5 conseils pour bien définir sa cible marketing

Définir sa cible marketing, c’est la base de n’importe quel business.

Comment voulez-vous réussir si vous ne savez pas à qui vous adresser au départ ?

Et au vu de la concurrence, on ne peut pas se contenter de faire du chalutage profond, en espérant toucher juste.

Il faut être précis, et toucher directement les bonnes personnes.

Mais ce n’est pas toujours simple de définir sa cible, surtout quand on débute.

Voici quelques petits conseils qui devraient vous y aider si vous galérez un peu avec ça.

Quelles conséquences d’un mauvais ciblage marketing ?

C’est un fait de notoriété publique.

Tout le monde sait qu’il faut bien définir sa cible marketing.

Mais les conséquences d’un mauvais ciblage sont souvent sous-estimées.

Elles peuvent pourtant être assez dramatiques.

Le risque majeur quand on se trompe de cible, c’est de générer peu, voire pas du tout de trafic.

Car si vous proposez des contenus qui ne sont pas adaptés au public que vous visez, votre audience se sentira perdue.

Et elle ne prendra pas la peine de visiter votre site.

D’une façon générale, un mauvais ciblage vous fait perdre du temps et de l’argent.

Car tous les efforts que vous aurez faits, et tout ce que vous aurez investi dans vos campagnes marketing, ce sera pour rien.

Normal, puisque vous ne toucherez pas les bonnes personnes !

Vous allez dépenser de l’énergie pour des gens qui ne sont pas concernés par votre produit ou service.

Un peu dommage non ?

Se comprendre soi-même avant de comprendre sa cible

Peu de gens y pensent.

Mais en réalité, pour bien comprendre sa cible, il faut avant tout se comprendre soi-même.

En tout cas, il faut comprendre les produits qu’on propose.

Et pour ça, vous devez connaître votre offre dans les moindres détails.

Ce qui suppose de l’avoir savamment décortiquée préalablement à son lancement.

Vous devez savoir à quel besoin votre offre répond, et à quel type de personne elle s’adresse.

De même, si votre offre peut s’adresser à plusieurs segments de clientèle, il est important de le savoir.

Si vous ne connaissez pas votre produit sur le bout des doigts, vous n’arriverez pas à définir clairement votre cible.

Comprendre sa cible pour mieux la définir

Pour bien définir sa cible, il faut l’analyser dans les moindres détails.

Et pour ça, vous allez devoir faire preuve de la plus grande empathie.

En gros, il faut vous mettre à la place de vos clients.

C’est la seule façon de connaître leurs besoins profonds.

Demandez-vous de quoi ils ont besoin, à quoi ils rêvent, ce qu’ils veulent.

Interrogez-vous aussi sur les freins qu’ils peuvent rencontrer.

Essayez de réfléchir d’un point de vue humain, et pas d’un point de vue marketing.

Car les consommateurs d’aujourd’hui en ont marre d’être considérés comme de simples produits.

Ils ont besoin qu’on les considère réellement.

Pour bien définir sa cible, il ne faut pas non plus hésiter à segmenter l’audience.

Outre les critères socio-démographiques traditionnels, vous pouvez par exemple analyser les comportements d’achat de vos clients.

Dans le cadre d’un lancement de nouveau produit, appuyez-vous sur vos tunnels de conversion.

Et si vous démarrez une toute nouvelle activité, appuyez-vous plutôt sur vos concurrents.

Aidez-vous de vos concurrents

C’est une astuce qui peut se révéler très utile si vous débutez dans le business.

Pour ça, vous devez maintenir une veille concurrentielle permanente.

Et ce ne sont pas les moyens qui manquent.

Vous pouvez par exemple utiliser les réseaux sociaux pour scruter l’audience des concurrents.

Regardez un peu les avis clients qui sont laissés.

Jetez aussi un oeil aux réactions et commentaires laissés sous les publications.

Ce sont de bons indicateurs, qui peuvent vous aider à cerner les besoins de votre cible.

Les critiques formulées peuvent également vous permettre d’ajuster votre offre, afin de la faire correspondre au mieux aux besoins de la cible.

Et si vous pouvez, pourquoi ne pas utiliser le marketing participatif chez la cible de vos concurrents ?

La méthode persona pour définir sa cible

C’est une méthode qui a fait ses preuves depuis longtemps pour définir sa cible marketing.

La méthode persona consiste à créer le profil de votre client type, afin de comprendre réellement votre audience.

Et le but, c’est de le personnaliser au maximum.

Commencez par lui donner une réelle identité.

Donnez-lui un nom, une adresse, une profession, ainsi qu’une vie amoureuse.

Ceci vous aidera à mieux cerner votre cible.

Vous devez aussi cerner sa personnalité.

Quelles sont ses qualités, ses défauts ?

Au niveau de ses comportements d’achat, est-il plutôt compulsif ou réfléchi par exemple ?

Bref, tout ce qui peut humaniser votre cible est bon à prendre.

Car c’est grâce à ça que vous allez pouvoir personnaliser au mieux votre message marketing.

Bien définir sa cible marketing, c’est essentiel.

Que vous débutiez ou que vous lanciez une nouvelle offre, il est donc capital de ne pas vous louper.

Laisser un commentaire