Burn out de l’entrepreneur : comment le repérer et s’en prémunir

Le burn out chez les entrepreneurs est un mal qui gagne de plus en plus de terrain.

La plupart des entrepreneurs s’estiment en bonne santé et heureux.

Mais quand on creuse un peu, on s’aperçoit que ce n’est pas toujours le cas.

Les entrepreneurs y sont même plus sujets que les salariés.

Le problème, c’est qu’il est souvent trop tard quand on se rend compte qu’on fait un burn out.

Voici quelques conseils pour éviter le burn out de l’entrepreneur.

Stress + enfermement = burn out entrepreneur

Les causes du burn out chez les entrepreneurs sont souvent les mêmes.

Et le stress arrive en bonne place des causes de burn out.

58% des dirigeants de PME estiment vivre des journées stressantes.

Ce stress peut être du à l’absence de filet de sécurité, qui engendre une pression de la réussite constante.

Les entrepreneurs qui se lancent à leur compte ont une obligation de résultat, qui les stresse énormément.

L’excès de perfectionnisme ou de passion peut également engendrer du stress.

Il faut ajouter à tout ça l’enfermement, récurrent dans le cas du travail à domicile sur Internet.

Ceux qui travaillent de chez eux ne pensent pas toujours à sortir pour s’aérer.

La monotonie du quotidien peut alors très vite devenir pesante si on ne change pas d’air de temps en temps.

Or, la combinaison stress + enfermement est un cocktail explosif, qui donne un burn out quasiment à coup sûr.

Et le problème majeur du burn out chez les entrepreneurs, c’est qu’il est souvent passé sous silence.

Burn out chez les entrepreneurs : des symptômes trop souvent négligés

Force est de constater que les entrepreneurs souffrent d’une image peu flatteuse.

Ils sont en effet souvent considérés comme des gens qui travaillent peu, et uniquement quand ils le veulent.

Cette croyance est renforcée par le fait que beaucoup d’entre eux travaillent à domicile.

De ce fait, le burn out de l’entrepreneur fait plutôt figure de légende urbaine.

Il existe pourtant bel et bien, et il est parfois difficile à repérer.

Et pour cause : environ 75% des entrepreneurs estiment être un entrepreneur heureux.

Ils négligent alors des symptômes qui peuvent paraître évidents à d’autres.

Certains d’entre eux sont d’ordre physique.

On note ainsi des troubles du sommeil, une perte d’appétit, une nervosité extrême ou une fatigue persistante.

Des symptômes d’ordre émotionnel peuvent également se faire sentir.

Et ceux sont souvent ceux-là qui sont les plus négligés.

Parmi eux, on observe notamment une baisse de motivation ou un sentiment d’incompétence.

Et bien sûr, un état de stress extrême, pouvant mener à des idées noires dans les cas les plus graves.

Ceci n’est qu’une infime partie de la large palette de symptômes du burn out chez les entrepreneurs.

Mais alors comment éviter ce fameux burn out de l’entrepreneur ?

Abandonner la perfection pour éviter le burn out

Beaucoup de cas de burn out chez les entrepreneurs sont causés par une obsession de la perfection.

Et c’est bien normal d’avoir à coeur de réussir parfaitement quand on débute sa propre activité.

Mais dans certains cas, cette quête de perfection peut tourner à l’obsession, et littéralement pourrir la vie.

Pour éviter le burn out de l’entrepreneur, il faut donc à tout prix s’affranchir de la perfection.

Il faut lâcher prise, et accepter que la perfection est de toute façon une velléité impossible à assouvir.

Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à puiser dans l’histoire de ces entrepreneurs inspirants.

Ces derniers ont réussi à passer au travers du burn out car ils ont dès le début accepté de ne pas être parfaits.

Et ça ne les a pas empêchés de réussir, bien au contraire.

Si ces entrepreneurs ont réussi à éviter le burn out, c’est aussi parce qu’ils ont su s’organiser.

L’organisation, la clé du bonheur

L’autre cause de burn out chez les entrepreneurs est le manque d’organisation.

Car une organisation brouillon ou inexistante empêche d’être productif.

Il est très difficile, voire impossible de travailler efficacement sans un planning et une méthode de travail.

Et l’absence de productivité conduit à un sentiment de démotivation, qui conduit lui-même au burn out.

Pour se protéger du burn out, il faut donc établir un planning de travail, et s’y tenir en toutes circonstances.

Définissez des horaires de travail, et respectez-les.

Hiérarchisez vos tâches, de façon à ne pas vous surcharger inutilement de travail.

Et surtout, veillez à garder du temps pour les loisirs.

Car la détente est un élément essentiel pour éviter le burn out de l’entrepreneur.

S’aérer et lâcher prise, la base pour être plus zen

En tant que salarié, la question du temps de repos ne se pose pas.

Les horaires de travail étant définis par contrat, il suffit de se consacrer aux loisirs sur les horaires libres.

Mais en tant qu’entrepreneur, c’est plus compliqué.

Ceux qui travaillent à l’extérieur, en co-working par exemple, ont un avantage.

Mais ceux qui travaillent exclusivement de chez eux sont encore plus vulnérables au burn out.

Le fait de ne jamais voir autre chose que son domicile est extrêmement frustrant, et mauvais pour le moral.

Pour être un entrepreneur zen, il faut donc impérativement sortir de chez soi.

Ne vous enfermez pas dans votre monotonie, et faites des activités à l’extérieur.

Et n’oubliez pas de voir du monde, afin de préserver un lien social.

Libérer la parole

Le plus grand danger du burn out, c’est qu’on ne le voit pas venir.

Et comme on néglige les symptômes, on n’a pas forcément le réflexe d’en parler autour de soi.

Que ce soit par peur d’être incompris, ou pas pris au sérieux.

Quoi qu’il en soit, s’enfermer dans son mal-être est la pire des erreurs.

Le burn out chez les entrepreneurs est une vraie pathologie, qui doit être prise en charge avant de dégénérer.

Si vous pensez être victime d’un burn out, il faut donc absolument en parler autour de vous.

Discutez-en avec vos proches, qui seront sans doute de bon conseil.

Les groupes dédiés sur les réseaux sociaux sont également un bon moyen d’exorciser vos peurs.

Et si ça ne suffit pas, n’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel.

C’est encore le meilleur moyen d’éviter le burn out de l’entrepreneur.

Laisser un commentaire