Dépenser moins et gagner plus d’argent grâce à l’optimisation marketing

Regarder dépenser moins et gagner plus d’argent grâce à l’optimisation marketing sur Youtube

Transcription texte :

Yo  les haters ! J’espère que vous allez mal  ?

Et aujourd’hui mes très chers haters on va parler d’optimisation marketing.

Ouais Ouais, parce qu’on ne va pas se le cacher, pour créer un business rentable sur internet, tout se joue au niveau de l’optimisation.

Sérieux mec, arrête ton délire

Ok ok gros !

Parce qu’on va pas se le cacher pour créer un business rentable sur internet tout se joue au niveau de l’optimisation.

Il faut d’un côté optimiser nos dépenses ou investissement marketing et de l’autre optimiser notre tunnel de vente pour être sûr de pouvoir gagner plus que ce que l’on investit

Sinon c’est direction la case popople emploi ! OK ?!

En ce qui concerne les dépenses, on peut tout d’abord tenter d’optimiser notre tunnel de vente.

Pour se faire, je vous conseille d’aller jeter un œil sur ma vidéo sur les tunnels de vente marketing en cliquant sur le petit point « i » qui vient apparaître juste en haut à droite de l’écran ou dans le lien présent dans la description

Ceci étant dit et toujours au niveau des dépenses marketing, on peut également tenter d’investir intelligemment notre argent dans la publicité afin de ramener un trafic ciblé à l’entrée de notre tunnel.

Le remarketing sur Facebook est par exemple un bon moyen de cibler un public ayant déjà montré un certain intérêt pour vos offres et donc plus enclins à acheter si une offre irrésistible leur était proposé.

Mais que l’on investisse dans des logiciels ou dans de la publicité l’élément clé à optimiser est le tunnel de vente lui-même !

Car même si vous investissez votre argent dans des logiciels qui engendre des frais fixes monstrueux ou dans de la publicité qui vous coûte cher au CPC ou CPA, si votre tunnel de vente est bien ficelé, bien optimisé, vous serez toujours rentable sur le long terme.

Et c’est ça qu’on veut bébé !

D’où l’importance de bien focaliser vos efforts sur la création de vos tunnel marketing.

Alors ce que l’on va faire c’est que dans la suite de cette vidéo je vais vous montrer toute la chaîne marketing d’un tunnel de vente avec pour chaque bloc de la chaîne, les éléments sur lesquels vous pouvez jouer pour optimiser votre tunnel.

Ce qui signifie donc que je m’attarderai donc pas sur comment optimiser en profondeur chacun de ces éléments car ça sera l’objectif d’autres vidéo.

Donc ceci étant dit, passons toute de suite au premier élément du tunnel marketing, j’ai nommé : le trafic.

Alors on fait que très rarement attention à cette partie du tunnel, en pensant que le tunnel de vente commence au moment où le prospect arrive sur une page voulu ou entre son email.

Pourtant, il y a également un travail d’optimisation marketing à faire du côté de la captation de trafic.

Mais pour que vous compreniez de quoi je parle, on va prendre l’exemple du moteur de recherche Google.

Beaucoup de personnes pense à tord qu’en se positionnant premier sur un mot clé cela leur permettra de récupérer 100% du trafic sur leur page.

Hélas, cela n’est malheureusement pas le cas !

Même si vous vous positionnez premier sur un mot clé, cela ne signifie pas pour autant que 100% des gens cliqueront sur votre article.

Et c’est la même chose qui se passe lorsque vous faites une publicité sur Adwords par exemple.

Ce n’est pas parce que vous apparaissez en haut des résultats de recherche que 100% des gens cliqueront sur votre lien.

Même combat sur Facebook.

Vous aurez beau montrer une publication ou une publicité à votre public fan dont leu sujet les intéressent fortement, vous ne réussissez jamais à obtenir 100% de clic sur votre publication ou votre publicité.

Et ceci est tout à fait normal pour la simple et bonne raison que nous réagissons tous différemment à une information.

Votre objectif ne sera donc pas d’obtenir 100% de taux de conversion mais de vous y approcher le plus possible.

Et ce conseil est au passage également valable pour tous les blocs de votre tunnel marketing.

Mais ne nous dispersons pas trop et revenons-en à notre premier bloc, notre trafic.
Pour essayez de convertir un maximum de trafic en visiteur, vous allez devoir jouer sur 3 éléments qui sont :

  1. Le titre.
  2. La description et
  3. L’image.

Et je ne vais pas passer par 4 chemins, ces 3 éléments nous allons les retrouver un peu près partout dans notre funnel marketing.

Par exemple, pour notre deuxième bloc, l’objectif peut-être double :

  1. Soit amener le visiteur à cliquer sur un lien menant à une page de vente
  2. Soit amener le visiteur à entrer son email

Quelque soit l’objectif désiré, le titre, la description et l’image sont encore bien présent.

Un seul élément s’ajoute cependant : le design du site et/ou de la page de capture.

On verrait mal par exemple un webdesigner proposer ces services via un site où le design est à l’abandon.

Le taux de conversion serait catastrophique.

Aspect à ne pas négliger donc.

D’ailleurs cet élément de design va se retrouver sur les blocs présent en aval du funnel marketing.

Que cela soit pour votre page de vente, votre page panier, votre page de confirmation, votre espace membre ou vos email marketing, le design doit pouvoir refléter l’esprit de l’entreprise et posséder une certaine cohérence.

Mais revenons-en à notre tunnel.

Pour rappel, le visiteur avait deux possibilités, soit être redirigé vers une page de vente, soit vers une page de bienvenue suite à la capture de son email.

Dans le cas où il est redirigé vers une page de vente, plusieurs optimisations sont à prévoir pour amener le prospect à cliquer vers le bon de commande :

  1. Une optimisation au niveau du design
  2. Une optimisation au niveau de la headline
  3. Une optimisation au niveau du copyrighting et
  4. Une optimisation au niveau du bouton amenant vers le bon de commande.

Une fois sur le bon de commande, rebelote car rien est encore gagné !

Vous allez devoir optimiser :

  1. Le design
  2. Les images du produit
  3. La vidéo si vous décidez d’en ajouter une
  4. Le copyrighting et tout particulièrement les éléments de preuves sociales par l’ajout de témoignages et d’avis de certains médias afin de renforcer la crédibilité.
  5. Le timer si vous décidez d’ajouter un effet d’urgence et de rareté à votre produit.
  6. La partie récapitulative de la commande
  7. Le bouton de validation

Maintenant, dans le cas où le visiteur s’inscrit à votre liste email, votre objectif numéro 1 est d’augmenter les probabilités :

  1. qu’il reçoive vos emails dans sa boite de réception
  2. qu’il ouvre vos emails
  3. qu’il clic sur le lien à l’intérieur de vos emails.

Et pour ce faire, vous aller devoir :

  1. configurer correctement votre logiciel de gestion d’email.
  2. optimiser le titre de vos emails pour inciter le prospect à cliquer dessus.
  3. optimiser le copyrighting pour éviter que vos emails ne tombent dans le dossier spam et incite le prospect à cliquer sur l’un de vos liens pour en savoir plus.
  4. optimiser vos images pour inciter le prospect à cliquer dessus.

Une fois ces optimisation effectuées, ne vous restera plus qu’à optimiser vos pages de vente et votre bon de commande comme nous l’avons vu précédemment pour déclencher l’achat.

Et voilà c’est fini pour cette vidéo, j’espère sincèrement qu’elle vous aura plus et vous aura appris plein de choses.

À bientôt pour une nouvelle vidéo

Laisser un commentaire