5 secrets d’un community management qui déchire

0 Partages

Aujourd’hui, le marketing sur les réseaux sociaux est devenu un incontournable.

Ce nouveau canal de communication fait désormais partie intégrante du marketing digital.

C’est d’ailleurs un support de plus en plus privilégié par les utilisateurs.

Il faut donc prendre en compte cette évolution, et s’adapter en conséquence.

Mais qui dit nouveau canal de communication dit aussi nouvelles règles.

On ne peut pas interagir sur Facebook ou Instagram comme dans la vie réelle.

De même, les règles de communication seront différentes d’un média à l’autre.

Bref, le community management, c’est tout un art.

Et heureusement, ça s’apprend.

Je vous livre donc 5 secrets d’un community management qui déchire.

Assurer une présence régulière

C’est la première règle à retenir en community management.

Pour que votre stratégie fonctionne, vous devez être le plus présent possible sur vos différents réseaux sociaux.

Car le but du community management, c’est de permettre à la communauté d’interagir plus facilement.

Vous devez donc vous montrer disponible en permanence.

Ou du moins, aussi régulièrement que possible.

Soyez attentif aux réactions à chaque nouvelle publication.

Pensez aussi à consulter vos différentes messageries chaque jour.

Car les utilisateurs sont assez friands de ce mode de communication.

Et si vous avez un volume trop important à traiter, n’hésitez pas à installer des chatbots.

Ils vous permettent d’apporter une réponse instantanée à l’utilisateur.

De cette façon, ce dernier se sent considéré et compris dans sa démarche.

Et de votre côté, vous gagnez du temps dans la gestion de vos messages.

Personnaliser les interactions

Le but principal du community management, c’est de donner une dimension humaine à une entreprise.

A l’ère du digital, les utilisateurs ont plus que jamais besoin de mettre un visage sur une marque.

Ils ont besoin de maintenir une relation humanisée, dans un monde entièrement dématérialisé.

Et le community management est justement là pour ça.

Vous devez donc personnaliser un maximum vos interactions avec la communauté.

L’avantage des réseaux sociaux, c’est que les règles de communication étant plus souples, les échanges y sont moins formels.

Vous pouvez donc décontracter un peu le style sans paraître trop familier.

Appelez les gens par leur prénom, et n’hésitez pas à faire un peu d’humour.

Les gifs par exemple, sont très appréciés des utilisateurs sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez donc en user à loisir.

Veillez aussi à répondre régulièrement aux commentaires des utilisateurs sous vos publications.

Les gens utilisent souvent ce moyen de communication pour poser des questions.

Consulter vos commentaires vous permet également de maîtriser votre image de marque.

De cette façon, vous pouvez réagir rapidement en cas de mauvaise critique par exemple.

Savoir accepter et gérer la critique

C’est sans doute l’aspect le plus difficile du community management.

Mais savoir faire face aux critiques, c’est pourtant un aspect essentiel de ce genre de job.

Car les réseaux sociaux sont un terrain de jeu privilégié des haters en tout genre.

Ceci dit, il faut distinguer ceux qui veulent juste déverser leur haine gratuitement, de ceux qui ont réellement des critiques constructives à faire.

Car vous ne traiterez pas ces deux types d’utilisateurs de la même façon.

Avec les premiers, vous avez deux solutions.

Soit vous les ignorez simplement, soit vous jouez la carte du trolling avec un peu de sarcasme.

Mais vous ne devez surtout pas ignorer les seconds.

Car ce sont eux qui peuvent réellement faire avancer votre business, en vous aidant à identifier les problèmes rencontrés.

Alors même si la critique est parfois dure à accepter, n’ignorez pas celles qui vous sont faites.

Essayez de vous défaire du coté émotionnel de la chose, et restez objectif par rapport aux reproches.

Impliquer la communauté pour un community management réussi

La réussite de votre community management repose sur l’engagement de votre communauté sociale.

Car vous aurez beau balancer les meilleurs contenus qui soient, vous n’obtiendrez rien de bon si les utilisateurs ne s’engagent pas dessus.

Le secret d’un community management réussi, c’est de créer de l’interactivité entre vous et l’utilisateur.

Et pour ça, le mieux reste de le placer au coeur de votre stratégie, en l’impliquant au quotidien.

Vous avez besoin de trouver un nouveau logo pour votre marque ?

Proposez à votre communauté de vous aider, en lui demandant de choisir entre deux propositions.

Vous avez trouvé une vidéo sympa à publier ?

Postez-la en demandant aux utilisateurs de trouver une légende pour l’illustrer.

Vous pouvez aussi proposer des jeux concours.

C’est une activité particulièrement adaptée au format des réseaux sociaux.

Et ça vous permet dans le même temps de collecter des leads, tout en impliquant la communauté.

Bien choisir ses contenus

La qualité du contenu est déterminante dans une stratégie de community management.

Encore plus que sur un site web lambda.

C’est d’autant plus vrai que certains algorithmes ont profondément modifié les règles du jeu.

C’est le cas de Facebook et Youtube par exemple, qui ont souhaité redonner la part belle au côté social.

Désormais, leurs algorithmes pénalisent fortement les comptes pros, afin de les inciter notamment à payer des boosts.

Alors si vous voulez éviter de payer pour gagner en visibilité, vous devez tout miser sur votre contenu.

Déjà, il doit être de bonne, voire de très bonne qualité.

Il doit aussi être très interactif, afin de pousser l’utilisateur à s’engager dessus.

Sachez que plus un contenu suscite de réactions, plus il est visible.

De quoi saisir d’autant mieux l’enjeu de l’engagement des utilisateurs !

Les contenus postés sur les réseaux sociaux doivent également être uniques et exclusifs.

Inutile de reposter une vidéo qui a déjà été partagée par 500 pages Facebook par exemple, ça ne fera pas recette.

Le secret du community management, c’est donc principalement de savoir humaniser les relations.

Car au vu de l’importance grandissante des réseaux sociaux, c’est un enjeu qui va devenir capital dans les prochaines années.

N’oubliez pas que les utilisateurs sont de plus en plus exigeants.

Et de plus en plus méfiants aussi, surtout à l’égard de cette digitalisation à outrance qu’on leur impose.

Le but est donc de les rassurer, et de leur montrer que vous êtes attentif et à l’écoute de leurs besoins.

0 Partages

Laisser un commentaire