La conception de site internet en 5 questions

Aujourd’hui, avoir son propre site web est devenu la norme.

Et au vu de la concurrence, il est plus que jamais essentiel de se démarquer.

Mais la conception de site internet, ce n’est pas donné à tout le monde.

Car tout le monde ne peut pas s’improviser développeur !

Et ceux qui s’y risquent sans expérience sont souvent pénalisés.

C’est pourquoi j’ai décidé d’aborder avec vous la conception de site internet en cinq questions.

Quel type de site choisir ?

La première étape de la conception de site internet, c’est déjà de choisir son type de site.

Car des modèles de sites web, il y en a pléthore.

On distingue généralement deux grandes catégories de sites web.

D’un côté, le site vitrine.

Et de l’autre, le site institutionnel.

Non non, je n’ai pas oublié les sites marchands, rassurez-vous.

J’ai juste choisi de leur consacrer toute une partie de l’article.

Petits veinards !

Le site vitrine

Le site vitrine porte bien son nom.

Il s’agit en effet d’un site destiné à jouer le rôle d’une vitrine.

Comme les vitrines des magasins qui ont pignon sur rue en fait.

Par définition, c’est un site non marchand, puisqu’il n’est pas destiné à la vente en ligne.

Le site vitrine est idéal pour ceux qui veulent présenter leur activité au grand public par exemple.

Et c’est véritablement avec ce genre de site qu’on peut se démarquer.

C’est l’occasion de sortir un design pour site web qui claque sa mère !

Le site institutionnel

Grosso modo, c’est un peu la même chose que le site vitrine.

Car le site institutionnel est également un site non marchand.

C’est simplement la cible qui est un peu différente.

Là où le site vitrine est plutôt destiné au grand public, le site institutionnel aura plutôt une visée B2B.

C’est notamment sur ce genre de site qu’on renseigne les informations plus solennelles.

On peut par exemple y ajouter sa biographie ou l’histoire de l’entreprise.

Les grands groupes utilisent un site institutionnel pour renseigner les offres de stages ou d’emploi.

C’est également une bonne interface pour les partenaires commerciaux.

En bref, le site vitrine sera principalement destiné à donner une image plus fun de l’entreprise.

Alors que le site institutionnel sera plus formel, car destiné à des interlocuteurs différents.

Et bien sûr, vous pouvez parfaitement cumuler les deux en fonction de vos besoins.

Quid des sites marchands ?

C’est la deuxième distinction à faire pour la conception de site internet.

Là encore, votre choix dépendra de votre activité et de vos besoins.

Comme son nom l’indique, le site marchand est un site de e-commerce.

Il est destiné à la vente en ligne.

L’interface sera donc totalement différente des premiers.

Ici, on aura plutôt un catalogue de produits, avec des prix bien en évidence.

Et bien sûr, une possibilité d’acheter lesdits produits proposés à la vente.

Sur un site marchand, vous pouvez choisir un joli design bien sûr.

Mais d’une façon générale, mieux vaut rester sobre et élégant.

Car vous risquez de reléguer vos produits au second plan.

Ce serait dommage non ?

Et comme vous connaissez mon amour pour Amazon, je vais bien sûr vous le citer en exemple.

C’est à ce jour le site marchand le plus rentable du monde, avec près de 178 milliards de dollars de chiffre d’affaire en 2017.

Son fondateur et PDG, Jeff Bezos, est d’ailleurs en tête du classement des plus grosses fortunes du monde.

Et pourtant, vous remarquerez que le design et l’interface sont très simples.

Pas de fioritures, des produits bien mis en avant, un processus d’achat simplifié…

Tous les ingrédients du succès !

A qui faire appel pour une conception de site internet ?

Comme je vous le disais en introduction, tout le monde n’est pas développeur.

Mais fort heureusement, il y a tout ce qu’il faut sur le marché.

Il existe en effet autant de développeurs pros que de langages de programmation différents.

Vous n’aurez donc pas de mal à en trouver un compétent, qui pourra développer le site web de vos rêves.

Si vous aimez garder un peu le contrôle sur ce qui est fait, vous préférerez sans doute un freelance.

Si en revanche vous voulez une solution clés en main, il vous faudra plutôt vous tourner vers une agence.

Et si on veut le faire soi-même ?

Les plus débrouillards pourront bien sûr s’essayer à la conception de site internet par eux-mêmes.

Il existe d’ailleurs de très nombreuse formations autodidactes pour apprendre à coder.

C’est notamment le cas du site openclassroom.com, qui propose des formations très complètes, gratuites et payantes.

En revanche, si vous voulez développer from scratch, c’est-à-dire tout concevoir de A à Z, vous avez intérêt à vous former sacrément bien !

Car il va vous falloir maîtriser plusieurs langages de programmation différents.

Et surtout, devenir full stack, c’est-à-dire savoir gérer tous les aspects de la conception de site internet : fronthead, backhead, mais aussi UX.

Mais si vous n’avez ni le temps ni l’envie de vous y plonger, vous pouvez tout à fait utiliser un CMS.

WordPress par exemple, est un éditeur de sites web très complet et intuitif, qui permet de propulser des sites à la fois élégants et très efficaces.

Et après ?

La conception de site internet ne s’arrête pas à créer un beau site.

Il faut aussi gérer tout ce qui va permettre de générer du trafic.

Cela passe notamment par une bonne stratégie de référencement.

Car si votre site plafonne dans les tréfonds des SERP, autant vous dire que vous l’aurez conçu pour rien.

Veillez donc à bien soigner votre stratégie de SEO et linking, avec un bon choix de mot clé notamment.

Par ailleurs, l’expérience utilisateur n’est pas à négliger non plus.

Non seulement car elle influe sur l’indexation et le positionnement de votre site par Google.

Mais en plus, parce qu’un site qui n’est pas optimisé pour la navigation n’attirera pas les foules.

Vous allez vous retrouver avec un taux de rebond qui crève le plafond, et votre trafic va choir telle la rose de Ronsard.

Voilà, en substance, tout ce que vous devez savoir sur la conception de site internet.

En espérant avoir éclairé votre lanterne !

Laisser un commentaire