Création d’un site e-commerce dynamique : 2 éléments à prendre au sérieux

La création d’un site e-commerce dynamique (et pas dynamite …) rentable dépend de plusieurs facteurs. Mais deux d’entre eux sont à prendre particulièrement au sérieux : l’apparence et l’expérience utilisateur.

Alors pourquoi me direz-vous ? Pourquoi, contrairement à ce qui circule dans la bouche de certains soi-disant experts, il vous faut soigner l’apparence de votre boutique en ligne ? Où trouver des outils pour le faire ? L’expérience utilisateur, qu’est-ce que c’est ? Quel est son impact sur vos ventes ? Et surtout, comment l’améliorer

Voilà autant de questions dont les réponses se trouvent ci-dessous !

Création de site e-commerce dynamique : l’apparence, premier élément à prendre au sérieux

création site e-commerce dynamique apparence

Pour beaucoup d’e-commerçants, il n’est pas vraiment important de prêter une attention particulière à l’apparence d’un site e-commerce dynamique lors de sa création. Pour eux, il suffit de travailler sur l’utilisabilité/l’usabilité (la facilité d’utilisation) de votre site pour obtenir de bons résultats.

Mais ce n’est pas vrai, c’est archi-faux, et vous allez perdre de nombreuses ventes si vous pensez comme eux !

Si vous voulez créer un site marchand dynamique qui vous rapporte un max de cash,  l’apparence compte autant que la facilité d’utilisation, voire plus. Car c’est l’apparence d’un site e-commerce qui pousse l’utilisateur à y rester ou à s’en aller. Et s’il s’en va, dégoûté par cette apparence, il n’aura pas l’occasion de tester la facilité d’utilisation de votre boutique en ligne. Il n’y aura pas d’expérience utilisateur !

Il y a de cela quelques années, les chercheurs Christine Phillips et Barbara S. Chaparro ont rassemblé 166 participants âgés de 18 à 72 ans et habitués à l’utilisation d’internet pour une étude. Ces derniers avaient pour mission d’effectuer des tâches de recherche et d’exploration de sites à l’attrait visuel élevé ou bas, et à usabilité/utilisabilité (facilité d’utilisation) élevée ou basse.

Les résultats ont été sans appel : les premières impressions des participants ont d’abord été influencées par l’aspect visuel des sites web. Ceux avec un attrait visuel élevé, même s’ils n’étaient en réalité pas faciles à utiliser, se sont vus attribuer une très bonne note au niveau de la facilité d’utilisation. Et les participants désiraient les visiter plus en profondeur. Alors que ceux avec un attrait visuel bas, même s’ils étaient très faciles à utiliser, se sont vus attribuer une faible note quant à leur facilité d’utilisation. Pire, les participants avaient hâte d’en sortir.

Et tenez-vous bien, lesdits participants n’ont pas changé leur perception, même après avoir utilisé les sites à faible aspect visuel, mais grande facilité d’utilisation. Pour eux, ces sites-là restaient difficiles à utiliser. Cela est principalement dû au biais de confirmation validé par les scientifiques Lindgaard & Dudek en 2002 : les gens tendent à chercher les preuves qui confirment leurs premières impressions et ignorent celles qui contredisent lesdites premières impressions. La première impression est la bonne !

Autrement dit, si vos visiteurs aiment l’apparence de votre site marchand la première fois où ils le visitent, ils vont continuer à l’aimer, même si sa facilité d’utilisation n’est pas au top. Bien sûr, il vaut mieux pour vous être au point de ce côté-là également car vos visiteurs iront certainement jeter un coup d’œil sur les sites de vos concurrents. Et si ces derniers font mieux que vous, vous diminuez vos chances de vendre !

Donc, le premier élément à prendre au sérieux lors de la création de votre site e-commerce dynamique, c’est son apparence. Et c’est normal quand on y pense : si vous vous présentez à l’entrée d’un commerce de votre quartier, mais constatez que tout y est en désordre, auriez-vous envie d’en poursuivre la visite ? Non ! Car vous douteriez du sérieux, du professionnalisme de ce commerce, et de la qualité des produits qui s’y vendent. Ce qui va faire des ventes en moins à son propriétaire !

Mais si ce commerce est visuellement attrayant, vous avez davantage envie de le visiter, de pousser plus loin votre curiosité, n’est-ce pas ?!

Si vous voulez un e-shop avec une apparence visuellement attrayante, un site e-commerce au design professionnel et qui donne envie d’acheter, ces excellents thèmes feront tout à fait l’affaire, et même plus !

Parlons à présent de l’expérience utilisateur.

Création de site e-commerce dynamique : l’expérience utilisateur, second élément à prendre au sérieux

création site e commerce dynamique expérience utilisateur

Selon l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO), l’expérience utilisateur, c’est l’ensemble des perceptions et réactions qu’a une personne lorsqu’elle se sert d’un produit, d’un système, d’un service.

Autrement dit, l’expérience utilisateur sur votre site marchand, c’est ce que ressent le visiteur pendant qu’il interagit avec votre site marchand. Se sent-il frustré, bloqué, ennuyé ou tout lui semble-t-il au contraire attrayant, accessible, facile à comprendre, facile à utiliser, et facile à commander ?

Une mauvaise expérience utilisateur sur votre site e-commerce, c’est le plus sûr moyen de provoquer des abandons de panier en masse, et de pousser vos visiteurs à ne plus jamais revenir sur votre site. C’est également l’un des meilleurs moyens de les pousser à vous faire de la mauvaise publicité.

Au contraire, une bonne expérience utilisateur pousse davantage le visiteur à l’achat. Une bonne expérience utilisateur pousse ce visiteur à revenir acheter plusieurs fois sur votre site marchand. Une bonne expérience utilisateur donne davantage envie au visiteur devenu client de recommander votre site à d’autres clients potentiels.

Voici une liste non exhaustive de conseils pour créer une bonne expérience utilisateur sur votre e-shop:

  1. Rendez votre site e-commerce responsive lors de sa création: selon l’étude Audience Internet Global de Médiamétrie, 51% des Français se connectent chaque jour à Internet depuis leur smartphone, 46% depuis leur ordinateur, et 24% sur leur tablette. Ce sont donc des millions de Français qui se connectent depuis leurs mobiles. Si votre site n’est pas responsive, vous allez générer une mauvaise expérience utilisateur à coup sûr. Un site responsive, c’est un site dont la mise en page se modifie en fonction de la résolution d’écran du visiteur.
  2. Ayez une vitesse de chargement de 2 à 3 secondes maximum : aujourd’hui, les gens sont très pressés et ont mille et une choses à faire. Si les pages de votre boutique en ligne mettent plus de 3 secondes à se charger, beaucoup s’en iront dépenser leur argent ailleurs.
  3. Mettez en place une navigation claire et intuitive : faites en sorte que vos intitulés soient clairs et suffisamment descriptifs pour que l’utilisateur sache où il va.
  4. Mettez les informations essentielles au-dessus de la ligne de flottaison car les tests ont prouvé que la majorité des internautes oublient de lire le contenu situé en dessous de cette ligne.
  5. Aidez l’internaute à trouver le plus facilement possible ce qu’il recherche sur votre e-shop : prévoyez donc une barre de recherche. Mais ne vous en contentez pas, allez beaucoup plus loin en vous servant de l’excellent plugin Search Manager. Il traque ce que vos visiteurs recherchent et les aide à le trouver mieux et beaucoup plus vite, améliorant ainsi leur expérience utilisateur. Par exemple, si un visiteur recherche un produit bien spécifique, au lieu de le rediriger vers plusieurs résultats de recherche lui faisant ainsi perdre du temps, il lui montre directement la page de ce produit spécifique.
  6. Ne laissez jamais l’utilisateur livré à lui-même après avoir consulté une page. Au contraire, suggérez-lui d’autres produits à voir. Par exemple, comme Amazon, utilisez la phrase : « Les clients ayant acheté cet article ont également acheté », puis placez des images d’autres produits en bas de page.
  7. Prévoyez une FAQ et mettez-y les réponses aux questions fréquemment posées par ceux qui achètent sur les sites e-commerce. Ainsi, les nouveaux venus pourront y trouver plus rapidement des solutions à leurs préoccupations. Mais n’oubliez pas d’alimenter cette FAQ au fil du temps, au fur et à mesure que de nouvelles questions vous seront fréquemment posées par les utilisateurs de votre site. Pour le faire, rien de mieux que le plugin Master FAQ.
  8. Prévoyez également un système de live chat. Ainsi, si un visiteur ne trouve pas la réponse à l’une de ses questions dans votre FAQ ou ne désire pas s’y référer, il pourra immédiatement s’adresser à un conseiller. Vous trouverez des plugins de chat sur Envato Market
  9. Simplifiez le processus de checkout : évitez de mettre en place un checkout qui demande trop d’informations personnelles à l’acheteur potentiel alors qu’il n’en voit pas la pertinence. Vous le feriez fuir. Réduisez donc le nombre de champs à remplir, collectez seulement le minimum d’informations dont vous avez besoin pour que la transaction se fasse. Pour le faire, servez-vous donc de plugins tels que WooCommerce Checkout Field Modifier ou encore ACF for WooCommerce. Par ailleurs, automatisez ce qui peut l’être. Par exemple, utilisez une API de validation d’adresses pour faire gagner du temps à votre client.
  10. Multipliez les moyens de paiements. Ce n’est pas à vos clients de faire l’effort d’utiliser les moyens de paiement disponibles sur votre e-shop. C’est plutôt à vous de leur offrir les moyens de paiement qui leur facilitent la vie, et améliorent leur expérience utilisateur. Il existe sur Codecanyon d’Envato Market de bons plugins qui vous permettent de le faire.
  11. Si possible, n’exigez pas la création d’un compte avant l’achat, ne faites pas de forcing à ce niveau-là. Ne proposez cela qu’après que le client ait acheté. Faites-le sur la page de remerciement, et dites au client que c’est pour lui fournir des informations complémentaires.
  12. Tenez vos clients informés des nouveautés liées à leurs préférences. Vous leur donnerez ainsi envie de revenir souvent sur votre site e-commerce. Pour le faire, servez-vous du plugin Native Email. Il est idéal pour envoyer des alertes email à vos clients selon leurs préférences. Par exemple, si vous ajoutez de nouveaux produits dans la catégorie préférée d’un client, vous pourrez le lui notifier grâce à Native Email.
  13. Faites évaluer vos produits … surtout s’ils sont excellents : comme dit plus haut, les gens restent sur leurs premières impressions. Si, une fois arrivés sur votre boutique en ligne, vos visiteurs constatent que vos produits récoltent très souvent des évaluations positives de la part de précédents acheteurs, ils se diront que vous offrez de la qualité ; ce qui va les prédisposer à voir tous vos produits comme étant de qualité, ce qui va améliorer psychologiquement et émotionnellement leur expérience utilisateur. Pour mettre en place un système performant d’évaluation  de vos produits lors de la création de votre site e-commerce dynamique, faites-vous aider du plugin WP Review Pro.
  14. Testez l’expérience utilisateur sur votre site, cherchez à comprendre quand et pourquoi vos visiteurs n’ont pas acheté. Retracez leur parcours. Tout cela vous permettra d’améliorer le processus et de réduire les abandons de panier ; ce qui va accroître vos ventes et votre chiffre d’affaires.

Voilà donc quelques conseils à suivre lors de la création d’un site e-commerce dynamique. Avez-vous des questions, des préoccupations ou commentaires à faire ? Si oui, merci de les partager avec nous dans la zone réservée ci-dessous à cet effet !

Laisser un commentaire