Comment créer une boutique en ligne sur son site

Vous voulez créer une boutique en ligne sur votre site ? Ok ! 

À voir les récents chiffres publiés par la Fédération de l’E-commerce et de la Vente À Distance (FEVAD), c’est une excellente idée.

Rien qu’au premier trimestre 2017, il y a eu 20 milliards d’euros de ventes sur internet, soit 2,5 milliards de plus qu’au premier trimestre 2016 !

Une progression de plus de 10%, et ce n’est pas près de s’arrêter à voir tout l’engouement que l’e-commerce suscite.

Donc, c’est une excellente idée de vouloir créer votre site e-commerce.

Et pour y parvenir, vous pouvez choisir de faire appel à un développeur/une agence web ou encore d’utiliser des solutions SAAS de création de site e-commerce comme Prestashop, Shopify, Magento, Oxatis.

Mais en réalité, aucune de ces deux options n’est vraiment recommandée.

Et la solution SAAS est même l’une grosse erreur que commettent la plupart des e-commerçants, une très grosse ERREUR !

Mais pourquoi ?

Et puis déjà, une solution SAAS, qu’est-ce que c’est ?

Quels en sont les inconvénients ?

En fin de compte, quelle solution de création de boutique en ligne est-il préférable d’utiliser ? Quels en sont ses avantages ?

Et surtout, comment créer une boutique en ligne avec ?

Mais surtout, créer une boutique en ligne est-il suffisant pour rendre son business florissant ? Que faut faut-il d’autre ?

Et où est-ce qu’on trouve cela ? Comment faire attention à ne pas se faire pigeonner ?

Autant de questions dont voici tout de suite les réponses !

Créer une boutique en ligne sur son site : pourquoi éliminer l’option des développeurs/agences web

créer une boutique ne ligne sur son site agence développeurs web

N’écoutez pas les webmarketeurs qui vous conseillent de faire appel à un développeur/une agence web pour disposer d’une boutique en ligne entièrement personnalisée selon vos desiderata.

Pourquoi ?

Parce que cela va vous coûter un bras et la moitié de l’autre (5.000 euros voire plus) sans vous rapporter beaucoup plus qu’un site e-commerce mis en place sans l’aide d’un développeur/d’une agence web.

Ce serait tout simplement de l’argent que vous jetteriez par les fenêtres.

Vous n’avez pas besoin de faire appel à un développeur/une agence web pour rendre votre site e-commerce unique, assez pour vous distinguer de vos concurrents et vous faire votre place au soleil !

Les thèmes et plugins premium suffisent à cela !

Donc, laissez cette option de personnalisation totale à de très gros sites e-commerce comme Amazon, Cdiscount  ou encore la Fnac qui font des milliards de chiffre d’affaires.

Eux n’ont pas d’autre choix que de personnaliser de A à Z leurs boutiques en ligne.

Car pour créer une ʺreligionʺ autour d’une entreprise, d’une marque, il faut tout d’abord se démarquer des autres, et montrer qu’on n’a rien, absolument rien à voir avec eux.

Il faut proposer des services et des fonctionnalités que l’autre gros concurrent n’offre pas.

Mais ces services et fonctionnalités sont trop coûteux à mettre en place, et surtout très difficiles à gérer au niveau logistique et humain quand on est une petite boîte.

Donc, le mieux que vous puissiez faire, c’est d’ignorer les développeurs/agences web, le temps de croître et de penser à devenir le prochain Amazon.

Ceci étant dit, parlons à présent d’une grosse erreur que commettent la plupart des e-commerçants : se servir uniquement de solutions SAAS comme Prestashop, Magento, Shopify, Oxatis, etc.

Créer une e-shop sur son site : pourquoi les solutions SAAS comme Prestashop, Magento, ou Shopify peuvent être une mauvaise idée

créer boutique e-shop sur son site saas

Prestashop, Magento, Shopify, Oxatis, etc, sont des solutions utilisées par plusieurs milliers de personnes à travers le monde pour créer des boutiques en ligne.

Alors, forcément, elles ont la cote.

Mais le problème avec ces solutions, c’est qu’elles sont des ʺSoftware As A Service (SAAS)”, c’est-à-dire ʺdes logiciels en tant que servicesʺ.

Et comme l’explique si bien Wikipédia : «  Le SAAS est un modèle d’exploitation commerciale des logiciels dans lequel ceux-ci sont installés sur des serveurs distants plutôt que sur la machine de l’utilisateur ».

Cela signifie quoi pour vous ? 

Cela signifie que si vous vous servez d’une solution SAAS de création de site e-commerce, vous n’aurez absolument pas le contrôle de votre site marchand.

C’est ladite solution SAAS qui l’aura et qui pourra donc faire de vous ce qu’elle désire. CE QU’ELLE DÉSIRE

Vous trouvez que j’exagère ? Qu’ils n’auraient pas autant de clients s’il y avait des problèmes à ce niveau-là ?

Demandez donc aux e-commerçants dont les sites leur rapportent déjà de l’argent avec ces solutions SAAS de création de sites marchands.

Parce qu’ils ont fondé tout leur business e-commerce sur ces sites, il leur est devenu difficile, sans se mettre en difficultés avec leurs clients, leurs fournisseurs, et partenaires, de se débarrasser des solutions SAAS avec lesquelles ils les ont développés.

Demandez-le leur donc :

  • ils vous diront que vous ne pouvez opérer des modifications et/ou améliorations sur votre site e-commerce que si elles sont autorisées ou prévues par la solution SAAS employée. Si elles ne le sont pas, vous devrez accepter d’être limité ;
  • ils vous diront que vous ne pourrez pas vous servir de tous les plugins de votre choix à cause des règles d’utilisation de la solution SAAS ou des problèmes de compatibilité ;
  • ils vous diront que votre e-shop sera hébergée sur les serveurs de la solution SAAS de création de site e-commerce choisie et donc potentiellement limité niveau performance. Alors certes, cela présente des avantages certains, notamment au niveau de la sécurité. Mais cela veut également dire que ladite solution SAAS contrôle entièrement votre site d’e-commerce. Ils peuvent donc, dans les cas extrêmes, décider de vous bannir parce que vous ne respectez pas leurs conditions d’utilisation ;
  • ils vous diront que la plupart de ces solutions e-commerce en SAAS proposent des abonnements. Donc, tant que vous resterez abonné, votre site e-commerce fonctionnera. Si pour une raison ou une autre, vous êtes en retard sur vos paiements, vous allez vous retrouver en difficultés, perdre des ventes, et la confiance des clients réguliers.

De plus, vous qui désirez créer votre boutique en ligne sur votre site, vous allez au final vous retrouver avec deux sites différents : votre site habituel, et la boutique en ligne installée avec la solution SAAS choisie.

Mais peut-être que certains se demanderont : « Mais dans ce cas, pourquoi ne pas utiliser des Market places comme Amazon ? Pourquoi ne pas ouvrir une boutique e-commerce sur Amazon ? ».

La réponse : « C’est pareil ! Si vous le faites, vous allez dépendre des Market places comme Amazon ou PriceMinister. Si vous ne respectez pas leurs conditions d’utilisation, ils vous sanctionneront. L’avenir de votre business e-commerce dépendra de leur bon vouloir ».

Donc, si vous voulez vous donner une chance de croître sans problèmes futurs, réfléchissez avant d’opter pour Shopify, Prestashop, Magento, Oxatis et autres solutions SAAS qui ne vous laissent pas la main par rapport à votre propre business.

Pour les mêmes raisons, réfléchissez avant d’opter pour Amazon et toutes les autres Market places.

Créez plutôt une boutique en ligne sur votre site en vous servant de la toute puissance du CMS WordPress et de WooCommerce!

C’est peut-être la meilleure solution pour vous ! Pourquoi ?

La solution pour créer une boutique en ligne sur son site : WordPress + WooCommerce

créer boutique en ligne avec son site wordpress et woocommerce

Oui, il est tout à fait possible d’utiliser WordPress, une solution Open Source, pour créer une boutique en ligne sur votre site !

Il suffit pour cela de vous servir de WooCommerce, un plugin WordPress qui est, lui aussi, un logiciel Open Source.

Les avantages ?

Il y en a pas mal ! Parce que WordPress et le plugin WooCommerce sont Open Source :

  • vous pouvez les installer gratuitement sur les serveurs web de votre choix. Autrement dit, vous hébergez votre site e-commerce où vous voulez, et non sur les serveurs d’une solution SAAS qui peut décider à tout moment de vous exclure pour une raison ou une autre ;
  • vous pouvez modifier votre e-shop à votre guise. Personne ne viendra vous dire que ce n’est pas autorisé ou alors que ce n’est pas prévu. Vous faites ce que vous voulez et êtes le véritable maître à bord du bateau qu’est votre business ;
  • vous disposez, pour votre site e-commerce, de possibilités réellement illimitées de design, ceci grâce au choix de thèmes premium personnalisables à souhait ;
  • vous pourrez vous servir des plugins vraiment nécessaires au décollage de votre e-shop ;
  • vous pourrez ajouter votre site e-commerce à un site WordPress déjà existant.

Mais vous vous demandez comment créer votre boutique en ligne en vous servant de WordPress et du plugin WooCommerce ?

C’est plutôt fastoche !

Alors voici comment créer une boutique en ligne sur son site grâce à la combinaison WordPress + WooCommerce

Ici, on va considérer que vous avez déjà un nom de domaine, un hébergeur et que vous avez installé WordPress.

Si ce n’est pas le cas, faites-le maintenant. 

Une fois que vous avez installé WordPress, installer le plugin WooCommerce est en fait une opération d’une simplicité désarmante :

  • tout d’abord, allez sur le tableau de bord de votre WordPress ;
  • puis, cliquez sur la rubrique « Extensions » ;
  • ensuite, tapez « WooCommerce » dans votre barre de recherche. En principe, WordPress vous proposera alors de télécharger gratuitement WooCommerce.
  • Mais il se pourrait également que l’on vous fasse cette réponse : « Aucune extension trouvée pour ʺWooCommerceʺ Rechercher des extensions dans le répertoire des extensions WordPress». Dans ce cas, cliquez  sur « Rechercher des extensions dans le répertoire des extensions WordPress ». Vous serez directement mené au plugin WooCommerce.
  • Cliquez alors sur « Installer ».

Voilà, c’est fait, vous venez d’installer WooCommerce. C’est tout ! Fastoche comme je l’avais dit, n’est-ce pas ?!

Il ne vous restera plus qu’à l’activer en cliquant sur le bouton réservé pour cela, puis à le lancer pour créer votre boutique en ligne !

Et justement, parlant de votre boutique en ligne, WooCommerce vous aidera, entre autres, à créer, d’un simple clic de bouton, certaines pages que vous ne pouvez pas vous permettre d’ignorer :

  • des pages comme celles où vous allez afficher les produits à vendre ;
  • des pages comme celle du panier ;
  • des pages comme celles du checkout ;

Il vous faudra alors définir, dans WooCommerce, les spécificités locales de vos activités d’e-commerce (votre pays, votre monnaie, etc), les moyens de paiement, etc.

En fait, suivez simplement les étapes proposées par WooCommerce, et vous vous retrouverez avec votre site e-commerce.

Mais créer sa boutique en ligne, ça ne suffit pas pour en faire un business florissant

créer sa boutique en ligne avec des thèmes et plugins

Il ne suffit pas de créer une boutique en ligne sur son site WordPress pour en faire un commerce florissant.

Encore faut-il qu’il ait belle allure afin d’attirer un maximum de visiteurs et de leur donner envie de le parcourir !

Si vous doutez encore de la puissance de l’apparence, lisez donc l’article sur la création d’un site e-commerce dynamique.

Donc, votre site marchand doit avoir un beau design et doit s’afficher de façon à séduire, donner envie d’y rester, et d’acheter quelque chose.

Et ce n’est pas si compliqué à faire. Il suffit d’utiliser les thèmes proposés par Thrive themes ou encore ceux de la rubrique e-commerce de mythemeshop.

Maintenant, un conseil si vous ne voulez pas vous procurer votre thème sur ces plateformes : quel que soit celui que vous achèterez, veillez à ce qu’il ait une bonne vitesse de chargement et soit responsive (adapté aux PC, tablettes, smartphones, etc).

Sinon, vous allez faire fuir de nombreux clients potentiels.

Les gens sont si pressés de nos jours !

Autre chose, si vous voulez construire un site e-commerce rentable : mettez-vous à la place de votre cible afin de lui faciliter l’acte d’achat et de le lui rendre le plus agréable possible.

C’est à cette condition qu’il reviendra encore et encore sur votre site marchand.

C’est à cette condition qu’il enverra ses parents et amis là-dessus. Donc,

  • une fois sur votre site marchand, les gens doivent pouvoir le consulter facilement, quel que soit l’écran dont ils se servent, qu’il s’agisse de celui d’une tablette, d’un pc, d’un smartphone ou de n’importe lequel autre ;
  • une fois dans votre e-shop, les gens doivent pouvoir y trouver facilement les produits qu’ils veulent, sans perdre du temps ou sans se casser la tête ;
  • une fois sur votre site marchand, les gens doivent pouvoir rapidement trouver des réponses aux questions qu’ils se posent avant d’acheter ;
  • une fois sur votre boutique en ligne, les gens doivent pouvoir être poussés à l’acte d’achat sans toutefois leur donner l’impression que vous les y forciez ;
  • une fois dans votre e-shop, les gens doivent pouvoir acheter sans que cela leur prenne trop de temps ou sans que l’on les oblige à fournir des tas d’informations sensibles sur leur vie privée ;
  • une fois dans votre e-shop, les gens doivent pouvoir disposer de plusieurs moyens de paiement ainsi que de très bonnes formules de livraison des produits achetés ;
  • une fois sur votre site e-commerce, les gens doivent pouvoir être rassurés sur le fait que l’acte d’achat se déroulera en toute sécurité, et que personne ne passera par ce biais pour vider leur compte bancaire ou en ligne ;
  • une fois devenus acheteurs, les gens doivent pouvoir vous offrir un retour sur les produits achetés sur votre site e-commerce. Si ces retours sont positifs, vous pourrez les afficher sous forme d’évaluations du produit ou de témoignages. S’ils sont négatifs, eh bien, ce sera l’occasion pour vous d’améliorer vos prestations, de changer de fournisseurs par exemple ;
  • une fois devenus acheteurs, les gens doivent pouvoir recevoir des informations sur les nouveaux produits et sur les offres promotionnelles. Vous devez les pousser à acheter encore et encore, mais sans développer un marketing agressif.

Mais comment allez-vous mettre tout cela en œuvre ?

Allez-vous faire appel à un développeur ou à une agence web ?

Cela va vous coûter les yeux de la tête et retarder votre projet de plusieurs mois, et le résultat n’est pas garanti.

Heureusement, il y a une solution à la fois plus simple, plus sûre, plus facile, et  beaucoup plus économique : vous servir des plugins.

Les plugins sont des extensions qui permettent de rajouter des fonctionnalités supplémentaires à votre site conçu sous WordPress. Ils vous aident à faire des tas de choses :

  • faciliter la navigation et la recherche de produits sur votre site e-commerce ;
  • tester des titres qui accrochent ;
  • multiplier les moyens de paiement disponibles dans votre boutique en ligne;
  • gérer efficacement le processus de checkout ;
  • gérer les pages panier ;
  • pousser votre visiteur à l’action ;
  • lui notifier la disponibilité de certains produits ;
  • lui notifier les offres promotionnelles ;
  • insérer des témoignages-clients et des évaluations de produits ;

En fait, quel que soit ce que vous comptez faire sur votre site e-commerce, vous pouvez trouver des plugins qui vont vous y aider. Il vous suffit de visiter la rubrique WooCommerce ou WP e-commerce de Codecanyon d’Envato Market.

À présent, voici quelques conseils concernant l’utilisation des plugins ou extensions :

  • faites attention aux plugins gratuits que vous téléchargez. La plupart d’entre eux laissent des failles qui permettent aux cyberpirates de s’amuser avec votre site e-commerce. De plus, vu qu’ils sont gratuits, la majorité d’entre eux ne sont pas accompagnés d’un véritable service après-vente. Donc, personne ne viendra vous aider si vous avez un souci technique. Pour éviter toutes ces déconvenues, allez donc vers les gratuits que je vous conseille par expérience. Ils se trouvent ici. Avec ceux-là, vous ne risquez rien. Mais si vous n’y trouvez pas tout ce que vous cherchez pour votre site marchand, il vaut mieux débourser un peu. Ne prenez pas le risque d’aller dans d’autres boutiques de plugins gratuits, mais dangereux pour vos affaires. Par expérience, je peux vous dire qu’il y en a un certain nombre ;
  • ne devenez pas un acheteur effréné, compulsif de plugins. Trop de plugins, et vous vous retrouvez avec une boutique en ligne dont la vitesse de chargement n’est pas très bonne. Contentez-vous d’acheter ceux qui vont réellement vous aider à rendre votre e-commerce florissant. Si un plugin propose des fonctionnalités intéressantes, mais qui ne vous apportera rien en réalité, laissez-le tomber;
  • ne prenez pas l’habitude de vous procurer des plugins à droite et à gauche. Il vaut mieux les acheter aux mêmes endroits. Cela vous permettra d’éviter les problèmes de compatibilité entre eux. Et de cette façon, vous éviterez de probable ralentissement sur votre site ou ne nuirez pas à l’affichage des éléments qui le composent. Un site qui s’affiche mal, c’est un site à qui le visiteur n’accorde pas sa confiance ;
  • faites attention à ne pas vous faire avoir. Le marché des plugins a déjà fait de nombreux multimillionnaires ; ce qui fait qu’il attire bon nombre de personnes en quête d’un mieux-être, y compris les arnaqueurs. Ils vous promettront le meilleur plugin du monde. Mais à l’achat, vous découvrirez que c’est du fake.

Voilà pourquoi il vaut mieux faire confiance à des entreprises établies depuis un bout de temps, et dont la réputation n’est plus à faire : mythemeshop, ThriveThemes, et Codecanyon d’Envato Market.

Voilà, si vous avez des questions, des préoccupations ou n’importe quel type de commentaires sur la façon de créer une boutique en ligne, c’est dans les commentaire que ça se passe.

Laisser un commentaire