Créer un questionnaire en ligne : guide pratique et théorique

Depuis quelques années, le questionnaire en ligne n’a jamais été aussi populaire.

Ludique et interactif pour les participants, il est également très utile pour son auteur.

C’est en effet un excellent moyen de faire participer sa communauté tout en récoltant des avis précieux.

Bref, le questionnaire en ligne n’a que des avantages ou presque.

Presque, car il faut malgré tout s’atteler le plus sérieusement du monde.

En effet, un questionnaire en ligne qui manque de pertinence représente du temps perdu.

D’autant plus qu’il y a de nombreuses étapes à respecter pour créer ce genre de questionnaire.

Voici tout ce que vous devez savoir pour créer un questionnaire en ligne pertinent et efficace.

Pourquoi faire un questionnaire en ligne ?

Il y a de nombreux avantages à créer un questionnaire en ligne.

À commencer par son coût, qui est pour ainsi dire nul.

Un outil marketing pas cher

Si ce n’est un peu de temps, créer un questionnaire en ligne ne vous coûtera quasiment rien.

Il existe en effet de nombreux outils gratuits permettant de mettre au point un questionnaire.

Vous pouvez donc le faire vous-même, sans avoir besoin de faire appel à des enquêteurs professionnels.

C’est d’ailleurs le principal avantage d’un questionnaire en ligne par rapport à un sondage classique papier.

Les coûts de ce dernier sont en effet assez importants du fait de la rémunération des enquêteurs, mais aussi de l’impression du questionnaire sur papier.

Le questionnaire en ligne permet de supprimer tous ces frais, réduisant ainsi les coûts au strict minimum.

Plus de rapidité

En plus d’être peu coûteux, le questionnaire en ligne est aussi rapide à mettre en oeuvre.

C’est grâce notamment au fait que les outils de création de questionnaire permettent d’automatiser le processus.

Plus besoin d’envoyer le questionnaire par courrier ou de passer 10 000 appels téléphoniques.

Quelques clics suffisent pour créer un questionnaire en ligne rapidement, et le diffuser tout aussi rapidement.

On gagne également beaucoup de temps au niveau du dépouillement et de l’interprétation des résultats.

Toutes les réponses et les statistiques détaillées sont en effet rassemblées au sein de l’outil utilisé.

Collecter des prospects

Le questionnaire en ligne n’a pas qu’une visée consultative.

Il permet en effet de collecter des prospects.

Hé oui, il faut bien qu’il ait une utilité marketing tout de même.

Vous avez sûrement déjà répondu vous-même à des questionnaires en ligne.

Et si tel est le cas, vous avez du remarquer que tous vous demandent votre adresse mail pour conclure.

Cette pratique est avantageuse pour le participant comme pour l’auteur.

Ce dernier peut en effet convertir un grand nombre de participants en prospects.

Pour s’assurer que chacun laisse son mail, il est d’ailleurs conseillé de soumettre la validation du questionnaire à cette condition.

Autrement dit, sans adresse mail, la participation ne peut pas être prise en compte.

Quant à ceux qui répondent au questionnaire en ligne, ils obtiennent généralement une contrepartie en échange de leur mail.

Cette étape fera l’objet d’un paragraphe dédié un peu plus bas dans cet article.

Une forte portée

Le questionnaire en ligne repousse en effet les limites géographiques.

Là où un questionnaire papier mené par des enquêteurs implique une répartition géographique restreinte.

Un questionnaire en ligne peut être diffusé à l’infini aux quatre coins du globe.

Il suffit d’un clic pour partager votre questionnaire et obtenir des réponses diverses et variées.

En cela, le questionnaire en ligne atteint une portée difficilement égalable.

Il est toutefois important d’opérer un ciblage précis, au risque sinon de perdre en pertinence.

Créer de la proximité avec sa communauté

Le questionnaire en ligne est un excellent moyen de se rapprocher de ses clients.

Il permet notamment de prendre la température auprès d’une communauté.

Il permet également de recueillir des témoignages et avis clients très précieux.

Ces derniers verront ainsi que vous êtes présent pour eux, et sensible à leur opinion.

Le questionnaire permet donc d’anticiper les évolutions du marché, et d’être force de proposition.

Définir les objectifs de son questionnaire en ligne

Un questionnaire en ligne peut avoir plusieurs objectifs différents.

Quel qu’il soit, il est essentiel de bien les définir, faute de quoi le questionnaire perdra de sa pertinence.

Faire une étude de marché

Le questionnaire en ligne permet de réaliser une étude de marché relativement exhaustive.

Avant de se lancer sur un nouveau marché, il est en effet essentiel de le connaître un minimum.

Et quoi de mieux pour ça que d’interroger directement les acteurs de ce marché ?

Créer un questionnaire permet d’en savoir un peu plus sur les habitudes de consommation des gens.

Vous en apprendrez également plus à propos de vos concurrents, et de l’environnement du marché visé.

C’est notamment l’occasion de réaliser un SWOT à travers le questionnaire en ligne.

Bref, créer un questionnaire permet d’avancer plus sereinement dans la conquête d’un nouveau marché.

C’est un outil très utile dans le cadre d’un lancement de produit par exemple.

Préparer un lancement de produit

Lancer un nouveau produit ne doit pas se faire au hasard.

Outre l’étude de marché préalable, il faut sonder le terrain très sérieusement.

Le questionnaire en ligne permet justement de dessiner les contours du lancement de produit.

C’est en effet un bon moyen de savoir combien de gens seraient prêts à acheter le produit.

De cette façon, vous pourrez mettre en place des pré-commandes par exemple.

Faire un sondage en ligne permet également de déterminer un positionnement prix.

Prix psychologique, élasticité du prix sont autant d’éléments que vous pouvez obtenir par le biais d’un questionnaire en ligne.

Lancer un nouveau produit se prête donc particulièrement à la création d’un tel questionnaire.

Réaliser une enquête de satisfaction

Cet objectif s’applique essentiellement à l’e-commerce.

Créer un questionnaire peut en effet s’avérer très utile dans le cadre du service après vente.

C’est l’occasion d’interroger vos clients pour en savoir plus sur leur expérience d’achat.

Créer un questionnaire dont les questions balaient l’intégralité du cycle d’achat permettra d’identifier les forces et les faiblesses de votre tunnel de conversion.

Mais l’e-commerce n’est pas le seul domaine propice au sondage en ligne.

D’une manière plus générale, le questionnaire peut en effet concerner la satisfaction client dans sa globalité.

Il peut donc être mis en place sur des sites marchands comme non marchands.

Le questionnaire peut par exemple porter sur l’expérience générale de navigation du client sur le site.

Vous obtiendrez ainsi de précieux axes d’amélioration pour votre activité.

L’importance du ciblage pour un questionnaire en ligne

Comme je vous le disais plus haut, l’avantage majeur du questionnaire en ligne réside dans sa portée.

Celle-ci est en effet quasi-universelle du fait de la nature dématérialisée du questionnaire.

Mais ce qui est un atout certain peut aussi représenter un inconvénient.

Car le but du questionnaire en ligne a beau être de toucher un maximum de monde, il ne faut pas toucher trop de monde non plus.

Vous savez ce qu’on dit : plaire à tout le monde, c’est plaire à n’importe qui.

Il faut donc garder un minimum de maîtrise sur la portée du questionnaire, afin de ne pas toucher n’importe qui.

Vous devez en effet opérer un ciblage plus ou moins précis de l’audience concernée par votre questionnaire en ligne.

Ce ciblage devra notamment être géographique.

Visez-vous une échelle départementale, régionale, nationale, voire mondiale ?

Attention également à la tranche de population visée, à déterminer en fonction de l’objectif de votre questionnaire.

Questionnaire en ligne : plus c’est long, moins c’est bon

Pour fonctionner, le questionnaire en ligne ne doit être ni trop long ni trop court.

Trop court, vous risquez de manquer de substance et de passer à côté d’informations essentielles.

Vous risquez également de frustrer vos participants, qui auront l’impression de ne pas être écoutés.

Mais trop long, vous prenez le risque que ces derniers écourtent leur participation.

Il faut donc trouver le juste milieu pour satisfaire tout le monde.

Généralement, on conseille de respecter une durée maximale de 10 minutes pour répondre à un questionnaire en ligne.

C’est en effet le temps qu’il faut pour obtenir des réponses sans pour autant lasser ni frustrer ceux qui les donnent.

Cette durée représente un idéal qui peut bien sûr être modulé en fonction de vos besoins.

Il est bien évident que vous n’allez pas rallonger volontairement la durée de votre questionnaire si cela ne se justifie pas.

D’une manière générale, veillez à conserver un fil conducteur le plus naturel possible.

Des questions pertinentes pour un questionnaire en ligne efficace

Contrairement à certaines idées reçues, un questionnaire en ligne doit respecter un certain ordre.

Pas question en effet de balancer des questions au hasard sans queue ni tête.

Organisez bien vos questions, de façon à ce que les participants y trouvent une progression cohérente.

Il est notamment indispensable de compartimenter votre questionnaire en plusieurs parties.

N’hésitez pas à ajouter des sous-parties si nécessaire, afin de décomposer un maximum les questions.

De même, veillez à respecter un cheminement précis pour vos parties.

C’est notamment le cas pour la partie CSP (catégorie socio-professionnelle).

Cette partie comprend toutes les questions d’ordre plus personnel, destinées à la segmentation des participants.

On conseille généralement de placer cette partie à la fin du questionnaire.

Ce type de question étant un peu plus intrusif, les participants peuvent en effet se sentir agressés.

Il est donc préférable de leur demander leur âge et leur profession à la fin, quand ils ont répondu à toutes les autres questions.

Cette partie peut également englober la demande d’adresse mail.

Mais vous pouvez également créer une toute dernière question uniquement destinée à la collecte des mails.

En outre, un questionnaire en ligne comprend souvent des questions dites sensibles.

Ces questions portent sur des faits de société, la politique, la religion, etc.

Leur sensibilité vient du fait qu’elles font appel à l’opinion personnelle de chaque participant.

Le risque est alors d’obtenir des réponses édulcorées ou peu sincères de la part de personnes qui n’ont pas envie de se dévoiler à ce sujet, ou qui n’assument pas vraiment leurs opinions.

Il faut donc traiter ces questions avec le plus grand doigté, afin d’obtenir les réponses les plus sincères possibles.

Si question sensible il y a, ne la posez jamais en début de questionnaire.

Commencez toujours par attendrir un peu la viande, si vous me passez l’expression.

Amenez le sujet très progressivement, et décomposez la question en plusieurs petites questions si besoin.

Vous maximiserez ainsi vos chances d’obtenir des réponses fiables et sincères.

Contrepartie or not contrepartie ?

C’est LA question existentielle de cet article : doit-on offrir une contrepartie aux participants ?

Après tout, ces gens prennent sur leur temps libre pour répondre à votre questionnaire en ligne.

Il serait donc légitime de les récompenser en conséquence.

Sur ce point-là, vous êtes totalement libre de faire ce qu’il vous plaît.

Je vous encourage toutefois à établir une relation donnant / donnant avec vos participants.

Car non seulement ils vous donnent de leur temps, mais ils vous laissent en plus leur adresse mail.

Et ils n’ont bien souvent pas le choix, puisqu’ils ne peuvent valider leur participation s’ils ne donnent pas leur mail.

Vous pouvez donc leur proposer une contrepartie, même petite, pour faire passer la pilule.

Dans le cadre d’un quiz marketing, il s’agit souvent de l’envoi des résultats personnalisés.

Mais vous n’êtes pas limité dans vos choix : e-book, livre blanc à télécharger gratuitement, etc.

Tous les moyens sont bons pour obtenir plus de réponses à votre questionnaire en ligne.

La phase de test, une étape trop souvent négligée

La plupart des gens sont tentés de foncer tête baissée et de déployer leur questionnaire en ligne de façon inconsidérée.

Mais en réalité, mieux vaut d’abord tester son questionnaire sur un petit échantillon de population.

Ainsi, vous serez à même de corriger les éventuelles erreurs et de réaliser les ajustements nécessaires avant de le déployer à grande échelle.

Pour tester votre questionnaire en ligne, rien de plus simple.

Commencez déjà par demander à votre cercle proche par exemple.

Votre famille et vos amis s’avèrent en effet être de parfaits cobayes pour votre expérience.

L’avantage, c’est qu’ils vous répondront généralement sans langue de bois.

De plus, vous pouvez être certain qu’ils iront au bout du questionnaire en ligne, même si celui-ci ne leur plaît pas particulièrement.

Une fois la version finale de votre questionnaire en ligne approuvée, vous pourrez commencer la diffusion.

Promouvoir son questionnaire en ligne

C’est certainement l’aspect le plus simple du questionnaire en ligne.

Car comme son nom l’indique, il est totalement dématérialisé.

Sa promotion et sa diffusion sont donc beaucoup plus simples que pour un questionnaire papier.

Vous pouvez en effet toucher un public très large en très peu de temps.

Les réseaux sociaux constituent par exemple un excellent support de diffusion pour un questionnaire en ligne.

N’hésitez pas à le partager sur divers groupes dédiés à votre thématique, afin de toucher une audience précise.

LinkedIn est notamment un réseau social parfait pour toucher une cible BtoB.

Quant au public BtoC, vous pourrez le trouver sur Facebook, Instagram et Twitter.

N’hésitez pas non plus à partager votre questionnaire en ligne sur vos propres réseaux sociaux.

Si vous avez un site WordPress, vous pouvez également intégrer votre questionnaire à un plugin dédié.

Thrive Leads permet par exemple de créer des lightbox et autres popup en y intégrant un lien vers votre questionnaire.

Bref, ce ne sont pas les moyens de promotion qui manquent pour un questionnaire en ligne efficace.

Comment interpréter les résultats de son questionnaire en ligne ?

Auparavant, le dépouillement et l’analyse des résultats constituaient l’étape la plus chronophage du questionnaire.

Il fallait en effet passer un temps fou à reporter toutes les réponses obtenues dans un fichier spécifique.

Il fallait ensuite se livrer à une analyse la plus précise possible de toutes ces réponses.

Et tout ça manuellement bien sûr.

C’est encore un problème que la dématérialisation a résolu.

Avec le questionnaire en ligne, plus besoin de tout faire à la main.

Il existe en effet de nombreux outils qui font tout le travail à votre place.

Quelques clics suffisent pour obtenir de jolis graphiques et tableaux récapitulatifs.

Vous pourrez ainsi évaluer la pertinence de vos résultats par rapport à vos objectifs de départ.

Mais quel outil utiliser pour créer un questionnaire en ligne efficace ?

Quels outils utiliser pour créer un questionnaire en ligne ?

Il existe de très nombreux outils dédiés à la création de questionnaire en ligne.

Certains sont gratuits, d’autres non.

Certains sont français, d’autres non.

On trouve aussi des outils dits freemium, comprenant une offre de base gratuite mais limitée.

J’ai choisi de vous en présenter 4, qui sont pour moi les meilleurs.

Typeform

Typeform est certainement l’outil de création de questionnaire le plus visuel de tous.

Très axé sur l’expérience utilisateur, Typeform offre en effet de nombreuses options de personnalisation.

Vous pourrez notamment faire votre choix parmi quelques 61 templates prédéfinis.

Attention toutefois : ces templates ne sont pas classés.

Vous trouverez donc dans le lot des templates payants et gratuits.

Ils sont en revanche triés par thématique, afin de pouvoir choisir le meilleur en fonction de votre activité.

Typeform est également très intuitif, que ce soit pour vous ou pour les participants.

On sent vraiment que tout est fait pour rendre l’expérience la plus agréable possible.

Seul bémol : l’outil est entièrement en anglais.

Typeform est disponible en version gratuite.

Mais cette offre ne propose que 100 réponses par mois, et des questions extrêmement simples.

Mieux vaut donc souscrire une offre payante.

Au niveau des tarifs, Typeform propose trois offres.

  • Essentiel : 1000 réponses par mois pour 25 euros en facturation annuelle, 30 euros en facturation mensuelle.
  • Professionnel : 5000 réponses par mois à 30 euros en facturation annuelle, 45 euros en facturation mensuelle.
  • Premium : 10 000 réponses par mois pour 59 euros en facturation annuel, 70 euros en facturation mensuelle.

Google Form

Il s’agit du seul outil de création de questionnaire en ligne 100 % gratuit du marché.

C’est donc l’outil idéal pour ceux qui ont besoin de créer un questionnaire de façon occasionnelle.

En revanche, il est inutile de préciser que les fonctionnalités sont forcément très basiques.

Déjà, n’espérez pas avoir des options de personnalisation poussées.

Ici, pas de thème fantaisie, Google Form va à l’essentiel.

Les questionnaires créés avec cet outil malmènent donc un peu l’oeil de l’utilisateur.

Vous pouvez toutefois choisir entre quelques thèmes de base.

De plus, Google Form a le mérite de proposer toutes ses fonctionnalités en illimité.

Vous n’êtes pas restreint en terme de réponses par mois par exemple.

Mais ne vous attendez pas à des fonctionnalités de folie.

Google Form reste en effet un outil de création de questionnaire en ligne très basique.

Thrive Quiz Builder

Cet outil s’adresse aux utilisateurs de WordPress.

Il s’agit en effet d’un plugin WordPress dédié à la création de quiz.

Cet outil fait partie de la suite Thrive Themes, que j’utilise personnellement.

Il a donc hérité de tous les avantages de cette suite WordPress.

Options de personnalisation poussées et possibilité de créer des templates en HTML font partie des fonctionnalités de base.

Vous pourrez également choisir entre trois types de quiz marketing.

Il faut toutefois savoir que Thrive Quiz Builder est principalement destiné à la création de quiz.

Ce n’est donc pas forcément le meilleur choix pour un questionnaire en ligne à visée informative.

Comme la plupart des plugins Thrive Themes, Thrive Quiz Builder coûte 67 dollars (un peu plus de 60 euros).

Avec un seul paiement, vous aurez accès au plugin en illimité et à vie.

Cliquez ici pour vous le procurer (pack d’une valeur de 435€ offert. Envoyez-moi un email à richard@marketinghaters.com pour le récupérer après la période d’essai de 30 jours).

SurveyMonkey

Cet outil est actuellement le plus riche en termes de fonctionnalités.

Entièrement en français, SurveyMonkey est très facile à utiliser.

Il propose de nombreuses options de personnalisation en fonction du type de questionnaire en ligne.

L’outil comprend également une fonctionnalité A/B test pour chaque questionnaire créé.

La partie statistiques est aussi très performante, avec une analyse poussée des résultats.

Il est difficile de trouver mieux que SurveyMonkey en terme de richesse fonctionnelle.

En revanche, il n’est pas difficile de trouver moins cher.

Cet outil de création de questionnaire est en effet l’un des plus onéreux du marché.

Et s’il existe bien une version gratuite, elle n’est pas vraiment exploitable en l’état.

Celle-ci ne propose en effet que 100 réponses par mois, avec des fonctionnalités très limitées.

On retrouve en tout six offres d’abonnement payant, à choisir entre usage personnel ou professionnel.

Concernant les offres personnelles, trois tarifs sont proposés.

  • Standard : 35 euros par mois en facturation annuelle, 39 euros en facturation mensuelle.
  • Avantage : 36 euros par mois, en facturation annuelle uniquement.
  • Premium : 99 euros par mois, disponible uniquement en facturation annuelle.

Il existe de nombreux autres outils pour créer un questionnaire en ligne.

À vous de faire votre choix en fonction de vos besoins.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour créer un questionnaire marketing puissant.

Laisser un commentaire