Les critères de référencement Google les plus importants à connaître

Il existe quelques 200 critères de référencement Google.

Et il y en a sans doute d’autres qu’on ne connaît pas.

Quoi qu’il en soit, le référencement naturel déchaîne les passions.

Et à juste titre, tant il est devenu important d’être bien visible dans les moteurs de recherche.

Mais parmi tous les critères de référencement Google qui existent, certains sont plus importants que d’autres.

Voici les principaux, à connaître absolument pour améliorer le référencement de votre site Internet.

Critère de référencement Google numéro 1 : le contenu

C’est le premier, et le plus important des critères de référencement Google à connaître.

Le contenu est en effet la première chose qui est examinée par les robots de Google.

C’est donc là-dessus qu’il faut concentrer la plupart de vos efforts.

Un bon contenu doit réunir trois critères essentiels.

Inédit

Bien évidemment, tous vos contenus doivent être totalement inédits et exclusifs.

C’est-à-dire qu’ils ne doivent pas être copiés, en partie ou en totalité, sur un autre contenu.

Et ce, que ce soit en interne ou en externe.

En gros, même si vous dupliquez votre propre contenu, Google considérera quand-même ça comme du duplicate content.

Et le duplicate content c’est mal, m’voyez.

Cependant, il arrive qu’on soit malgré tout obligé de dupliquer un contenu dont on est l’auteur.

C’est notamment le cas des fiches produits sur les sites de e-commerce par exemple.

Dans ce cas, il vous suffira d’insérer ce qu’on appelle une balise canonical, ou URL canonique.

Cette balise sert à indiquer à Google que vous avez repris le contenu d’une autre de vos pages.

Elle lui indiquera également que la page contenant la balise canonical est la plus importante, et donc celle à référencer.

Mais pour tous les autres contenus, le duplicate content reste la pire chose à faire au niveau du seo.

Alors pour être bien référencé, assurez-vous de toujours produire des contenus inédits.

Non seulement ça plaira à Google, mais ça plaira aussi à vos visiteurs.

Qualitatif

Pour être bien vu par Google, un contenu doit aussi être qualitatif.

C’est-à-dire qu’il doit apporter une vraie valeur ajoutée à votre site.

Pour les contenus écrits, ça se traduit notamment par la fiabilité et le sérieux des informations qu’ils contiennent.

Chaque site web possède une note allant de 0 à 100, symbolisant son autorité.

Cet indice est appelé trust flow, couramment abrégé en TF.

Plus votre contenu écrit contient des informations pertinentes, et plus le TF de votre site augmente.

À titre d’exemple, Wikipédia possède un TF de 100, soit la note maximale en terme d’autorité.

On considère cependant que la moyenne pour ces metrics se situe autour de 30.

Attention en revanche au citation flow, ou CF.

Cet indice mesure la popularité d’un site web, mais ne prend pas en compte la qualité des contenus.

Mais d’une manière générale, plus un contenu est qualitatif, plus il est populaire.

Et donc, mieux il est référencé par Google.

Varié

C’est le dernier des critères de référencement Google pris en compte en ce qui concerne les contenus.

Pour être bien vu par Google, vous devez proposer des contenus variés.

Si vous ne faites que des contenus écrits, vous devez absolument varier les thématiques.

Et dans l’idéal, vous devez proposer des contenus de différentes natures.

Vous pouvez par exemple utiliser des vidéos, pour l’interactivité et l’expérience utilisateur.

Et vous pouvez coupler ça à des articles de blog, ou des infographies sous forme de photo.

L’idée générale, c’est de faire du content marketing.

C’est-à-dire créer des contenus ludiques, interactifs et qualitatifs, afin d’attirer les visiteurs vers votre site.

C’est une excellente stratégie pour être apprécié de Google.

Critère numéro 2 : les performances techniques du site

La qualité et la performance de votre site web figurent parmi les critères de référencement Google les plus importants.

Et ici, on s’attachera essentiellement à concilier ux et seo.

Car ce qui plaît aux utilisateurs plaît aussi forcément à Google.

Et ce qui plaît aux utilisateurs, c’est un site bien construit et fluide.

Vous devez donc faire en sorte de leur offrir une navigation agréable en toutes circonstances.

Ça passe notamment par un code propre et pas trop chargé, afin de pouvoir afficher les pages web rapidement.

Car il faut savoir que les robots de Google ne passent pas plus de 10 secondes par page web.

SI elle ne s’affiche pas dans les 10 secondes, ils passent à autre chose et n’indexent pas les pages trop lentes.

Votre site doit donc être très réactif, afin d’améliorer l’expérience utilisateur.

Attention aussi à l’aspect responsif de votre site web.

Aujourd’hui, plus de 75% du trafic est mobile.

Et Google indexera en priorité les sites responsifs, c’est-à-dire dont l’affichage est conçu pour s’adapter à tout type de support.

Veillez donc à optimiser votre site pour la navigation à la fois sur desktop et sur mobile.

Mais ce n’est pas le seul critère de référencement Google.

Critère numéro 3 : les backlinks

C’est le dernier des critères de référencement Google dont je vais vous parler.

Mais ce n’est pas pour autant le moins important.

SEO et linking sont en effet intimement liés.

Et qu’il soit interne ou externe, il est impossible de ranker correctement sans se constituer un réseau de liens.

Le linking externe consiste à avoir des liens émanant d’un site B (appelés backlinks), pointant vers un site A.

Cette pratique augmente l’indice d’autorité du site A, qui sera considéré comme plus fiable par Google.

Le linking externe s’effectue le plus souvent au moyen d’un PBN (private blog network).

En gros, il s’agit d’acheter des noms de domaine, pour y publier des contenus dans lesquels on aura ajouté des liens vers son propre site web.

Quant au linking interne, il s’agit de créer un réseau de liens entre les différentes pages web d’un même site.

Ceci contribue notamment à construire une architecture de site plus claire, et plus facilement lisible par Google.

Ces trois critères de référencement Google sont les plus importants, et les premiers de la liste.

Et la liste en question est encore (très) longue bien sûr.

Mais si vous travaillez bien sur ces trois critères là, vous pourrez déjà obtenir de bons résultats.

Laisser un commentaire