E-commerce et magasin physique : un duo chic et choc

2 Shares

Entre e-commerce et magasin physique, l’entente n’est a priori pas au beau fixe.

Le second a en effet plutôt mal vécu l’arrivée sur le marché du premier, concurrent de taille.

Et pour cause : l’e-commerce gagne toujours plus de terrain, marchant sur les plate-bandes du commerce physique.

Mais au milieu de ce duel sanglant, certains se sont posés une question : comment associer les deux ?

Et ceux-là ont clairement fait le bon choix en décidant de faire coexister e-commerce et magasin physique.

Diviser pour mieux régner, telle est la nouvelle devise de la vente aujourd’hui.

Voici donc trois astuces pour devenir le roi du phygital marketing, et surtout du phygital selling.

Quand les magasins physiques se mettent à l’e-commerce

Face à l’essor de l’e-commerce, beaucoup de magasins physiques ont souffert.

Incapables de faire face à une telle concurrence, certains ont même dû fermer boutique.

D’autres en revanche ont su s’adapter et faire de l’e-commerce une force pour leur commerce physique.

L’exemple le plus connu est bien sûr celui des enseignes physiques qui possèdent un site e-commerce.

C’est aujourd’hui le cas de la plupart des grandes enseignes, comme Ikea, Gifi ou encore Castorama.

Tous ces noms ont un point commun : celui d’avoir commencé par des magasins physiques, avant de proposer une boutique en ligne.

Beaucoup de ces grands magasins physiques ont même opté pour l’installation de bornes directement en magasin.

Ces bornes permettant de commander en ligne constituent en effet un excellent moyen d’associer e-commerce et magasin physique.

Elles sont notamment très utiles pour rassurer les plus frileux à l’idée d’acheter en ligne.

C’est aussi un bon moyen de proposer à la clientèle un service innovant : le click and collect.

Le click and collect pour associer e-commerce et magasin physique

Rien de mieux que le click and collect pour associer e-commerce et magasin physique.

Popularisée par la grande enseigne Darty, cette pratique est devenue monnaie courante.

Pour rappel, il s’agit d’offrir au client la possibilité de retirer en magasin un produit commandé en ligne.

Et il n’y a que des avantages à pratiquer le click and collect, solution ô combien flexible.

Elle s’adresse en effet non seulement à ceux qui possèdent un magasin physique, mais aussi à ceux qui vendent exclusivement en ligne.

Pour les magasins physiques, c’est par exemple l’occasion d’ajouter une corde à leur arc en devenant point relais.

L’acheteur se rendant en magasin pour récupérer son colis, il peut ainsi faire un tour de la boutique et éventuellement y acheter quelque chose.

Quant à ceux qui ne font que de l’e-commerce, ils peuvent conclure un partenariat avec une enseigne physique.

Cette solution leur permet d’augmenter leur visibilité, mais aussi de proposer une expérience innovante à leur clientèle.

Le click and collect permet aussi de rassurer les gens qui n’ont pas l’habitude d’acheter en ligne.

Beaucoup sont en effet toujours réticents à l’idée de renseigner leurs coordonnées bancaires.

Le click and collect permet alors de réserver un produit, puis de le payer en magasin.

C’est donc un excellent partenariat entre e-commerce et magasin physique.

Faire d’un magasin physique un distributeur e-commerce

De très nombreuses boutiques en ligne vendent uniquement par ce biais, et ne possèdent pas d’enseigne physique.

Mais celles-ci ont malgré tout trouvé la parade pour augmenter leur rayon d’action.

C’est ainsi que beaucoup de magasins physiques sont désormais distributeurs d’enseignes e-commerce.

Ce partenariat contribue à augmenter la visibilité et les ventes, pour l’un comme pour l’autre.

C’est aussi un moyen de diversifier l’expérience client et d’élargir la cible d’une boutique en ligne.

Bien évidemment, le magasin physique distributeur percevra une commission sur les ventes en ligne.

Mais c’est généralement un petit prix à payer pour les acteurs de l’e-commerce qui souhaitent tirer leur épingle du jeu.

Là encore, il s’agit donc d’une brillante collaboration entre e-commerce et magasin physique.

2 Shares

Laisser un commentaire