Email transactionnel : le guide pratique

L’email transactionnel fait partie intégrante de toute stratégie e-commerce.

Formidable levier d’action, son potentiel est pourtant encore grandement sous-exploité.

Augmenter ses ventes en ligne, fidéliser la clientèle…

Autant d’avantages de l’email transactionnel que beaucoup négligent encore.

Voici donc un petit guide destiné à cerner tout le potentiel de cette pratique.

Avantages, objectifs, bonnes pratiques : vous saurez tout sur l’email transactionnel.

Qu’est-ce qu’un email transactionnel ?

La notion d’email transactionnel est relativement large.

Stricto sensu, elle désigne en effet un email envoyé suite à la réalisation d’une transaction.

On entend par transaction un achat réalisé sur un site e-commerce.

L’email transactionnel porte donc généralement sur la confirmation de commande.

Il porte également sur tout ce qui concerne l’évolution et le suivi de la commande, ainsi que sur le service après-vente.

Mais le champ d’application de l’email transactionnel a tendance à s’élargir davantage depuis quelques années.

Désormais, le terme désigne tout email envoyé suite à une action précise entreprise par l’utilisateur sur un site web.

Il peut notamment s’agir de l’inscription à une newsletter ou à un programme de fidélité par exemple.

L’email transactionnel comprend aussi les demandes de réinitialisation de mot de passe.

Bref, vous l’aurez compris, il s’agit d’une notion assez générique.

Mais l’email transactionnel a beau désigner beaucoup de choses, il n’en reste pas moins un puissant levier marketing.

Les avantages de l’email transactionnel

L’avantage majeur de l’email transactionnel, c’est son taux de délivrabilité.

Ce dernier est en effet beaucoup plus élevé que celui des emails relationnels.

C’est grâce notamment à la nature même de l’email transactionnel, qui est toujours attendu par son destinataire.

Un email de confirmation d’achat ou de création de compte est en effet envoyé suite à une action précise.

Rien d’étonnant donc à ce que l’utilisateur s’attende à le recevoir, et ne se plaigne pas d’une quelconque intrusion.

De plus, l’email transactionnel est envoyé à un destinataire bien précis, et non au hasard comme dans le cadre du cold emailing par exemple.

Par ailleurs, c’est le destinataire lui-même qui renseigne son adresse mail au moment de la conversion.

L’email transactionnel est donc beaucoup moins sujet aux erreurs de destinataire.

Autre facteur favorisant la délivrabilité : l’envoi au compte-gouttes.

Ce genre d’email est en effet envoyé de façon échelonnée, et à des moments différents à chaque fois.

Contrairement aux emails de prospection classique, l’email transactionnel éveille donc moins les soupçons des filtres anti-spam.

Au-delà du taux de délivrabilité intéressant, ce type d’email affiche également un bon taux d’ouverture.

Puisque le destinataire l’attend, il est en effet logique qu’il l’ouvre systématiquement.

Et pour rester dans taux, l’email transactionnel présente un taux d’engagement plus élevé que les autres.

Ceci est toujours du au fait que cet email soit attendu et désiré.

Mais en quoi est-ce intéressant dans le cadre d’un envoi d’email ?

Tout simplement parce que l’email transactionnel permet de faire de la vente additionnelle.

Et c’est justement ce que je vous propose de voir dans le paragraphe suivant.

L’email transactionnel, pilier de la vente additionnelle

L’email transactionnel est un outil idéal pour s’adonner à la vente additionnelle.

Rien de mieux en effet que ce genre d’email pour pratiquer le cross selling et l’up selling.

Pour rappel, le premier désigne le fait de proposer un produit différent mais en rapport avec celui acheté.

Il peut s’agir d’un livre de cuisine pour l’achat d’un robot ménager par exemple.

Quant au second, il désigne le fait de proposer un même produit mais d’une gamme supérieure.

Ici, on parle plutôt d’un robot ménager de la gamme juste au-dessus.

Deux pratiques auxquelles se prête parfaitement l’email transactionnel.

On peut en effet profiter d’une confirmation d’achat, d’un abandon de panier ou même d’une annulation de réservation.

Ce sera ainsi l’occasion de proposer un produit en relation ou d’une gamme supérieure.

Attention toutefois à ne pas malmener l’expérience utilisateur.

L’email transactionnel a beau être attendu, il faut en effet garder à l’esprit qu’il reste intrusif.

Il faudra donc s’assurer de proposer une vente additionnelle de façon subtile.

Mais l’email transactionnel ne sert pas qu’à vendre davantage : il permet aussi de fidéliser.

Fidéliser avec l’email transactionnel

On n’y pense pas toujours, mais un email transactionnel est aussi l’occasion de fidéliser la clientèle.

Le taux d’engagement étant plus élevé, les résultats sont en effet meilleurs qu’avec un autre type d’email.

Et c’est là que les rôle de l’email transactionnel et de l’email relationnel se confondent un peu.

L’email transactionnel sera alors l’occasion de proposer au client de s’abonner à une newsletter par exemple.

On pourra aussi lui proposer d’adhérer au programme de fidélité de la marque.

C’est d’ailleurs ce que font la plupart des grandes entreprises.

Les enseignes de grande distribution proposent par exemple à leurs clients d’adhérer à leur carte de fidélité.

Pour cela, elles indiquent au client combien de points il aurait gagné avec sa commande en adhérant au programme.

L’email transactionnel est ainsi idéal pour développer une stratégie de clients ambassadeurs.

En revanche, la subtilité est encore et toujours de mise avec ce genre de pratique.

Pas question en effet d’afficher un appel à l’action qui prend toute la place dans le mail.

Une simple bannière cliquable en fin d’email transactionnel suffira à convaincre le client.

Quelles solutions pour envoyer un email transactionnel ?

L’email transactionnel est envoyé au compte-gouttes, et à un moment différent en fonction de chaque client.

C’est d’ailleurs en partie pour cela qu’il est moins sujet au filtrage des différents services de messagerie.

Mais comme pour tout type d’email, rien ne vaut la gestion automatisée.

Difficile en effet d’envoyer chaque email transactionnel manuellement.

Même en cas de petit commerce rassemblant peu de clients, se passer de l’automatisation semble impossible.

D’autant plus que l’email transactionnel doit généralement faire l’objet d’une adresse mail dédiée.

Mieux vaut donc choisir une solution professionnelle pour gérer ce service e-commerce.

Et en la matière, je ne peux que vous recommander d’utiliser ActiveCampaign.

Cette solution emailing tout en un permet de gérer efficacement vos emails transactionnels.

Séquences scénarisées, service de sms marketing, éditeur intuitif, taux de délivrabilité optimal…

Autant de fonctionnalités qui placent ActiveCampaign sur le podium des solutions préférées des entrepreneurs.


Passez par CE LIEN pour vous le procurer, et je vous offre un pack de bonus exclusifs d’une valeur de 1029 euros.

Envoyez-moi un mail à richard@marketinghaters.com pour en savoir plus, ou pour le réclamer après votre période d’essai de 14 jours.

Laisser un commentaire