Faire un podcast à succès : 5 conseils

Aujourd’hui, faire un podcast est devenu un concept à la mode.

Il faut dire que le marketing digital se prête particulièrement à l’exercice.

À mi-chemin entre la vidéo Youtube et l’émission de radio, le podcast est un format très apprécié.

Les grands entrepreneurs ont d’ailleurs l’habitude d’en écouter régulièrement.

Mais comment faire un podcast à la fois pertinent et ludique pour tout le monde ?

Je vous propose de voir ensemble les règles du podcast marketing.

Et ça commence par un bon concept.

Trouver le concept de son podcast

Faire un podcast nécessite avant tout de trouver le bon concept.

Vous devez notamment réfléchir à un thème, voire à plusieurs.

Choisissez de préférence un sujet que vous maîtrisez, afin d’être plus à l’aise lors de l’enregistrement.

Veillez aussi à choisir un thème susceptible d’intéresser vos auditeurs.

L’idée est toujours la même : apporter une vraie valeur ajoutée à votre audience.

N’hésitez pas à vous inspirer de vos concurrents podcasteurs si vous êtes à court d’idées.

Faire un podcast implique aussi de choisir le bon format.

Vous pouvez par exemple choisir de faire un podcast sous forme de série.

Dans ce cas, ce sont plusieurs émissions courtes qui se suivront à une fréquence que vous choisirez.

Vous pouvez aussi opter pour des podcasts indépendants les uns des autres.

Si vous choisissez ce format, vos podcasts seront généralement plus longs et détaillés.

Il va de soi que certains sujets se prêtent plus à un format série, quand d’autres pourront être traités de façon plus ponctuelle.

Il peut également s’agir d’interviews de diverses personnalités concernées par votre sujet.

C’est à vous de voir ce qui est le plus susceptible de fonctionner auprès de votre public cible.

Le bon matériel pour faire un podcast

Pas de bon podcast sans un bon matériel.

Gardez en tête que le podcast est un format la plupart du temps écouté au casque ou aux écouteurs.

La qualité du son doit donc être irréprochable, et aucun bruit parasite ne doit venir l’altérer.

Vous allez donc devoir investir dans un bon micro, comme le micro Zoom H2N par exemple.

N’hésitez pas à l’équiper d’une bonnette pour limiter le parasitage du son.

Concernant l’enregistrement du podcast, deux solutions s’offrent à vous.

Soit vous utilisez un logiciel d’enregistrement audio directement sur votre pc, comme Audacity par exemple, soit vous investissez dans un enregistreur numérique.

La première option vous permet d’exporter directement votre podcast au format mp3.

Quant à la seconde, elle permet d’enregistrer vos podcasts où que vous soyez, y compris en voyage.

C’est également une façon d’assurer vos arrières au cas où votre pc vous lâcherait.

Personnellement, j’opterais pour un enregistreur numérique, qui offre une qualité plus professionnelle.

Si vous souhaitez faire des podcasts de façon récurrente, c’est même une obligation.

Je vous encourage également à investir dans un bon casque audio.

Ainsi, vous pourrez enregistrer votre podcast en toute tranquillité, sans être dérangé par les bruits environnants.

Faire un podcast en pratique

Tout l’intérêt du podcast, c’est de proposer un format audio au naturel.

C’est en effet ce qui va vous permettre de créer une proximité avec vos auditeurs.

Vous pouvez bien évidemment faire une trame écrite de votre podcast afin de savoir où vous allez.

Mais n’essayez pas de lire votre texte, au risque sinon d’altérer la substance de ce format tellement apprécié.

Privilégiez une narration naturelle, et n’ayez pas peur de laisser quelques blancs.

Ne craignez pas non plus de bafouiller ou de perdre le fil de votre enregistrement.

Ce sont des petites erreurs qui peuvent se rectifier facilement lors du montage.

L’utilisation d’un logiciel  comme Audacity permet en effet de retoucher votre podcast pour le rendre plus fluide.

Concernant l’enregistrement en lui-même, veillez à vous installer dans une pièce confortable et à l’écart du bruit.

Attention aux pièces vides, qui peuvent créer un écho désagréable, ainsi qu’aux téléphones et autres appareils qui peuvent provoquer un effet larsen.

Une fois votre podcast enregistré, il ne vous restera plus qu’à passer au montage.

C’est le moment de supprimer les blancs, erreurs de langage et autres bruitages intempestifs.

Comment héberger son podcast ?

Il existe de nombreuses solutions pour mettre en ligne vos podcasts.

La plus évidente consiste à utiliser une plateforme spécialisée dans l’hébergement de podcasts.

C’est notamment le cas de Blubrry ou Lybsin, qui sont toutefois payants.

Avant de faire un podcast, réfléchissez ainsi au nombre d’émissions que vous comptez faire.

C’est ce qui va vous permettre de choisir la meilleure offre pour les héberger.

Car la plupart des plateformes proposent en effet un espace de stockage limité.

Si vous cherchez un hébergement gratuit, Google Drive peut être un bon compromis.

Cependant, c’est une solution réservée aux podcasteurs occasionnels, qui ne produisent que peu d’émissions.

Si vous voulez faire un podcast par semaine par exemple, Google Drive va vite montrer ses limites.

Je vous conseille donc de choisir parmi l’une des nombreuses plateformes payantes.

Une fois votre podcast hébergé, se pose la question de son référencement.

De l’importance de la promotion

Hé oui, il ne suffit pas de faire un podcast : il faut aussi être visible.

Pour ça, n’hésitez pas à utiliser les plateformes musicales comme Deezer ou SoundCloud.

Elles ont en effet l’avantage de fédérer une communauté très importante.

Attention toutefois : avec un tel trafic, vos podcasts risquent d’être noyés dans la masse.

Je vous conseille donc d’inscrire vos podcasts sur les annuaires dédiés.

Citons par exemple iTunes, la plus grosse banque de podcasts à l’heure actuelle.

Concurrent direct d’iTunes, Stitcher est également très prisé par les podcasteurs.

Et bien sûr, il est inconcevable de faire un podcast sans penser à le promouvoir sur les réseaux sociaux.

C’est en effet une excellente façon d’animer votre communauté de façon ludique et innovante.

Pensez d’ailleurs à inciter vos auditeurs à l’engagement à la fin de chacun de vos podcasts.

Demandez-leur de partager leur opinion en vous laissant des commentaires sur vos réseaux par exemple.

Ainsi, vous profiterez d’un retour d’expérience bénéfique pour la suite.

Vous savez maintenant comment faire un podcast, en tout cas dans les grandes lignes.

Peu coûteux et très interactif, c’est un format que vous devriez adopter sans tarder.

Alors n’hésitez plus et lancez-vous !

Laisser un commentaire