Freelance à domicile : optimiser ses conditions de travail

Quand on pense freelance à domicile, on imagine tout de suite le gars vautré dans son canapé, en train de manger des chips en regardant la télé, son ordinateur nonchalamment posé à côté de lui.

On va sans doute en décevoir plus d’un, mais la réalité est toute autre.

En réalité, travailler à la maison c’est loin d’être facile.

Des fois, les travailleurs à domicile ont tellement de mal à tout concilier qu’ils se prennent même à rêver d’un retour au salariat.

Même si le travail à domicile est parfois compliqué, ça reste quand-même une bonne expérience pour ceux qui peuvent se le permettre.

Si vous avez envie de vous lancer dans la grande aventure du job a domicile, cet article devrait vous aider à y voir plus clair.

Freelance à domicile : attention au blurring

Le blurring, encore un anglicisme sorti de nulle part ? Que nenni !

Certes, le terme est assez nouveau, mais il est parfaitement représentatif du problème majeur que pose le travail à domicile pour les freelance.

Le blurring, késako ?

Derrière ce nom un peu barbare se cache en fait un concept tout simple.

Le blurring, c’est tout simplement lorsque la frontière entre vie professionnelle et vie personnelle s’atténue peu à peu, jusqu’à en devenir carrément inexistante.

Et c’est ce qui se produit souvent à force de travailler en freelance à domicile.

Le fait de travailler de chez soi peut parfois être difficile.

On se trouve en effet dans un cadre à la fois professionnel et personnel, et la limite peut être difficile à trouver et à préserver.

Alors pour arriver à concilier ces deux univers, un seul secret : compartimenter.

Freelance à domicile : et si on allait au bureau ?

Gérer deux espaces en un seul et même lieu peut parfois être difficile.

Alors si l’idée vous séduit, pourquoi ne pas prendre un bureau à l’extérieur pour travailler ?

C’est une solution que choisissent certains freelance pour mieux compartimenter justement.

Aller travailler dans un bureau permet en effet de voir autre chose que la maison, et donc de ne pas être blasé avant l’heure.

Ça permet aussi de voir du monde, car généralement on ne voit personne quand on travaille à domicile.

D’autant qu’aujourd’hui, il est devenu très simple de trouver un espace de co-working partout en France.

Se sentir bien dans son espace de travail

Pour être efficace et bien travailler à la maison, il est impératif de se sentir bien dans son espace de travail.

Pour cela, il ne faut pas hésiter à compartimenter, afin de préserver une frontière bien définie entre job et vie perso.

Compartimenter pour mieux régner

Quand on est freelance à domicile, il est absolument essentiel de compartimenter les choses si on veut arriver à tout mener de front.

Car si on laisse le perso prendre le pas sur le pro, le chiffre d’affaire a vite fait de dégringoler.

Et à l’inverse, si c’est le pro qui envahit le perso, c’est vous qui vous sentez envahi dans votre espace vital.

Pour arriver à faire de votre domicile à la fois un espace de travail et de détente, n’hésitez pas à établir un planning de travail.

Définissez un certain nombre d’heures que vous voulez dédier à votre activité, et prévoyez des pauses.

Tout comme le salarié, le freelance à domicile aussi a droit à des petits breaks de temps en temps.

Accordez-vous cinq à dix minutes de pause toutes les demi heures, et arrêtez-vous à midi pour souffler un peu.

Définissez aussi les jours dans la semaine que vous souhaitez travailler : allez-vous bosser le week-end, voulez-vous le décaler au milieu de la semaine, ne pas en prendre du tout ?

En bref, gérez votre emploi du temps comme il vous convient, mais n’oubliez pas de vous y tenir.

Le boulot c’est le boulot, et la détente c’est la détente !

Par ailleurs, certains ont parfois du mal à gérer le fait de ne jamais changer d’environnement de travail.

Si c’est votre cas, n’hésitez pas à sortir vous aérer un peu chaque jour, histoire de changer d’air et de penser à autre chose.

Instaurer un espace agréable pour le travail à domicile

Si vous voulez être efficace, vous devez avant tout vous sentir à l’aise et serein dans votre environnement de travail.

L’avantage, c’est que puisque vous êtes à la fois chez vous et au travail, vous pouvez optimiser les deux espaces à la fois.

On conseille généralement de séparer son espace de travail du reste de la maison, afin d’éviter le blurring, comme on l’a vu plus haut.

L’idéal reste d’avoir une pièce dédiée au travail à domicile.

De cette façon, vous n’êtes pas tenté de vous échapper vers des distractions personnelles.

De même, quand vous sortez de votre bureau et que vous fermez la porte, c’est exactement comme si vous laissiez le travail au travail pour rentrer chez vous.

Si vous n’avez pas de pièce dédiée pour votre job a domicile, vous allez devoir trouver une autre organisation.

Vous pouvez par exemple installer votre bureau dans un coin de votre salon, un peu en retrait du reste de la maison.

Cet espace deviendra votre espace de travail, que vous pourrez tout aussi bien quitter comme bon vous semble.

Mais il peut être plus difficile de rester concentré en toutes circonstances, sans se laisser distraire par la vie de la maison.

Essayez d’éviter en revanche d’installer votre bureau dans la chambre.

Le repos et le sommeil sont en effet deux besoins vitaux, qu’il faut à tout prix préserver sans polluer par le travail l’espace qui leur est dévoué.

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à aménager vos espaces de manière à vous y sentir tranquille et en sécurité.

Etant donné que vous aller y passer toutes vos journées, vous devez faire de votre domicile un endroit paisible et propice au travail.

Vous l’aurez compris, être freelance à domicile comporte des avantages et des inconvénients.

Certains parviennent à concilier les deux sans problèmes, d’autres ont un peu plus de mal.

C’est donc à vous d’évaluer vos possibilités, et de faire en conséquence.

Laisser un commentaire