5 astuces pour mieux gérer ses réseaux sociaux

2 Shares

Gérer ses réseaux sociaux au quotidien demande du temps, beaucoup de temps.

Et si gérer une petite page Facebook ou un compte Twitter n’est pas difficile, les choses se corsent avec plusieurs comptes.

La difficulté augmente en effet en même temps que le nombre de réseaux sociaux utilisés.

De quoi en décourager beaucoup, qui savent pourtant à quel point la présence sur les réseaux sociaux est importante.

Hauts lieux du marketing et parfois même de la vente, ces derniers sont devenus incontournables au fil des années.

Voici comment gagner en productivité au quotidien et gérer ses réseaux sociaux comme un pro.

Gérer ses réseaux sociaux : priorité au contenu

Quel que soit le réseau social, la priorité doit toujours être accordée au contenu.

Les réseaux sociaux apportent en effet une forte valeur ajoutée à un blog ou un site de vente en ligne.

Bien utilisés, ils constituent ainsi un canal de communication très puissant, et un soutien précieux pour d’autres outils.

Gérer ses réseaux sociaux implique donc d’apporter une vraie valeur ajoutée à l’audience.

Inutile de poster des contenus de mauvaise qualité, qui n’apportent rien à l’utilisateur.

Ce dernier se rend en effet sur les réseaux sociaux pour apprendre, se divertir, mais aussi échanger.

Il faut donc lui donner ce qu’il veut, faute de quoi il se rendra sur un autre compte.

De plus, produire des contenus nouveaux et intéressants permet d’augmenter le taux d’engagement.

Il faut toutefois savoir que le taux d’engagement varie en fonction du réseau social utilisé.

Taux d’engagement Facebook ou Instagram sont par exemple très différents.

Pour bien gérer ses réseaux sociaux et produire du contenu adapté à chaque audience, il faudra donc prendre en compte les spécificités de chacun.

Prendre en compte les spécificités de chaque réseau

Chaque réseau social fonctionne selon un algorithme bien précis.

Facebook, Twitter, Instagram ou encore Youtube, tous ont en effet un mode de fonctionnement différent.

Or, beaucoup trop de gens commettent toujours l’erreur de gérer tous leurs comptes de la même façon.

Mêmes horaires de publication à la même fréquence, même type de contenu, etc.

Il faut pourtant bien comprendre que tout ceci n’a aucun sens.

Chaque algorithme étant différent, ce qui fonctionne sur Facebook ne fonctionnera pas sur Twitter, et ainsi de suite.

Inutile donc d’essayer de faire du copier coller sur chaque réseau social, cela n’a aucun intérêt.

Il faut également composer avec les exigences de l’audience, qui diffèrent selon les réseaux.

L’audience présente sur Facebook est par exemple plus exigeante que celle d’Instagram.

Elle nécessite donc une présence plus régulière qu’ailleurs.

Du côté de Youtube, on observe une réticence à l’engagement plus forte que sur Twitter.

Bref, connaître toutes ces spécificités permet de mieux gérer ses réseaux sociaux.

Cela permettra en effet d’établir un planning éditorial.

Gérer ses réseaux sociaux avec un calendrier éditorial

Pour gérer ses réseaux sociaux de façon productive, il est essentiel de suivre un calendrier éditorial.

Ce document permet en effet de savoir quel type de contenu publier, à quel moment et sur quel réseau social.

Établissez votre calendrier pour chaque semaine, afin de prévoir vos publications à l’avance.

N’hésitez pas à utiliser un code couleur, avec une couleur par réseau social.

Attention, prenez en compte les particularités des algorithmes afin d’optimiser vos publications.

Sur Instagram par exemple, il est possible de publier toujours aux mêmes horaires sans impacter la portée des publications.

Sur Facebook en revanche, mieux vaut publier un peu plus à la volée afin de plaire à l’algorithme.

Quant à Youtube, il semblerait que conserver la même fréquence de publication soit très apprécié.

Au-delà des algorithmes, il faut aussi penser à son audience.

Après tout, gérer ses réseaux sociaux implique de plaire à sa communauté avant tout.

Il faut donc gérer son planning éditorial en fonction de ses abonnés.

Pour cela, il vous faut apprendre à reconnaître les heures dites chaudes, auxquelles publier.

Si vous observez un pic d’activité et d’engagement à 20 heures, alors concentrez-vous sur ce créneau.

Ne perdez pas non plus votre temps à publier aux heures creuses, sous peine de gâcher votre contenu.

Et pour vous aider à être partout à la fois, appuyez-vous sur un outil de gestion de réseaux sociaux.

Utiliser un outil dédié pour gérer ses réseaux sociaux

Bien gérer ses réseaux sociaux est difficile sans un bon outil dédié à cela.

Ces outils permettent de gérer plusieurs comptes différents sur une seule et même interface.

On peut ainsi gérer ses réseaux sociaux en même temps, et avoir l’oeil sur le calendrier éditorial.

Tout l’intérêt de ces outils est de centraliser la gestion de tous les comptes sur les différents réseaux sociaux.

Ils permettent notamment de programmer les publications, afin de ne pas avoir à s’en soucier au jour le jour.

L’utilisateur peut également gérer ses différentes messageries, et mettre en place des chatbots.

Il existe beaucoup d’outils différents : payants, gratuits, création, automatisation…

Attention en revanche : ces outils de gestion de réseaux sociaux sont payants.

Si la plupart d’entre eux proposent une version gratuite, il faut en effet savoir que ces versions sont limitées.

Vous pourrez donc peut-être vous en contenter pour gérer deux ou trois comptes différents, mais pas plus.

Au-delà, mieux vaut passer à une version payante avec toutes les fonctionnalités.

Parmi les outils les plus réputés, citons notamment Hootsuite, Canva, Creator Studio et Youtube Studio.

Même s’il est possible de gérer ses réseaux sociaux sans eux, il faut tout de même leur reconnaître un côté pratique et productif indéniable.

Garder un oeil sur ses statistiques

Gérer ses réseaux sociaux au mieux exige de savoir à tout moment ce qu’il s’y passe.

Comment savoir si un contenu a fonctionné sans en connaître la portée et le taux d’engagement ?

Il faut en effet s’intéresser aux statistiques de chaque publication, afin de savoir si elle a plu.

L’analyse des retombées est essentielle pour adapter le contenu et les horaires de publication.

Cela permet aussi de tester un type de publication précis, et d’en connaître le ROI.

Vous devez donc apprendre à lire les rapports d’analyse qui vous sont donnés par vos réseaux sociaux.

Taux d’engagement, portée organique, taux de clic…

Autant d’indicateurs clés qui vous deviendront vite familiers, et vous permettront de devenir le roi des réseaux sociaux.

2 Shares

Laisser un commentaire