Tout savoir pour pratiquer le guest blogging à la perfection

Le guest blogging est une pratique très en vogue sur Internet.

Avantageuse à tout point de vue, elle permet de gagner en visibilité tout en améliorant son seo.

Bien pratiqué, hôte comme invité sont quasiment certains d’y trouver leur compte.

Mais c’est justement là tout le problème : le guest blogging n’est pas toujours bien pratiqué.

Et il ne s’agit pas d’un simple échange de bons procédés.

Voici tout ce que vous devez savoir pour réussir votre stratégie de guest blogging.

Qu’est-ce que le guest blogging ?

Le guest blogging, également appelé article invité, s’articule autour de deux axes.

D’un côté, nous avons un hôte, qui accepte de publier sur son propre blog un contenu édité par un autre blog.

De l’autre côté, nous avons un invité, qui crée un contenu destiné à être publié sur un autre blog que le sien.

Voilà, vous venez de comprendre le principe du guest blogging.

Je parie que maintenant vous ferez plus attention à la mention “article invité” que vous voyez parfois sur les blogs.

La plupart du temps, les articles entrant dans le cadre du guest blogging comprennent un lien vers le blog de l’invité.

C’est d’ailleurs la vocation principale de l’article invité, bien que les avantages se fassent sentir à tous les égards.

Et c’est aussi la raison pour laquelle la plupart des partenariats de guest blogging sont rémunérés.

Les avantages du guest blogging

Le guest blogging offre des avantages à la fois à l’hôte et à l’invité.

Toutefois, c’est le plus souvent l’invité qui tire le plus son épingle du jeu.

Ce dernier peut en effet bénéficier d’une visibilité accrue, grâce à la publication sur un autre blog.

D’autant qu’il s’agit généralement d’un blog traitant de la même thématique.

Ainsi, l’audience ciblée est la même que celle du blogueur invité.

Ce dernier peut donc toucher une audience bien plus large que par le seul biais de son site web.

C’est notamment l’occasion de démontrer son expertise dans son domaine.

Le lecteur peut en effet se dire que si un auteur est invité à écrire pour un site concurrent, c’est qu’il est reconnu par ses pairs.

Mais l’avantage le plus certain pour l’invité se situe au niveau du seo.

La plupart des contrats de guest blogging comprennent en effet l’insertion d’un lien externe en dofollow.

Comprenez un lien vers le site de l’invité, que Google va suivre et qui va donc donner du jus.

Pratiqué régulièrement, le guest blogging peut donc contribuer à augmenter l’autorité et la popularité d’un site.

Mais l’hôte n’est pas en reste non plus.

Ce dernier peut en effet ajouter du contenu frais à son blog, qui intéressera à coup sûr son audience.

Il peut donc soigner à la fois son référencement et son expérience utilisateur.

Certes, le guest blogging est avantageux pour tout le monde.

Mais s’il est mal maîtrisé, il peut avoir un impact plus négatif qu’autre chose au final.

Choisir le bon site

Le guest blogging est un partenariat entre deux sites.

Mais il ne s’agit pas de publier un article invité sur n’importe quel site pour autant.

Il faut en effet choisir son partenaire avec la plus grande attention.

À commencer par la thématique, qui doit être plus ou moins la même pour l’hôte et pour l’invité.

Un article sur les salons de jardin publié sur un site de marketing n’intéressera personne.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le guest blogging doit être un juste équilibre entre deux sites.

Et c’est particulièrement important au niveau du référencement.

Plus que jamais, les mauvaises pratiques en la matière peuvent réellement pénaliser un site.

Parmi les erreurs classiques du guest blogging, l’échange entre deux sites qui ne sont pas équivalents aux yeux de Google.

Entendez par là une grande différence en terme d’indice d’autorité ou de popularité (TF / CF).

Un site de TF 24 qui publie l’article d’un site de TF 3 sera forcément mal perçu par l’algorithme de Google.

Ce dernier risque donc de pénaliser les deux sites, et le guest blogging n’aura servi à rien.

D’où l’importance de respecter une parfaite cohérence entre l’hôte et l’invité.

L’importance d’une cohérence éditoriale

Vous l’aurez compris, le guest blogging concerne à la fois l’expérience utilisateur et le seo.

Et les deux aspects sont tout aussi importants l’un que l’autre.

La cohérence éditoriale concerne quant à elle l’expérience utilisateur.

Tout l’intérêt du guest blogging est en effet d’apporter du contenu à forte valeur ajoutée.

Le lecteur doit sentir qu’il apprend réellement quelque chose, et que le contenu qui lui est proposé va lui servir.

Il faut donc veiller à conserver une cohérence éditoriale entre les deux sites qui échangent.

Je vous parlais d’équilibre entre les deux, et cela concerne également la ligne éditoriale.

Un article écrit au vouvoiement et dans un langage soutenu risque de détonner sur un site qui utilise un ton beaucoup moins formel.

Là encore, deux problèmes se posent.

D’une part, le lecteur risque d’être perdu en lisant un article qui tranche totalement avec ce qu’il a l’habitude de voir sur le site.

Et d’autre part, Google risque de comprendre que l’échange n’est pas naturel, et de pénaliser les sites.

Ce qui nous amène au dernier point, et non des moindres, du guest blogging.

Bien travailler ses liens de guest blogging

La plupart des gens qui font du guest blogging le font pour étoffer leur réseau de liens externes.

Seo et linking étant intimement liés, il est en effet essentiel d’obtenir quelques liens externes pour améliorer son référencement.

C’est justement ce que permet le guest blogging, pourvu que les liens soient bien travaillés.

En tant qu’invité, il faut déjà s’assurer que le lien soit en dofollow, afin d’observer une efficacité au niveau du référencement.

Assurez-vous également que le lien soit placé à un endroit intéressant, afin d’augmenter le taux de clic sur ce dernier.

En tant qu’hôte, il faudra veiller à ce que l’ancre du lien soit optimisée.

Les ancres devront en effet respecter la cohérence avec la thématique du lien, et venir naturellement dans la rédaction.

Ceci afin de ne pas éveiller les soupçons de Google, et d’éviter les pénalités.

Mais ces règles ne sont pas propres au guest blogging, puisqu’elles relèvent simplement du bon sens.

Comme tout ce qui touche à l’échange de liens finalement.

Laisser un commentaire