La loi de l’attraction : le secret pour devenir riche grâce à l’approche systémique

Regardez la loi de l’attraction : le secret pour devenir riche grâce à l’approche systémique tirée de l’automatisme sur Youtube

Retranscription texte :

Savez-vous que ce que l’on vous raconte sur la loi d’attraction n’est que pure mensonges ?

Si aujourd’hui vous avez au plus profond de vous l’envie de réussir dans la vie et de devenir riche alors vous allez devoir oublié tout ce que vous avez pu lire ou ce que vous lirez dans le futur sur cette loi de l’attraction.

Parce que je vais vous révélez un secret.

La loi d’attraction en tant que telle existe belle et bien, mais pas sous la forme selon laquelle on essaye de vous l’enseigner.

Pour faire court, la loi d’attraction part du principe que l’on peut attirer tout ce que l’on désire à condition que nos pensées soient positives et clairement dirigée vers l’information voulu.

En d’autres termes, nos pensées seraient la conséquence de ce que nous sommes et de la vie que nous menons actuellement.

Et le plus drôle dans l’histoire, c’est qu’il suffirait d’écrire sur un papier ce que nous voulons au plus profond de nous pour que l’univers nous le donne en retour.

Franchement, qui peut croire à de telles conneries ?

Comment croire qu’une simple petite pensée pourrait nous faire devenir riche, être en meilleur santé, être heureux en amour ou avoir une meilleure vie ?

C’est complètement absurde !

Donc non ! Pour que la loi d’attraction s’active vous n’allez pas devoir pensée fortement à ce que vous désirez le plus mais au contraire utiliser ce que j’appelle l’approche systémique tirée de l’automatisme.

Alors attention, parce que là on arrive sur quelque chose de plus scientifique, de plus terre à terre.

Exit donc la pseudoscience.

Alors ouvrez grand vos oreilles et vos chakras parce que ça va un tantinet se corser.

Donc, qu’est-ce que l’approche systémique tirée de l’automatisme.

Pour comprendre parfaitement cette approche, il faut tout d’abord que vous sachiez deux choses :

  • La première c’est que toute la loi d’attraction, la vrai, celle que je vais vous enseigner, repose sur un élément et un seul : le passage à l’action. Car ce n’est pas par la pensée que vous arriverez à devenir riche ou à réussir votre vie mais bel et bien en vous bougeant le cul. Mais attention, je ne parle pas de vous bouger le cul dans la simple optique de brasser de l’air. Je parle de vous bouger le cul de manière intelligente. C’est-à-dire que vos actions doivent être dirigées vers l’objectif que vous vous êtes fixé. Votre désir le plus profond donc. Mais on en reparle tout de suite.
  • Enfin, la deuxième chose que vous devez absolument savoir c’est que tout dans l’univers est système d’informations composé de mécanismes et de une ou plusieurs entrées/sorties. Même vous donc. Et que tous ces systèmes d’informations fonctionnant grâce à des mécanismes qui leur sont propre sont régit par les lois de l’univers, c’est-à-dire des lois mathématiques. En d’autres termes, si voulez obtenir ce que vous désirez le plus dans la vie, vous allez devoir maitriser les mécanismes de votre propre système d’information.

Si vous intégrez bien ces deux informations, je peux vous assurer que vous avez déjà fait un grand pas dans la compréhension de la loi d’attraction et dans l’atteinte de votre objectif quel qu’il soit.

Voilà, c’est tout pour cette vidéo, allez ciao !

Mais non je plaisante !

Je ne vais quand même pas vous laisser au moment où ça devient  intéressant !

Parce que oui, c’est là que ça devient intéressant !

Je vais vous montrer comment à partir de ces deux informations vous allez pouvoir obtenir à peu près tout ce que vous désirez.

Prêt, alors c’est partie !

Donc, comme je vous l’ai dit, pour activer la loi d’attraction, on va  non pas se référer au divin mais à l’approche systémique tiré de l’automatisme.

Pour plus de clarté, j’ai décidé de vous mettre directement le schéma global de ce système pour vous le présenter par la suite bloc par bloc.

1. Le système de commande

Tout d’abord le système de commande.

C’est de lui que part l’information.

Le système de commande du corps humain est représenté par le cerveau qui est ni plus ni moins qu’un assemblage de neurones reliés les uns aux autres permettant de s’auto-programmer et de programmer nos actions.

Et ce sont ces fameuses pensées et intentions qu’il va traiter de manière non pas à faire apparaître comme par enchantement l’information que l’on désir mais à générer des informations  représentées sous forme d’objectifs.

2. Les objectifs

Et croyez-le ou non, ce sont ces-mêmes objectifs qui pourront être un frein à leur propre accomplissement.

Étrange n’est-ce pas ?

Comment un objectif peut-il se mettre lui-même des bâtons dans les roues ?

Serait-il totalement maso ?

Eh bien sachez que cela est tout à fait possible.

Un objectif peut bel et bien vous empêcher d’atteindre ce même objectif.

Pour mieux comprendre le principe, je prendrai en comparaison de l’être humain un simple avion, puisque lui-même représentant un système d’information complet.

Lorsque vous prenez un avion pour aller d’un point A à un point B, il y a deux composantes qui peuvent vous empêcher d’atteindre l’arrivée :

  • Le manque de carburant et
  • Une mauvaise direction

Si vous manquez de carburant, vous perdez doucement de l’altitude jusqu’à ce qu’arrive l’accident.

De l’autre côté, prendre une mauvaise direction, c’est-à-dire changer de cap, et c’est la certitude d’arriver à un autre point d’arrivée et de manquer potentiellement de carburant.

Voici ce qu’il se passe lorsque nous faisons le rapprochement avec l’être humain.

  • Le manque de carburant correspond au niveau de difficulté de l’objectif initial. Plus vos objectifs serontirréalisables et plus vous arriverez à un moment de votre vie où votre motivation diminuera devant la tâche à accomplir. A contrario, plus vos objectifs seront réalisables et plus ceux-ci auront des chances de se voir concrétiser grâce à un point de repère dans le temps bien plus précis que les objectifs trop élevés, trop ambitieux. Donc en lieu et place de vouloir absolument atteindre un objectif trop important à réaliser, procédez plutôt par étapes en pensant à des sous objectif qui puissent plus facilement se concrétiser et vous amener dans la direction de votre objectif final.
  • La mauvaise direction, quant à elle, correspond autaux d’imprégnabilité de vos objectifs initiaux. Ce que je veux dire par là c’est que plus vos objectifs seront précis et ancrés dans votre cerveau par une visualisation forte et répétée plus vous saurez quel cap, quelle direction prendre pour les atteindre. D’ailleurs, la plupart des gens qui échouent dans l’atteinte de leurs objectifs, quel qu’ils soient, ont pour point commun de les oublier trop rapidement. Cela est simplement dû au fait qu’ils ne les ont pas assez imprégnées au fond d’eux pour s’en souvenir et en être conscient à longueur de temps.

Donc, pour résumer ce que l’on vient de dire, vos objectifs doivent être :

  • répartis en sous-objectifs réalisables.
  • précis et ancrés en vous.

Mais ce n’est pas tout.

Il faut également savoir qu’un objectif n’est finalement ni plus ni moins qu’une simple tâche à réaliser, une instruction produite par votre cerveau.

De ce fait, 2 possibilités s’offrent à vous dans l’exécution de ces tâches.

  • Utiliser des instructions séries.
  • Utiliser des instructions parallèles.

1ère possibilité : les instructions séries

Les instructions séries tout d’abord consistent à réaliser une nouvelle instruction que si et seulement si l’instruction précédente est terminée.

Tenir ses bonnes résolutions – Instructions séries

  • Le principal avantage de cette méthode d’exécution réside dans la focalisation extrême de l’objectif. Il est en effet bien plus simple de gérer un seul objectif à la fois que plusieurs en même temps.
  • Toutefois, cette méthode à un petit inconvénient. Elle ne permet de réaliser qu’un nombre restreint d’objectif dans un laps de temps définie. Si vous n’êtes pas du genre patient, alors ce type d’exécution pourrait ne pas vous convenir.

L’instruction série est vraiment intéressante si le nombre de sous-objectifs à réaliser est faible.

Dans le cas contraire, il faudra se pencher sur l’instruction parallèle.

2ème possibilité : les instructions parallèles

Pour celle-ci, imaginez que vos objectifs soient les suivants :

  • Arrêter de fumer.
  • Arrêter de boire.
  • Vous remettre au sport.
  • Trouver une compagne ou un compagnon.
  • Ecrire un livre en 6 mois.
  • Voir plus souvent sa famille.
  • Voir plus souvent ses amis et
  • Générer 50 000€ de chiffre d’affaire.

Si vous décidez d’utiliser l’instruction série, cela vous prendra énormément de temps avant de voir tous vos objectifs se réaliser.

Sans compter le fait que cela vous pousse à procrastiner.

La seule solution est alors de passer par l’instruction parallèle.

  • Le principal avantage de cette méthode d’exécution est qu’elle permet de réaliser un nombre important d’objectifs en un laps de temps réduit.
  • Mais cela pose un problème dû à une restriction de notre cerveau. Etant donné que le nombre d’objectifs à réaliser dans un même laps de temps est bien plus élevé que l’instruction série, il advient qu’il peut-être bien plus dur de se focaliser correctement sur chacun de ces objectif.

Une des solutions pour remédier à ce problème serait d’ajouter des priorités à vos objectifs ainsi qu’un calendrier d’exécution basé sur une semaine ou deux maximums afin de toujours être en relation avec vos objectifs.

Par exemple, imaginons que vous vous êtes fixé comme objectifs pour cette année d’écrire un livre, de vous bâtir un corps d’Apollon pour cet été, de vous trouver une copine et de voir votre famille plus souvent.

La solution serait alors de définir une priorité pour chaque objectif afin d’allouer plus de temps aux objectifs les plus importants pour vous.

En procédant de cette manière, vous serez moins dispersé et donc plus focaliser et impliqué sur chacun de vos objectifs.

Enfin, si le nombre d’objectifs est vraiment trop élevé, sachez qu’il vous est tout a fait possible de reporter un objectif à faible priorité à plus tard afin de vous libérer du temps et de l’énergie pour vos objectifs les plus importants pour vous.

3. L’actionneur

Ceci étant dit, passons directement à notre 3ème bloc, l’actionneur !

Alors de quoi s’agit-il ?

Eh bien l’actionneur correspond tout simplement à vos ACTIONS !

Eh oui !

Car si vos objectifs n’arrivent pas à être atteint, si vous ne comprenez pas pourquoi la loi d’attraction ne fonctionne pas sur vosu, c’est aussi du en partie à cause d’un manque d’action de votre part !

Si vous ne dites pas à l’avion de décoller il n’arrivera jamais à son point d’arrivée.

Normal me direz-vous.

Et pourtant, la plupart des gens procrastinent et retardent la mise en application de leurs pensées et de leurs intentions en pensant que tout leur tombera dessus comme par magie.

Que de faux espoirs !

Si vous ne vous mettez pas ou que très peu en action, vous n’arriverez jamais à réaliser vos rêves.

Ici, ce sera donc votre comportement qui jouera le rôle de l’actionneur.

A vous donc d’adopter au quotidien un comportement actif tournée vers l’atteinte des objectifs que vous vous êtes fixés.

Eh oui, on a rien sans rien mon pauvre ami !

4. Le système asservi

En aval de cette actionneur, nous retrouvons donc notre système asservi représenté ni plus ni moins que par le cerveau.

En effet, au fil des jours qui passent, les connexions au sein de votre cerveau se modifient.

Et quand bien même votre taux d’imprégnabilité serait élevé, il n’en reste pas moins que vos pensées et vos intentions auront tendance à s’affaiblir au fil du temps mais également et surtout à cause de perturbations extérieures.

Par exemple, si vous désirez arrêter de fumer, une perturbation extérieure pourrait être l’un de vos amis fumeurs qui ne se générait pas de fumer en votre présence, vous poussant involontairement à mettre à mal votre objectif.

De la même manière, si votre objectif est de vous remettre sérieusement au sport, une des perturbations qui pourrait vous faire face et mettre à mal votre motivation serait le mauvais temps.

C’est donc à cause de ses perturbations internes et externes qu’il est primordial de régulièrement faire un point sur vos objectifs initiaux afin de garder le cap et ne jamais vous en défaire.

Et c’est là qu’intervient notre 6ème bloc, le capteur.

5. Le capteur d’intention

Le capteur représente la partie de votre cerveau qui va détecter, au moment où vous ferez le point sur vos objectifs, les faibles variations dues aux perturbations internes et externes.

Ces faibles variations sont présentent dans un résultat intermédiaire et ne font donc bien sûr pas partie de votre objectif initial.

Si aucun capteur n’était présent, il vous serait impossible de réaliser un retour d’informations sur votre avancée et par la suite redresser le cap, via le bloc correcteur, pour arriver à la bonne destination.

C’est pour cela que faire un point régulier sur la puissance de votre intention et du désir à réaliser un objectif est important dans la réalisation de celui-ci.

Mais bien que détecter des fluctuations de l’intention soit une bonne chose, si vous ne faites rien pour redresser le cap le temps fera son œuvre et anéantira de lui-même votre objectif.

D’où l’importance d’avoir au sein de notre système notre 5ème et dernier bloc : le correcteur.

6.      Le correcteur

En effet, une fois ces faibles variations d’intention détectées via une baisse du taux d’imprégnabilité et un déphasage temporel, vous allez devoir tout mettre en œuvre pour les corriger afin de redresser le cap.

Mais attention, pour que cette correction soit la plus efficace possible et vous permette d’atteindre vos objectifs initiaux, il est préférable de l’activer régulièrement, dans des intervalles de temps assez courts,

En effet, il est bien plus facile et rapide de corriger des petits changements de direction que de le faire lorsque ceux-ci ont atteint une taille critique.

Maintenant que vous savez la vérité sur la loi d’attraction, que vous savez que pour atteindre vos rêves la seule solution est de passer par un système dont il faut maîtriser ses mécanismes, à vous de tout mettre en œuvre pour que ces rêves deviennent enfin votre réalité…

Laisser un commentaire