Le marketing mix 2.0 : la stratégie des 4 P en 2019

Le marketing mix est le centre névralgique de toute stratégie marketing.

Que vous ayez une formation classique ou digitale, vous avez forcément entendu parler des fameux 4 P.

Seulement voilà : le marketing s’est digitalisé à outrance ces dernières années.

Et la stratégie des 4 P a quelque peu évolué pour s’adapter à de nouveaux enjeux.

Mais quoi qu’il en soit, il est plus que jamais nécessaire de développer un mix marketing innovant pour se démarquer.

Alors quels sont les nouveaux P à intégrer dans votre stratégie marketing ?

Les 4 P de base : une valeur sûre

Le marketing mix peut être défini comme l’ensemble de décisions stratégiques, prises pour assurer la pérennité d’un produit ou d’une marque sur le marché.

Traditionnellement, il comprend 4 P.

Notez que l’acronyme ne fonctionne qu’en anglais of course.

Mais le contenu reste le même.

Produit (product)

C’est simplement le produit que vous voulez vendre.

Cette partie englobe un certain nombre de choix stratégiques, qui devront être faits en fonction de plusieurs critères.

On pense notamment au design ou au packaging du produit.

Un bon exemple d’innovation dans ce domaine, c’est Monoprix.

En utilisant un packaging bien distinct des têtes de gondole, l’enseigne a réussi à imposer ses produits au milieu de la concurrence.

Mais surtout, elle a utilisé un concept que très peu de marques avaient su exploiter à bon escient jusque là : les jeux de mots.

En mêlant habilement ses produits à l’art de la langue française, Monoprix a construit une image de marque reconnaissable entre toutes.

Prix (price)

Ici, c’est déjà un peu plus compliqué d’innover.

Si vous voulez vous démarquer, vous allez devoir utiliser conjointement plusieurs stratégies.

Mais quelle que soit votre politique de prix, veillez à conserver la même ligne de conduite.

Car l’image prix conditionne beaucoup la réussite d’un produit.

Si par exemple vous êtes plutôt sur un positionnement de luxe, ne vous mettez pas à brader vos produits du jour au lendemain.

Au risque sinon de perdre vos clients.

Communication (promotion)

C’est sur cet aspect-là que vous avez une vraie carte à jouer en terme d’innovation.

Car depuis quelques années, de nouveaux canaux de communication sont apparus.

Désormais, il faut compter sur le web et les réseaux sociaux pour promouvoir ses produits et sa marque.

Mais les exigences des utilisateurs se sont aussi durcies.

Vous devez donc tout miser sur votre stratégie de contenu pour satisfaire vos clients.

Le référencement de votre site sera également déterminant pour générer plus de trafic.

Distribution (place)

Là encore, le canal digital a littéralement explosé ces dernières années.

Et aujourd’hui, il est devenu difficile de se passer d’internet pour vendre ses produits.

La création d’une boutique en ligne semble donc être une étape incontournable pour tous les marketeurs.

Il faut dire que les avantages sont nombreux.

Plus économique, plus rapide, plus simple pour l’utilisateur…

Attention toutefois à bien travailler sur la relation client, qui pâtit souvent de la dématérialisation.

De 4 à 7 P

Hé oui, il faut bien vivre avec son temps !

Et le marketing mix ne fait pas exception.

Car qui dit évolution des habitudes de consommation, dit aussi évolution des stratégies marketing.

On peut donc ajouter 3 P supplémentaires au marketing mix de base.

Personnel (people)

C’est la fameuse relation client dont je vous parlais juste au dessus.

Et qui revêt une importance d’autant plus capitale avec la digitalisation.

Car il est plus difficile pour le client d’accorder sa confiance par écrans interposés.

Je pense notamment aux utilisateurs senior, dont certains sont encore extrêmement réfractaires aux achats en ligne.

L’enjeu majeur de ces dernières années, c’est donc d’humaniser son entreprise le plus possible.

Et pour ça, il faut se rapprocher de ses clients pour créer une relation de confiance durable dans le temps.

N’hésitez pas à vous mettre en scène personnellement, par le biais de petites vidéos diffusées sur les réseaux sociaux par exemple.

Le but, c’est de personnaliser au maximum la relation avec l’utilisateur, afin qu’il se sente en confiance avec vous.

Processus (process)

Ici, on parle de processus d’achat.

C’est-à-dire tout ce qui se passe depuis la première prise de contact jusqu’à la conversion.

Rien de nouveau sous le soleil en gros.

Mais sur internet, le processus commercial est souvent plus long.

Les gens se méfient beaucoup, et ils n’hésitent pas à comparer les offres le plus possible pour être certains de ne pas se tromper.

Il faut donc analyser en permanence son tunnel de conversion, afin de guider les utilisateurs au mieux vers la conversion finale.

Preuve matérielle (physical evidence)

C’est l’un des aspects qui a pris le plus d’ampleur avec la digitalisation.

Certes, la preuve sociale en marketing a toujours existé.

Mais elle n’a jamais été aussi puissante que sur internet.

Pour rappel, la preuve sociale est un phénomène qui amène les plus indécis à adopter le comportement d’une majorité.

Les avis clients sont donc vos meilleurs atouts pour mieux vendre.

N’hésitez pas à solliciter des recommandations de vos clients fidèles.

Cela vous permettra non seulement de rassurer les plus frileux, mais aussi de donner de la valeur à ces clients qui sont là depuis le début.

Un élément très important dans le cadre d’une stratégie de fidélisation.

Les 10 P : le marketing mix 2019

Même si ces trois nouveaux P ne sont pas si nouveaux que ça, ils prennent de plus en plus d’importance.

Si vous les aviez déjà intégrés à votre stratégie de marketing mix en 2018, continuez de les mettre à l’honneur en 2019.

Et sinon, vous avez tout intérêt à vous y mettre !

Permission (permission)

Ce P est né d’une refonte de la législation en terme de marketing digital.

Car pendant très longtemps, ce dernier a été très agressif envers les utilisateurs.

Ce qui a eu pour conséquence de les rendre ultra méfiants.

Mais aussi d’imposer des contraintes d’un nouveau genre aux sites web.

Désormais, la chasse au spam est de rigueur, et les pratiques un peu trop invasives sont sévèrement sanctionnées.

Du coup, il est préférable, et même obligatoire, de demander au prospect son autorisation avant de le démarcher.

Car il veut savoir exactement quelles données personnelles sont récoltées, et à quelles fins.

Cela passe notamment par une communication entièrement transparente envers l’utilisateur.

Il faut donc s’adapter à ces nouvelles exigences légales.

Mais qui au final, vont plutôt dans le sens d’une relation plus saine.

Vache mauve (purple cow)

Un peu capillotracté n’est-ce pas ?

Et pourtant, le concept qui se cache derrière ce mot incongru est très simple.

Il s’agit tout bêtement de sortir du lot, pour se démarquer de la concurrence.

Mais alors que vient faire cette vache mauve en marketing ?

C’est simplement pour illustrer le concept, avec une vache mauve au milieu d’un troupeau de vaches noires et blanches.

Le marketing d’aujourd’hui est très lisse, et les produits très uniformes.

Il ne faut donc pas se contenter de pratiquer les prix les plus compétitifs.

Il faut aussi se distinguer, avec un élément fort que personne d’autre ne possède.

Que ce soit au niveau du produit, de la communication ou de la relation client.

Partenariat (partnership)

Vous savez ce qu’on dit : l’union fait la force !

Et c’est particulièrement vrai dans le domaine du marketing digital.

Toujours grâce à la preuve sociale, vous pouvez gagner en notoriété avec le marketing d’influence.

Il s’agit de faire connaître votre entreprise ou votre produit, par le biais d’un influenceur faisant autorité dans votre secteur d’activité.

De cette façon, sa propre notoriété vous profitera directement.

Et pour augmenter encore plus votre indice de confiance, vous pouvez afficher les noms de vos partenaires sur votre site.

Ainsi, à la vue de ces partenariats, les utilisateurs se diront que vous êtes forcément digne de confiance.

Comme vous le voyez, le marketing mix a pris un tournant décisif vers le digital.

C’est donc à vous d’adapter votre stratégie, pour exploiter au mieux tous les P nécessaires à votre réussite.

Laisser un commentaire