5 métiers du digital en demande croissante

Avec l’arrivée massive du numérique, les métiers du digital se sont considérablement développés.

De nouvelles professions apparaissent, afin de combler de nouveaux besoins.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les clients sont de plus en plus exigeants.

Autant dire qu’il faut être toujours plus à la pointe dans son domaine.

D’autant qu’aujourd’hui, il est possible de trouver n’importe quelle information sur internet.

C’est pourquoi certains métiers du digital peuvent s’apprendre en autodidacte.

C’est notamment le cas du consultant SEO ou du rédacteur web par exemple.

D’autres en revanche, nécessiteront une formation auprès d’un organisme spécialisé.

Voici cinq métiers du digital qui sont en demande croissante depuis quelques années.

Consultant SEO

Aussi connu sous le nom de référenceur, le consultant SEO est un poste clé depuis quelques années.

Car le référencement des sites web est au coeur de toutes les préoccupations désormais.

C’est donc actuellement un des métiers du digital les plus recherchés.

Le consultant SEO exerce la plupart du temps en freelance, mais il existe aussi des consultants salariés.

Ce qu’il fait

Le consultant SEO s’occupe de ce qu’on appelle des projets SEO.

En gros, il est chargé de gérer tout le travail de référencement d’un site web.

Il peut s’agir d’un client qui a pour projet de créer un nouveau site par exemple.

Dans ce cas, il fait appel au consultant SEO pour faire monter le site, et travailler son indexation et sa position dans Google.

Mais le consultant traite aussi (et c’est souvent le cas d’ailleurs) des sites web déjà en place.

Ici, il s’agit plutôt d’améliorer le référencement d’un site déjà créé, et de faire augmenter son trafic et sa valeur SEO.

Dans ce cas, le consultant SEO analysera l’intégralité du site, en se concentrant sur les points clés du SEO.

A cet effet, il réalisera d’abord un audit sémantique, qui portera sur le contenu du site.

Il se penchera ensuite sur l’aspect technique, c’est-à-dire la vitesse et l’architecture du site.

Le consultant pourra éventuellement analyser le linking du site, c’est-à-dire le nombre de liens entrants et sortants.

A la fin de l’audit SEO, il mettra en place une stratégie de référencement.

Ce qu’il doit maîtriser

Les outils SEO de base, évidemment, qui permettent d’analyser les performances d’un site.

Il doit aussi connaître le fonctionnement des moteurs de recherche, ainsi que les différentes pénalités SEO applicables.

La maîtrise des outils de veille concurrentielle est également un plus, afin de garder un oeil sur les concurrents de ses clients.

Les qualités d’un bon consultant SEO

Un bon consultant SEO connaît parfaitement les facteurs de référencement essentiels.

Il doit également savoir analyser les besoins de ses clients, et maîtriser un budget.

Le SEO étant un domaine assez technique, le consultant doit aussi savoir vulgariser la chose, afin de la rendre compréhensible par ses clients.

Développeur web, un des métiers du digital les plus en vogue

Le développeur web est un autre incontournable des métiers du digital aujourd’hui.

Ce qu’il fait

Il conçoit des sites web grâce à un code, qui utilise ce qu’on appelle un langage de programmation.

La plupart des sites sont développés soit en Html/Css, soit en Php.

Mais le développeur web peut aussi créer et utiliser son propre code : on parle alors de site from scratch.

Les CMS, comme WordPress par exemple, sont également de plus en plus répandus.

Selon les besoins du client, il peut aussi ajouter des prestations supplémentaires.

Comme l’entretien du site, les mises à jour et le support technique par exemple.

Un développeur web peut également être amené à intervenir sur un site déjà existant.

C’est le cas si le site est obsolète, et a besoin d’une refonte totale ou partielle.

Ce qu’il doit maîtriser

Evidemment, le développeur web se doit de maîtriser parfaitement les langages de programmation.

La plupart du temps, il est spécialisé dans un ou deux langages bien précis.

Le terme de développeur full stack revient souvent depuis quelques temps.

En gros, un développeur full stack maîtrise à la fois le back et le front, mais aussi tout ce qui touche à l’UX et au design.

Les qualités d’un bon développeur web

Un développeur web doit être capable de travailler seul.

Il doit montrer de la débrouillardise, et avoir la curiosité nécessaire pour se tenir informé des évolutions de son métier.

Le respect des délais est également primordial dans ce métier du digital.

Community manager

Difficile de parler des métiers du digital sans évoquer le fameux community manager.

Ce qu’il fait

Un community manager (CM pour les intimes) s’occupe de créer et rentabiliser une communauté sociale.

Son rôle est d’augmenter la visibilité d’une marque sur les réseaux sociaux.

Le community manager est vraiment l’ambassadeur de sa marque.

C’est-à-dire que l’image de cette dernière va grandement dépendre de son travail.

Les réseaux sociaux étant des canaux de communication privilégiés des clients, le CM doit avoir l’oeil partout.

Il s’occupe de répondre aux commentaires laissés sur la marque qu’il représente, et de faire remonter les remarques négatives.

Il peut aussi répondre à toutes les questions qui sont posées sur les différents réseaux sociaux.

Ce qu’il doit maîtriser

Un community manager doit avoir une parfaite maîtrise de tous les réseaux sociaux.

Car il lui est généralement demandé de gérer tous les médias sociaux de ses clients.

Les qualités d’un bon community manager

Un community manager doit avoir l’oeil absolument partout.

Aucun commentaire, aucune remarque ne doivent lui échapper.

Il doit aussi savoir être réactif et anticiper, car un bad buzz est très vite arrivé sur les réseaux sociaux.

Un CM doit également être à l’écoute de sa communauté, et savoir répondre de la bonne façon au bon moment.

Growth Hacker

Le growth hacker fait partie des métiers du digital les plus mystérieux.

Tout simplement car le growth hacking est une notion très floue.

Ce qu’il fait

En gros, un growth hacker est chargé d’assurer à son entreprise une croissance très rapide.

Pour ça, il peut utiliser tous les moyens qu’il juge nécessaires à une croissance éclair.

Ce qui inclue des méthodes pas toujours conventionnelles, voire carrément illégales dans certains cas.

Le growth hacker s’appuie notamment sur des scripts automatisés, qui permettent de récupérer un maximum d’infos en un minimum de temps.

Ces scripts peuvent aussi servir à optimiser un site web, pour en augmenter le trafic très rapidement.

Le premier growth hacker était Sean Ellis, ancien cadre chez Dropbox.

Ce qu’il doit maîtriser

Un growth hacker doit maîtriser tous les moyens qu’il souhaite employer pour mener à bien sa mission.

Et comme il a carte blanche, les moyens en question dépendent vraiment du growth hacker.

Les qualités d’un bon growth hacker

Extrêmement débrouillard, le growth hacker doit s’intéresser à tout.

Il doit faire preuve d’une réactivité à toute épreuve, notamment dans le cadre de la veille concurrentielle.

Et surtout, il ne doit reculer devant rien, quitte à employer des méthodes flirtant avec les limites du légal.

Rédacteur SEO

A l’ère du référencement naturel, le rédacteur SEO fait partie des métiers du digital les plus demandés.

Ce qu’il fait

Comme son nom l’indique, le rédacteur SEO rédige des contenus optimisés SEO.

Car le contenu d’un site est un facteur essentiel de référencement pris en compte par Google.

Mais tout le monde n’a pas la fibre rédactionnelle.

Le rédacteur intervient donc pour produire des articles de qualité, répondant également aux exigences SEO.

Ce qu’il doit maîtriser

Le rédacteur doit bien entendu s’y connaître un minimum en SEO.

Il doit aussi posséder d’excellentes facultés rédactionnelles, et savoir écrire dans un français (ou toute autre langue) irréprochable.

Les qualités d’un bon rédacteur web

Un bon rédacteur web doit être curieux, car il peut être amené à écrire sur de nombreux sujets divers et variés.

Il doit aussi être rigoureux et organisé, car les délais à tenir sont parfois très courts.

Voilà cinq métiers du digital très porteurs en ce moment.

Il y en a plein d’autres, comme graphiste ou designer UX par exemple.

En tout cas, comptez sur ces métiers du digital pendant encore très longtemps.

Laisser un commentaire