Opt in marketing : ce que vous devez savoir

L’opt in marketing est un enjeu essentiel en 2019.

La protection des données personnelles et le consentement sont plus que jamais au coeur des débats.

Les gens sont de plus en plus sensibles à ces sujets, qui les concernent directement.

Et l’explosion du web n’arrange rien aux craintes des utilisateurs.

Désormais, concilier RGPD et marketing n’est pas toujours simple.

Alors comment respecter l’opt in marketing tout en préservant sa stratégie ?

Je vous donne quelques pistes pour vous éclairer dans cet article.

Qu’est-ce que l’opt in marketing ?

L’opt in marketing désigne le fait d’obtenir le consentement de l’utilisateur pour le démarcher.

Autrement dit, on ne peut être la cible de prospection commerciale que si on a donné son consentement express.

Ce consentement doit être libre et éclairé, et la procédure de recueil doit être claire et précise.

Ce qui veut dire que les demandes d’autorisation qui n’explicitent pas clairement les conditions de démarchage sont illégales.

L’opt in marketing concerne tout particulièrement les newsletters.

Depuis l’entrée en vigueur du nouveau RGPD en mai 2018, il est impossible d’envoyer une newsletter à celui qui n’a pas donné son consentement.

De quoi chambouler les procédures classiques de démarchage et de collecte de leads.

Qu’est-ce que ça change en marketing digital ?

Le durcissement des conditions de prospection commerciale a conduit les marketeurs à bouleverser leurs habitudes.

Désormais, il n’est plus question d’envoyer des emails à des gens qui n’ont pas donné leur consentement.

Il faut donc obtenir l’accord express de chaque utilisateur avant de le démarcher.

Ce qui suppose de mettre en place un système de double opt in marketing.

C’est en effet la meilleure façon de s’assurer que le consentement est bien libre et éclairé.

Commencez donc par demander une première fois son consentement à l’utilisateur.

Vous pouvez notamment utiliser un popup dès la page d’accueil pour recueillir une adresse mail.

Puis il vous faudra demander une nouvelle fois son consentement afin de valider la procédure.

Vous pouvez ensuite faire apparaître un second formulaire pour redemander l’autorisation au visiteur.

Le système de double opt in marketing permet d’être sûr de rester dans les clous du RGPD.

Comment respecter l’opt in marketing avec les popups ?

Les popups sont d’excellents outils pour se conformer à l’opt in marketing.

Ils sont faciles à mettre en place, peu intrusifs, et affichent un fort potentiel de conversion.

Pour rappel, il s’agit de ces petites fenêtres qui apparaissent de façon intempestive au fil de la navigation.

Enfin, pas si intempestive que ça finalement.

Car il existe un moyen de choisir à quel moment faire apparaître le popup.

Une fonctionnalité que le plugin WordPress ThriveLeads propose, parmi beaucoup d’autres.

Vous pouvez en effet choisir le type de fenêtre popup que vous souhaitez faire apparaître.

Vous décidez également à quel moment de la navigation vous voulez que le popup fasse son apparition.

ThriveLeads permet aussi de mettre en place une stratégie d’A/B test.

Ainsi, vous saurez quel type de popup fonctionne le mieux pour collecter les mails de vos visiteurs.

Finalement, l’opt in marketing repose surtout sur le bon sens.

Mais il faut toujours s’assurer de respecter le consentement de l’utilisateur, au risque de s’attirer de gros ennuis.

Laisser un commentaire