Outreach marketing : vers l’infini et au-delà !

1 Shares

Et si on voyait plus loin que l’horizon avec l’outreach marketing ?

C’est en tout cas la promesse de ce nouveau concept digne de Buzz l’éclair.

L’outreach marketing entend en effet bousculer les codes du marketing traditionnel.

Mais le concept est-il vraiment aussi nouveau que l’on voudrait nous le faire croire ?

Va-t-il réellement révolutionner le marketing, ou est-ce encore une promesse en l’air ?

Voyons un peu ce qui se cache derrière l’outreach marketing.

Qu’est-ce que l’outreach marketing ?

Le marketing regorge d’anglicismes en tout genre, dont la liste déjà longue s’allonge avec l’outreach marketing.

Pour comprendre ce qu’il signifie, tâchons de décortiquer le terme mot par mot.

Le terme “outreach” est composé de deux mots : out, que l’on pourrait traduire par “au-delà”, et reach, pour atteindre.

On comprend donc que l’outreach marketing signifie toucher un public plus large.

Par extension, il s’agit de repousser les limites imposées par le marketing classique, afin d’élargir sa portée sur Internet.

Dans l’absolu, il n’y a rien de nouveau dans le concept d’outreach marketing.

Après tout, le but ultime des marketeurs a toujours été de toucher une audience la plus large possible.

C’est ainsi que l’on a vu apparaître un ensemble de nouvelles pratiques sur le web ces dernières années.

Le marketing d’influence en est d’ailleurs la parfaite illustration.

Cette pratique d’outreach marketing est en effet relativement récente, et s’est grandement développée au cours de la dernière décennie.

Elle est notamment très répandue sur les réseaux sociaux, royaume incontesté de l’outreach marketing.

L’outreach marketing sur les réseaux sociaux

L’outreach marketing est un concept avant tout propre aux réseaux sociaux.

C’est en effet via ce support qu’il s’est développé en premier lieu, grâce notamment au marketing d’influence.

Facebook, YouTube, Twitter, et surtout Instagram, sont notamment très connus pour leurs influenceurs.

Et quoi de mieux qu’un partenariat pour élargir son réseau et toucher plus de monde ?

Beaucoup de marques l’ont d’ailleurs bien compris, et ont d’ores et déjà intégré l’outreach marketing à leur stratégie de branding.

C’est ainsi que l’on voit de plus en plus de posts rémunérés sur les réseaux sociaux.

Mais pourquoi un tel engouement pour les influenceurs ?

C’est tout simplement grâce aux nombreux avantages qu’offre l’outreach marketing sur les réseaux sociaux.

Un partenariat rémunéré entre une marque et un influenceur est en effet très attractif pour l’un comme pour l’autre.

D’un côté, l’influenceur se fait rémunérer pour promouvoir un produit ou un service.

Il peut également être amené à toucher une commission sur les ventes réalisées grâce à lui.

Pour la marque, les bénéfices sont moins directs et palpables, mais laissent tout aussi rêveur.

Celle-ci bénéficie en effet d’une visibilité accrue auprès d’une communauté souvent très importante.

Imaginez les retombées d’un post publié par une célébrité suivie par 8 millions d’abonnés sur Instagram !

La marque associée peut ainsi toucher un public beaucoup plus large que ce qu’elle pourrait espérer sans partenariat.

Un parfait exemple d’outreach marketing, désormais prisé par toutes les marques ou presque.

Mais si les réseaux sociaux sont très utilisés pour élargir sa cible, le web est une source tout aussi prolifique.

Élargir son audience sur Internet

L’outreach marketing a beau être propre aux réseaux sociaux, Internet n’est pas en reste pour autant.

On peut en effet appliquer les mêmes techniques pour développer l’audience d’un site web.

La seule différence, c’est que l’on n’aura pas recours à des influenceurs, qui eux n’existent que sur les réseaux sociaux.

Ici, il s’agira de faire connaître son site web et élargir son audience par d’autres moyens.

L’article invité fait notamment partie des stratégies privilégiées pour toucher une cible différente.

Cette pratique consiste à proposer un échange de bon procédés entre deux blogs partenaires.

L’un fournit un contenu éditorial que l’autre publie sur son propre blog, en échange d’un lien vers celui du premier.

Les bénéfices sont doubles : visibilité accrue pour l’un, contenu exclusif et inédit pour l’autre.

L’article invité entre donc tout à fait dans le cadre de l’outreach marketing, tout comme l’affiliation.

Stricto sensu, cette dernière est une technique de vente, mais elle permet également de toucher une plus large cible sur le web.

L’affiliation consiste en effet à promouvoir les produits de quelqu’un d’autre, moyennant une commission sur les ventes.

Là encore, les bénéfices sont doubles, puisqu’il s’agit d’un partenariat gagnant / gagnant.

D’un côté, le vendeur (affilieur) augmente ses ventes et touche un public différent du sien.

Il peut ainsi accroître sa notoriété dans le même temps, en accord avec l’outreach marketing.

De l’autre, l’affilié peut arrondir ses fins de mois grâce aux ventes réalisées par son biais.

L’outreach marketing est donc présent partout, même là où l’on ne le soupçonnerait pas forcément.

Attention toutefois à ne pas tomber dans le piège de la notoriété, qui peut vite s’avérer fatal.

Sur le web, il faudra en effet veiller à rester dans les clous vis-à-vis de Google, afin de ne pas pénaliser son seo.

Quant aux réseaux sociaux, la publicité payante sera peut-être indispensable si le marketing d’influence se révèle inefficace.

1 Shares

Laisser un commentaire