Tout savoir pour optimiser une page de paiement

La page de paiement constitue l’étape ultime du tunnel de conversion.

C’est en effet sur elle que repose le taux de conversion d’un site e-commerce.

Il est donc primordial de créer une page paiement optimisée et orientée conversion.

Mais comment une seule page peut-elle augmenter le nombre de conversions d’une boutique en ligne ?

Et surtout, comment limiter l’abandon de panier, dont l’essentiel se produit sur la page paiement ?

Prenez note de tous ces conseils pour une page de paiement parfaitement optimisée.

Une page paiement réduite au strict minimum

La page de paiement est l’étape ultime qui sépare l’internaute de l’achat.

Le but de cette page est donc de faciliter la conversion au maximum.

À ce titre, elle doit être la plus simple et la plus limpide possible.

Tout doit en effet faciliter l’aisance cognitive, c’est-à-dire la facilité avec laquelle le cerveau traite l’information.

Or, plus une page est surchargée d’informations, et plus l’aisance cognitive est faible.

Pour une page de paiement efficace, on évitera donc les fioritures et autres distractions pour le client.

Les images font par exemple partie des sources de distraction inutiles et délétères pour la conversion.

En revanche, il faut veiller à mettre les informations importantes en évidence.

Élément essentiel de la page paiement, le prix doit notamment être bien visible et facile à lire.

Préférez par exemple le sigle € au mot euros écrit en toutes lettres, afin de ne pas perturber le cerveau.

Veillez également à simplifier au maximum le processus de paiement.

De nombreux abandons de panier sont en effets dus à un processus de commande trop long ou trop compliqué.

Pour y parvenir, pensez votre page de paiement de manière à permettre à un enfant d’acheter.

La page paiement, qui est la dernière étape du processus, doit donc aller à l’essentiel.

Et pour cela, l’idéal est de mutualiser les ressources pour simplifier cette étape.

Page de paiement : une page, plusieurs étapes

La plupart des sites e-commerce ont mis en place un processus de commande à plusieurs étapes.

Il faut souvent créer un compte, puis renseigner ses informations de livraison et de facturation.

Ce n’est donc qu’après plusieurs pages que le client arrive jusqu’à la page de paiement.

Or, comme nous venons de le voir, un processus trop long ou l’obligation de créer un compte entraînent de nombreux abandons de panier.

C’est pourquoi certaines boutiques en ligne proposent désormais une page unique et tout en un.

Certains sites proposent également de passer directement au paiement sans créer de compte.

On retrouve donc sur la page paiement à la fois les informations de livraison et de paiement.

Une étude menée par Elastic Path en 2010 a d’ailleurs observé un taux de conversion 21,8 % plus élevé.

Pour le démontrer, l’entreprise a réalisé un A / B test sur sa boutique en ligne, avec une page unique et une double page de paiement.

Et c’est la seconde qui a bénéficié du taux de conversion le plus élevé.

La page paiement unique est donc un excellent moyen d’augmenter ses ventes en ligne.

Attention toutefois à ne pas surcharger la page paiement unique sous couvert de simplifier le processus.

Une page de paiement qui se poursuit sous la ligne de flottaison nuit par exemple à la conversion.

Il faut donc veiller à garder une page simple, même si elle est tout en un.

C’est justement ce que permet de faire ThriveCart, un logiciel de création de page panier e-commerce.

Il permet en effet de choisir entre un paiement en une ou deux étapes.

Il est également possible de mettre en place un A /B test pour chaque page panier créée.

Vous pourrez aussi utiliser l’un des nombreux templates de page panier prédéfinis, ou en créer une personnalisée.

Passez par CE LIEN pour vous procurer thrivecart et vous obtiendrez de ma part un pack de bonus exclusifs d’une valeur de 1029 euros.

Envoyez-moi un mail à richard@marketinghaters.com si vous voulez en savoir plus ou récupérer votre pack.

Les moyens de paiement, le nerf de la guerre

Le manque de moyens de paiement est responsable d’environ 8 % des abandons de panier.

Une page paiement qui ne propose qu’un seul moyen de paiement n’est donc pas optimisée.

Il faut en effet proposer au moins deux moyens de paiement à l’utilisateur, afin de lui laisser le choix.

Parmi les modes de paiement à privilégier, la carte bancaire et Paypal.

Ce dernier possède d’ailleurs un double avantage, permettant de simplifier davantage le processus.

D’une part, c’est un moyen de paiement parfaitement sécurisé, qui rassure les acheteurs.

Un avantage certain quand on sait que le manque de confiance lors du paiement est responsable de 19 % des abandons de paniers.

D’autre part, Paypal permet de simplifier encore plus la page de paiement.

L’utilisateur disposant d’un compte Paypal peut en effet y enregistrer ses informations de paiement.

Il lui suffira alors de se connecter à son compte pour régler ses achats en un clic.

Paypal est donc un incontournable de la page de paiement.

Sachez d’ailleurs que ThriveCart permet de proposer de nombreux modes de paiement différents.

Il permet également de personnaliser la livraison, autre point clé de la page paiement.

La livraison pour optimiser une page de paiement

La livraison est très importante pour améliorer le taux de conversion d’une page de paiement.

Elle fait en effet partie de ces fameux frais annexes non prévus par le client au moment de l’achat.

Une très mauvaise surprise, qui en dissuade finalement plus d’un d’acheter le produit ajouté au panier.

Il vous est certainement déjà arrivé de déchanter en voyant votre commande passer de 30 à 40 euros sur la page paiement.

Ceci est généralement du à des frais de livraison trop élevés.

Proposer une livraison gratuite est donc un excellent moyen de faciliter la conversion.

C’est d’ailleurs souvent une stratégie marketing bien plus payante qu’une remise sur le prix du produit en lui-même.

Dans l’esprit du client, une livraison offerte supprime en effet les frais annexes sur la page paiement.

Le prix reste donc le même que celui qu’il était prêt à payer à la base, limitant ainsi les mauvaises surprises.

Dans la même veine que les moyens de paiement, il est également important de laisser le choix du mode de livraison.

Si la livraison en point relais est généralement gratuite, il faut en effet proposer au moins un mode de livraison à domicile.

La livraison express est aussi très appréciée des clients les plus pressés.

Même si elle est souvent plus chère, ces derniers pourront en effet recevoir leur colis très rapidement.

La livraison gratuite sur la page paiement pourra notamment vous permettre de pratiquer la vente additionnelle.

La vente additionnelle sur une page paiement

La page de paiement est une bonne occasion de proposer une vente additionnelle au client.

Up selling, cross selling ou encore order bump, c’est en effet le moment idéal pour augmenter le montant du panier.

Attention cependant à ne pas forcer la main à l’acheteur, au risque de le conduire à l’abandon de panier.

La vente additionnelle doit toujours se faire de façon subtile, et dans une optique de valeur ajoutée.

Autrement dit, si l’acheteur n’a pas le sentiment d’avoir besoin du produit proposé, il ne l’achètera pas.

ThriveCart permet notamment de mettre en place un order bump très simplement sur la page paiement.

Il permet également de créer un tunnel dédié au one-click upsell.

L’utilisateur n’a ainsi qu’à cliquer pour ajouter un produit supplémentaire au panier.

ThriveCart est donc l’allié incontesté de la page de paiement sous toutes ses coutures.

Passez par CE LIEN pour vous le procurer, et vous obtiendrez de ma part un pack de bonus exclusifs d’une valeur de 1029 euros.

Envoyez-moi un mail à richard@marketinghaters.com si vous voulez en savoir plus ou récupérer votre pack.

Laisser un commentaire