Comment percer sur Facebook : le guide pratique

Aujourd’hui, percer sur Facebook est le but ultime de beaucoup de webmarketeurs.

Et au vu de l’essor considérable des réseaux sociaux, on peut aisément le comprendre.

Ils apportent en effet une visibilité complémentaire, qui peut donner un sacré coup de pouce.

Mais depuis un an, les choses se sont un tantinet compliquées sur Facebook.

La faute au nouvel algorithme, qui a porté un coup d’arrêt parfois fatal à toutes les pages pros.

Alors est-ce encore possible de percer sur Facebook ?

Et si oui, comment faire pour créer et rentabiliser une communauté sociale sur le réseau de Mark Zuckerberg ?

Percer sur Facebook : privilégier l’authenticité

Qu’on se le dise : l’algorithme de Facebook est très mystérieux.

Et comme tous les algorithmes, c’est difficile de savoir comment il fonctionne.

Mais ce qu’on sait, c’est que le changement avait pour but de redonner la part belle aux interactions réelles.

J’entends par là les relations entre amis ou en famille.

D’où la dégringolade de quasiment toutes les pages pros.

L’objectif affiché était de diminuer un peu l’invasion des fils d’actualité par les publications business.

Alors pour percer sur Facebook en tant que pro, il faut essayer de se rapprocher un maximum des publications d’ordre privé.

Et pour ça, il faut faire preuve d’authenticité.

Oubliez les publications à heures fixes, qui sonnent trop faux et sont pénalisées par Facebook.

Préférez les posts “à la volée”, de préférence aux heures identifiées comme “chaudes”.

Ce qui suppose d’avoir bien décortiqué l’activité de votre audience avant toute chose.

Mais ce n’est pas le tout de choisir le bon moment pour publier sur Facebook.

Il faut aussi publier des contenus adaptés.

Miser sur de bons contenus

Ici, on ne parle plus d’algorithme, mais d’expérience utilisateur.

En gros, vos contenus ne doivent pas plaire à Facebook, mais à vos abonnés en priorité.

Tout simplement car s’ils plaisent à votre audience, alors ils plairont à l’algorithme.

Comme vous le savez, les gens sont très sensibles à l’interactivité des contenus qui leur sont proposés.

Les photos et les vidéos possèdent un gros potentiel de viralité.

Elles seront donc à privilégier.

Mais pour percer sur Facebook, il faut aussi penser à varier les contenus publiés.

Si vous tenez un blog, c’est le moment de partager vos articles sur votre page pro Facebook.

Pour ça, pensez à configurer les instant articles.

Plus rapides à charger, les abonnés peuvent également les consulter sans connexion internet.

Le cercle vertueux de la visibilité

Percer sur Facebook, c’est avant tout une histoire de visibilité.

Et gagner en visibilité, c’est le souhait de n’importe quelle page pro.

Oui mais voilà : c’est le sacro-saint algorithme qui décide quelle page mérite d’être visible, ou pas.

Enfin, plus exactement, il se base sur les réactions des abonnés.

Quand vous publiez un contenu sur votre page, Facebook commence par la montrer à une toute petite partie de votre audience.

Entre 1 et 2% pour être précis.

Et là, deux cas de figure sont possibles.

Soit la publication génère beaucoup d’engagement, c’est-à-dire de mentions j’aime, de réactions, de partages et de commentaires.

Et dans ce cas, Facebook va étendre sa visibilité à tout le reste de votre audience.

Soit la publication ne suscite pas l’interaction, et elle disparaît dans les tréfonds de la cave de Zuckerberg.

En gros, plus vos publications font réagir vos abonnés, plus elles sont visibles partout sur Facebook.

C’est un cercle vertueux, qu’il est nécessaire de créer et d’entretenir pour percer sur Facebook.

L’importance d’un bon community management

Une page Facebook qui marche, c’est une page Facebook qui vit.

Dites-vous bien que vous n’arriverez jamais à percer sur Facebook si vous ne cultivez pas la relation avec vos abonnés.

Vous devez assurer une présence permanente sur votre page, avec des contenus réguliers.

Mais surtout, vous devez répondre présent à toutes les sollicitations.

Bien sûr, c’est un peu plus compliqué si vous avez beaucoup d’abonnés ou que vous suscitez beaucoup d’engagement.

Mais si vous êtes présent tous les jours sur votre page, vous ne devriez rien manquer.

Chaque jour, regardez les commentaires qui vous sont laissés, et les questions qui vous sont posées.

De même, Facebook est idéal pour travailler son image de marque.

Car les gens l’utilisent de plus en plus au quotidien, que ce soit pour se divertir ou trouver des informations.

C’est donc un excellent moyen d’influencer la façon dont ils vous perçoivent.

Facebook Ads, une nécessité absolue pour percer sur Facebook ?

Suite au changement d’algorithme, les pages pros ont du revoir leur façon de communiquer sur Facebook.

Et Facebook Ads a pris de plus en plus d’ampleur cette année.

Car désormais, pour obtenir plus de visibilité, il faut passer à la caisse.

A chaque publication, l’algorithme propose en effet un boost payant, pour atteindre plus d’abonnés et repousser les limites de son audience.

Et cette forme de publicité payante est souvent vue comme indispensable pour percer sur Facebook aujourd’hui.

Ou du moins, c’est ce qu’on veut nous faire croire.

Car en réalité, on peut tout à fait se passer de campagne publicitaire Facebook.

Il suffit de bien décortiquer son audience.

Pour ce faire, vous pouvez (et c’est même hautement conseillé) utiliser des outils d’analyse spécifiques.

A commencer par Facebook Insights, qui est l’outil d’analyse intégré au réseau social.

Très complet, il a l’avantage d’être totalement gratuit, puisque directement intégré à votre page.

Grâce à lui, vous pouvez analyser les comportements de votre audience dans les moindres détails.

Vous pouvez aussi consulter les statistiques détaillés de chacune de vos publications.

Et si vous avez besoin d’un outil encore plus complet, Hootsuite est idéal pour Facebook.

Son principal avantage, c’est qu’il permet de centraliser la gestion de tous vos réseaux sociaux.

En revanche, il est payant.

Alors si vous n’utilisez que Facebook, son utilisation ne se justifie pas vraiment.

On ne va pas se mentir : percer sur Facebook en tant que pro, c’est devenu compliqué.

En tout cas, créer une page à partir de zéro, c’est quasiment mission impossible.

Mais si vous aviez déjà une page pro avant le changement d’algorithme, vous pouvez la retravailler autour des nouvelles exigences.

Et vous pouvez arriver à percer, et à gagner en notoriété grâce à Facebook.

Laisser un commentaire