Philips Oneblade Pro : Test et avis du Philips QP6520/30 OneBlade Pro

Regarder Philips Oneblade pro : Test et avis du Philips QP6520/30 OneBlade Pro sur YouTube

Le lien pour vous procurer le OneBlade Pro sur Amazon :

ATTENTION : Si vous voulez vous raser les parties intimes avec le OneBlade, utilisez le sabot de 1mm !

BON PLAN :

  • La livraison en 1 JOUR est GRATUITE sur Amazon pendant 30 jours : CLIQUEZ ICI

Les avis des lecteurs sur le Philips One Blade Pro

Voici la note globale laissée par les lecteurs de marketinghaters au Philips One Blade Pro.

N’hésitez pas à voter si vous vous êtes procuré le One Blade Pro  🙂

[Nombre de vote : 6 - Moyenne des votes : 4.3]

Retranscription texte :

Salut les « haters » ! J’espère que vous allez mal. Et aujourd’hui, mes très chers haters, petite vidéo unboxing du « Oneblade Pro 2017 » de chez Philips. Donc, ce qu’on va faire, c’est que je vais déballer tout cela avec vous pour que l’on voie un petit peu à quoi cela ressemble et que je vous fasse une démonstration sur ma belle barbe. Ma belle barbe que j’ai laissé pousser exprès pour tester ce petit bijou de technologie. Allons-y ! À tout de suite !

Donc, on se retrouve avec notre boîte, le Oneblade Pro que l’on va déballer tout de suite. Allez ! C’est parti ! J’ai toujours du mal avec les boîtes, moi. Donc, voilà à quoi cela ressemble. Une fois la première boîte déballée, il y a une seconde boîte. Bande d’enfoirés ! Évidemment, toujours avoir un ciseau sur soi. Allez ! C’est parti mon kiki. Et là, on va découvrir le « Oneblade Pro ». Mais il n’y a rien ! Non ! Je déconne ! Parce que je l’ai déballé tout à l’heure, parce qu’il n’était pas rechargé ce petit enfoiré. Donc du coup, je l’ai mis à recharger et on va pouvoir le tester tout de suite.

Unboxing PHILIPS ONEBLADE PRO QP6520/30

Alors, à l’intérieur de la boîte, qu’est-ce qu’on retrouve ? Eh ben, notre fameux Oneblade Pro de chez Philips qui est plutôt design, je trouve. Je ne sais pas ce que vous en pensez. Moi, je le trouve plutôt sympathique. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a deux versions pour ce Oneblade Pro : une version qui s’appelle le QP6510/30 et une version QP6520/30. Sachant que ces deux versions, vous allez les retrouver sur le site d’Amazon. D’ailleurs, je vous ai mis les liens dans la description, en dessous de la vidéo. Et sur le site de Philips, cela va porter un nom différent, mais sachez que c’est le même modèle.

C’est le même Oneblade Pro. Ce qu’il faut savoir à propos de ce Oneblade Pro, au niveau de l’autonomie ; il a une autonomie de 60 minutes pour la version basique ; et pour l’autre version, c’est une autonomie de 90 minutes, sachant que tous les deux nécessitent une recharge de une heure. À l’intérieur de la boîte, on a également un sabot avec différentes hauteurs de coupe. Alors, la version que j’ai à 14 hauteurs de coupe entre 0,4 et 10 mm et sachant que la version basique a 12 hauteurs de coupe de 0,5 à 9 mm. Donc, cela c’est plutôt pour tailler les grosses barbes.

À l’intérieur de la boîte, on a également et surtout, la lame. La lame brevetée de chez Philips qui est plutôt assez stylé, je trouve. Voilà, je vous le montre, je ne sais pas si vous voyez. Alors, cette lame ne rase pas à blanc, elle rase à un micron. Je ne sais pas comment il fait pour raser un micron, mais il le fait. Qu’est-ce qu’on peut dire d’autre sur cette lame ? Elle effectue 200 mouvements par seconde et peut couper jusqu’à 1 600 poils. 1 600 poils à la seconde. Je ne pensais pas avoir autant de poils.

Qu’est-ce qu’on peut dire d’autre à propos de cette lame ? Alors, la lame peut être utilisée pour une période d’à peu près quatre mois. Donc, il faudra charger la lame tous les quatre mois sachant qu’une paire de deux lames coûtent environ 20 euros. Donc, cela va, ce n’est pas très excessif au niveau du prix. À l’intérieur, moi, de mon modèle, j’avais également une petite housse comme celle-ci pour transporter votre Oneblade. Ben voilà ! Écoutez ! Si c’est bon pour vous, on va peut-être passer au test. Allez ! C’est parti !

Test du PHILIPS ONEBLADE PRO QP6520/30

Donc, c’est parti mon kiki. On essaie de placer la petite lame comme il faut. Oh my God, j’ai peur. Alors, si on place le sabot d’ailleurs, je ne sais pas comment cela se passe cette merde. Et voilà ! Et du coup, si on bouge, on voit bien le truc descendre. Bon, cela a l’air de plutôt bien fonctionner. Mais moi, ce qui m’intéresse, c’est de le couper. Allez ! Par contre, quand on enlève, c’est un peu compliqué, il y a tout qui part. Allez ! Donc, c’est parti. Je ne sais pas comment je vais m’y prendre. D’ailleurs, je crois qu’il me faut peut-être un petit miroir. Je vais me prendre un petit miroir.

Donc, c’est bon, je me suis procuré un petit miroir qui est juste à droite et on va tester le Oneblade tout de suite. Allez ! C’est parti ! Dieu, s’il vous plaît, faites que cela marche. Oh my God ! Ah ouais, ce n’est plutôt pas mal. Alors par contre, j’ai plein de poils par terre. Cela, c’est vraiment la grosse merde. Non ! Plein de poils partout ! On continue. Donc, ma première impression, c’est vrai que ce n’est pas blanc du coup. On sent bien que ce n’est pas blanc.

Mais bon, personnellement, je m’en fiche un peu que cela soit blanc ou pas, de toute façon, cela repousse tellement vite. Alors, par contre, c’est sûr qu’au niveau irritation, que dalle. On ne ressent rien du tout. C’est agréable. Du coup, il n’y a pas besoin de mettre de mousse également. Plutôt appréciable, économie d’argent évidemment. Alors ouais, cela rase. Alors, sur certaines parties, c’est un peu plus compliqué, mais quand même, cela marche plutôt pas mal, parce que j’ai quand même une longueur de poils assez conséquente.

Sachant que quand je faisais cela au rasoir manuel, je mettais quand même pas mal de temps à tout raser. Donc, cela, c’est plutôt cool de ce côté-là. Donc, on va continuer, on va essayer de faire cela à rebroussepoil maintenant, comme dans la pub. Ouais, cela marche, plutôt pas mal aussi. Puis ce qu’il faut dire aussi avec moi, c’est que j’ai des trous de barbe. Vous pouvez voir, de peau trous de barbe ici. Donc, c’était une daube avant, mais je me suis le fait élevé. Donc, j’ai des trous de barbe assez immenses.

Donc, pour moi, cela me facilite le rasage. Évidemment, gain de temps énorme. Et pour vous aussi, vous avez gagné de temps de votre vie. On dit merci qui ? « Merci ! ». Je pense que ce qu’on va faire, c’est que je me rase entièrement et puis je reviendrais juste après pour faire un petit débriefe de tout cela.

Avis du PHILIPS ONEBLADE PRO QP6520/30

Donc voilà, mes très chers haters. Je viens tout juste de finir de me raser avec ce petit bijou de technologie made in Philips. Donc, comme vous pouvez le constater, c’est plutôt assez propre. Je suis plutôt bogosse maintenant. Ben voilà ! Petit récapitulatif concernant ce produit : pour ceux qui préfèrent se raser à blanc, oubliez Oneblade Pro, ce n’est pas fait pour vous. Concrètement, cela rase comme si vous aviez une barbe de 20 jours, disons. On sent quand même la barbe qui est là.

Par contre, cela rase super bien. Là, j’ai mis cinq minutes à me raser, alors que d’habitude je mets à peu près 10 minutes à un quart d’heure. Pour vous dire qu’il n’y a pas besoin du coup, de mousse à raser. Donc, gain d’argent. Quoi dire d’autre ? Franchement top. Cela évite les irritations, donc plus de saignements, etc. après-rasage. Franchement, cela aussi, c’est top. Il faudrait que je teste le sabot également. Bon, cela, je le ferais prochainement. Mais je vous mettrais de toute façon mon avis dessus lorsque je le ferais.

En tous cas, moi, je ne peux que vous le conseiller. Il coûte 60 euros la version premium. Donc, un bel investissement. De toute façon, je vous ai mis les liens dans la description si cela vous intéresse, avec la version basique et la version premium qui est celle-ci. Donc, voilà mes très chers haters. Si cette vidéo vous a plu, faites-le-moi savoir en me mettant un gros pouce bleu vers le haut, en la partageant aussi à maximum et surtout en vous abonnant à la chaîne, le plus important.

Et si vous avez trouvé que j’ai pondu de la grosse merde, que ma barbe, c’est de la grosse merde ou que ce produit, c’est de la grosse merde, faites-le-moi également savoir en mettant un gros pouce bleu vers le bas et en me défonçant dans les commentaires. Sur ce, mes très chers haters, je vous dis à la prochaine pour une nouvelle vidéo. Et surtout, rappelez-vous bien d’une chose haters marketing, not marketers.

Laisser un commentaire