Phygital marketing : quand le digital se met au service du physique

Vous avez probablement entendu parler de phygital marketing.

Ce terme apparu en 2013 commence à gagner sérieusement en notoriété.

Mais qu’implique-t-il au quotidien en terme de stratégie marketing ?

Voici tout ce que vous devez savoir sur le marketing phygital.

Qu’appelle-t-on marketing phygital ?

Le terme phygital marketing a été entendu pour la première fois en 2013.

Contraction de physique et digital, il concerne essentiellement le commerce physique et en ligne.

Concrètement, il s’agit d’intégrer des éléments de marketing digital à un point de vente physique.

C’est une digitalisation du point de vente, qui permet d’offrir une expérience client plus riche.

Le marketing phygital est une recherche permanente de la complémentarité entre physique et digital.

En cela, il se rapproche fortement d’une stratégie cross canal ou cross média.

Toutefois, le phygital implique plus que le digital se mette au service du physique.

Il s’agit vraiment de faire revivre un point de vente physique par l’intégration d’outils digitaux.

Et le principal objectif du phygital marketing, c’est bien sûr d’améliorer l’expérience client.

Le phygital pour améliorer l’expérience client

Le marketing phygital permet d’offrir une expérience d’achat beaucoup plus riche.

Il s’agit de proposer au client des fonctionnalités digitales, afin de faciliter son parcours d’achat.

Depuis quelques années, les bornes de commande fleurissent dans de nombreux magasins.

Ikea propose d’ailleurs depuis longtemps des catalogues interactifs, que les clients peuvent consulter via un écran.

Plus récemment, l’enseigne GiFi a également installé des bornes de commande de mobilier directement en magasin.

De même, beaucoup de centres commerciaux sont équipés d’un plan interactif du lieu.

Il est aussi possible de faire des recherches personnalisées sur tel ou tel produit directement en magasin.

Car l’achat de certains produits nécessite obligatoirement une visite en point de vente.

Beaucoup de gens préfèrent par exemple venir essayer plusieurs canapés avant de faire leur choix.

Avec le marketing phygital, ils peuvent venir choisir leur canapé, tout en consultant le catalogue sur la borne.

Ils peuvent ainsi voir si un modèle est disponible en stock, ou s’il existe en d’autres coloris par exemple.

Bref, le phygital marketing a beaucoup à apporter aux points de vente avec le digital.

Cette stratégie permet aussi de dynamiser une boutique.

Dynamiser un point de vente physique avec le marketing phygital

Aujourd’hui, c’est bel et bien l’e-commerce qui a le vent en poupe.

De plus en plus de gens choisissent de faire leur shopping sur Internet, délaissant ainsi les points de vente physiques.

C’est pour pallier ce problème que le marketing phygital intervient.

C’est en effet une excellente façon de redonner à un point de vente un peu de dynamisme.

Certains points de vente possèdent par exemple un stand de réalité augmentée.

Une technique particulièrement appréciée dans le domaine de la décoration d’intérieur notamment.

Le click and collect fait également partie du phygital marketing.

Le client commande en ligne, puis vient retirer sa commande directement en magasin.

On peut ainsi installer une borne de retrait, sur laquelle le client retrouve sa commande et se la fait apporter.

C’est d’ailleurs ce que font les supermarchés, avec leur service de drive.

Le marketing phygital est donc l’avenir de l’e-commerce.

Et il y a fort à parier que la plupart des points de vente seront digitalisés d’ici peu.

Laisser un commentaire