Prospecter et trouver de nouveaux clients sur internet en 6 étapes


Regarder Prospecter et trouver de nouveaux clients sur internet en 6 étapes sur YouTube

Le lien vers les logiciels Clickfunnels de Russell Brunson :

Retranscription texte :

Salut mes haters ! J’espère que vous allez toujours aussi mal ?!

Et dans cette vidéo mes haters on va voir ensemble comment s’organiser pour prospecter et trouver de nouveaux clients sur internet.

Car qu’on se le dise, trouver de nouveaux clients frais comme des gardons c’est un peu le nerf de la guerre pour tout web entrepreneur.

Et bien que le vivier d’humains présents sur cette terre en péril soit assez conséquent, il n’en reste pas moins qu’il n’est jamais simple de déterrer de nouveaux clients de leur terrier.

C’est que c’est coriace ces bêtes-là.

Et c’est d’autant plus compliqué d’y arriver lorsque la niche ou le marché que l’on cible est rikiki comme mon … enfin, tu connais quoi.

Alors comment faire en sorte que de nouveaux clients pointent le bout de leur petit museau tout trempé sans qu’on ait pour autant besoin de les menacer de mort ?

À première vue, ça semble compliqué, tant la menace est d’une efficacité redoutable.

Mais pas impossible !

Et je compte bien vous le prouver dans cette vidéo au travers d’un processus en 6 étapes.

On commence donc tout de suite par la première d’entre elle.

Convertir plus facilement un prospect en nouveau client : la création de valeur

La création de valeur est la toute première étape à valider pour trouver plus facilement de nouveaux clients sur internet.

Et par valeur je fais référence à la valeur perçue de tout ce qui est rattaché à votre entreprise.

Donc plus concrètement à :

  • Sa notoriété sur la niche et le marché ;
  • La valeur intrinsèque de ses produits et services, que ces derniers soient d’ailleurs aussi bien gratuits que payants.

Parce que oui, mettez-vous un instant à la place du prospect.

Seriez-vous prêt à devenir client d’une entreprise si ses produits et services payants ont mauvaise réputation ou que son contenu gratuit n’est pas à la hauteur ?

Ne me dites pas oui ou je vous en mets une !

Bon… la réponse est bien entendu : NON.

En tout cas il y aurait moins de probabilité que ça soit le cas si l’entreprise avait une forte valeur perçue.

Donc avant de penser aller à la chasse aux pigeons mes haters, concentrez-vous plutôt sur la manière dont vous allez pouvoir augmenter la perception de ces deux éléments de valeur auprès de vos prospects.

Une fois cette étape prise en compte, vous allez pouvoir passer à l’étape 2 : le positionnement.

Le positionnement de l’offre avec le client

Alors « normalement », avant de créer votre produit ou service, vous avez pris soin de vérifier que celui-ci répond à un réel besoin.

C’est-à-dire qu’il répond à un problème, une réelle souffrance ou comble un désir charnel.

Pardon je m’emporte.

De ce fait, vous devez « normalement » avoir entre vos mains l’avatar type de votre client idéal.

Enfin, j’espère pour vous sinon vous êtes complétement taré d’avoir créé un produit in the dark.

Quoi qu’il en soit, cet avatar va aujourd’hui vous être de nouveau utile pour prospecter de nouveaux clients puisqu’il va vous permettre de créer une offre se positionnant au plus juste avec leurs besoins.

Parce que, par exemple, mais imaginons que vous ayez un article de blog ou une publicité qui parle de chien et que derrière vous offrez un produit pour les chats, bah on pourrait facilement affirmer que vous êtes complètement à l’ouest.

Oh, et puis n’ayons pas peur des mots, on pourrait même dire que vous êtes complément con.

Mais gageons que ça ne soit pas le cas.

Bref, pour résumer mes haters, visez votre cible en plein cœur et vous augmenterez vos probabilités de trouver de nouveaux clients.

Ce n’est pas plus compliqué que ça.

Enfin si, c’est un peu plus compliqué mais disons que ça ne l’est pas.

Sinon je sens que certains ne se lanceront jamais.

Alors retenez que c’est simple et venez pas m’emmerder.

Voilà, du coup, qu’est-ce que je voulais dire moi ….

Ah oui, donc une fois votre offre en adéquation avec votre avatar client, place à la 3ème étape : la recherche de nouveaux clients.

Trouver de nouveaux clients sur internet

Bon, à cette étape, l’objectif est clair : vous mettre à oilp et faire l’hélico pour vous donner toutes les chances de vous faire remarquer de votre niche et de votre marché.

Une étape assez déconcertante, je vous l’accorde, mais pourtant cruciale pour obtenir toujours plus de haters, certes, mais surtout plus de nouveaux visiteurs prêts à devenir clients chez vous.

Et pour ce faire, plusieurs supports de communication sont à votre disposition.

Le site internet tout d’abord où la rédaction d’articles sur des mots clés ciblé en lien avec votre avatar et ce qu’il recherche est l’un des moyens les plus efficaces pour trouver de nouveaux clients et, bonus exclusif sur lequel certains ne cracheront pas : apprendre à écrire Français.

Alors je dis : « l’un des moyens » car vous pouvez également, si vous êtes dans le BtoB, y aller à la manos en dénichant vous-même vos nouveaux clients sur les différents sites internet répondant à votre avatar type.

Comme vous pouvez également créer des jeux concours de temps à autre.

A voir niveau retour sur investissement temps/argent mais ça peut-être une stratégie à exploiter.

Ensuite, nous avons tout ce qui a un rapport avec les réseaux sociaux comme :

  • Les forums ;
  • Instagram ;
  • YouTube ;
  • Twitter ;
  • Profil, page et groupe Facebook et linkedin ;
  • Et tuti quanti…

Avec derrière tout ça des techniques plus ou moins compliquées de growth hacking pour aller dénicher de nouveaux prospects et clients.

Vient ensuite la publicité ciblée, qui est également un très bon moyen de trouver de nouveaux clients, que ce soit par avatar, mot clé ou thématique sur Google Ads, Facebook Ads ou Taboola.

Et enfin le téléphone, puissant support pour convertir un prospect chiant dans son froque en nouveau client heureux.

Surtout utile lorsque les sommes investies commencent à être un peu rondelette comme ma gonzesse.

Que je n’aie toujours pas soit dit en passant, donc je peux me permettre.

La suite ….

Copywriting

Ok, donc une fois le support de communication choisi, place à la vente, au storytelling, au fameux copywriting mes haters !

Et c’est là que le bât blesse, que ça se corse.

Parce qu’écrire pour vendre n’est pas donné à tout le monde.

Mais rassurez-vous, pas besoin d’être le meilleur copywriter du monde pour convertir votre cible en client.

Bon, certes, vous obtiendrez sûrement moins de nouveaux clients que si vous étiez un génie de la vente, mais vous en obtiendrez quand même.

A vous de voir plus tard, quand vous ne saurez plus quoi foutre de votre blé, si vous devez oui ou non faire appel à quelqu’un pour s’en charger.

Mais en attendant mes haters, bah va falloir vous démerder tout seul comme des grands et tenter de faire quelque chose de potable.

Un truc qui donne un minimum envie à vos prospects de fourrer leur email dans vos popups ou leur numéro de CB sur votre bon de commande.

Si on reprend nos supports de communication vu précédemment, cela signifie que vous allez devoir apprendre :

  • A écrire des articles qui ciblent votre avatar et créent davantage de frustration chez eux (pervers mais doublement efficace)
  • A créer des popup et des langing page qui donnent envie à vos visiteurs de rentrer leur véritable adresse email et non une foutue adresse email jetable ! ;
  • A créer des pages de vente et des offres commerciales qui donnent envie à vos visiteurs et prospects d’acheter vos produits et services ;
  • A créer des publicités qui ciblent votre avatar et lui donne envie d’en savoir plus ;
  • A bercer vos bébés prospects par téléphone (crache ta thune, cola p’tit pigeon, crache ta thune, t’auras ton cadeau).

Oh !

Ne vous endormez pas !

On n’a pas fini …

Il nous reste encore deux petites étapes à voir dans votre quête de nouveaux clients.

Alors on se réveille et on passe à la première d’entre elle : le fameux tunnel de vente.

Tunnel de vente

Dans votre recherche de nouveaux clients, le tunnel de vente est l’étape essentielle à ne surtout pas mettre de côté.

Eh oui, l’essentielle n’est pas que dans lactel…

Car comme expliqué dans ma vidéo sur le sujet, que je vous invite d’ailleurs à aller regarder si ce n’est déjà fait, le tunnel de vente est le moyen le plus efficace de faire passer une personne du statut de simple visiteur en prospect puis client.

En effet, si votre système marketing construit autour de votre tunnel de vente est performant et que votre tunnel est optimisé pour la conversion, alors trouver de nouveaux clients ne devrait pas trop poser de problème

Par ailleurs, du fait que tout ce petit beau monde tourne H24 en automatique, cela implique que vous n’avez même plus trop à vous soucier de savoir comment trouver de nouveau clients mais plutôt à vous soucier de savoir où trouver du trafic.

Et ça mes haters, ça fait une réelle différence.

Le genre de différence qui peut vous permettre de tout arrêter pour vous consacrer à votre épanouissement personnel et spirituel.

Amen mes haters.

À ce stade du game, vous pouvez, si vous le souhaitez, en rester là.

Mais pour ceux avide d’argent et de gloire, une dernière étape peut être franchie.

Le genre d’étape qui peut littéralement vous permettre d’acheter une île, un tant soit peut que les 5 premières étapes aient toutes été parfaitement validée.

Cette étape c’est : les partenariats.

Les partenariats pour trouver de nouveaux clients

Alors ça les partenariats, c’est vraiment le gros kiff mes haters.

Imaginez un instant une armée de partenaires promouvant derrière votre petit cul de hater vos produits et services à votre place, sans que vous n’ayez strictement rien à faire ?

Seulement à leur verser une commission d’affiliation pour les remercier de bosser pour vous et de vous ramener continuellement de nouveaux clients.

Ça donne envie non ?

Eh bien c’est ce qu’il peut exactement vous arrivez si vous arrivez :

  • À créer assez de la valeur autour de votre entreprise et de vos produits et services ;
  • À créer un tunnel de vente qui convertit.

C’est d’ailleurs ce qu’a su faire Russell Brunson, le co-fondateur du logiciel Clickfunnels.

Il a su créer autour de son entreprise et de ses produits une haute valeur perçue ainsi que des tunnels de vente à haut taux de conversion.

Résultats des courses, avec des commissions de l’ordre de 40%, c’est une véritable armada d’affiliés qui lui ramène continuellement de nouveaux prospects et clients.

Anthony Robbins, célèbre coach Américain en développement personnel, s’est également appuyé sur ses partenaires pour accroître sa fortune jusqu’à pouvoir se payer une île aux fidji.

A vous d’en faire autant si vous souhaitez comme eux et des milliers d’autres entrepreneurs acquérir en automatique de nouveaux clients et profiter pleinement de votre vie.

En attendant mes haters, et si cette vidéo vous a plus, faites le moi savoir en mettant un gros pouce bleu vers le haut, en la partageant un maximum et en vous abonnant à la chaîne, c’est le plus important.

Et si cette vidéo vous a plutôt donnée la nausée, pouce bleu vers le bas et pti vomi dans les commentaires.

Allez, sur ce je vous dis à la prochaine pour une nouvelle vidéo, et en attendant rappelez-vous bien d’une chose : hate marketing, not marketers !

Laisser un commentaire