Les différents types de publicité sur le web

La publicité sur le web fait partie intégrante du quotidien de n’importe quel internaute.

Internet regorge de pubs en tout genre, dont certaines sont d’ailleurs plus agressives que d’autres.

Chacun des format de publicité en ligne possède ses avantages et ses inconvénients.

Certains seront également plus efficaces que d’autres, en fonction de l’objectif et de la cible visée.

Quoi qu’il en soit, c’est mieux d’en connaître un maximum, afin de savoir quel type de pub sur le web privilégier.

En voici quelques exemples, les plus courants en l’occurrence.

La bannière display, le grand classique de la pub sur le web

La bannière publicitaire web est une valeur sûre de la publicité en ligne.

C’est en effet le format de pub sur le web qu’on retrouve le plus souvent.

Le gros avantage de ce type de pub, c’est qu’il est complètement adaptable.

Vous pouvez choisir le format que vous voulez, et y insérer les éléments que vous voulez.

Et donc, l’adapter à votre site web et à votre audience, pour un taux de conversion optimisé.

En-tête, rectangle ou demi-page, la bannière display peut s’insérer absolument partout.

Le format dit “skyscraper”, c’est-à-dire en long et inséré sur le côté d’une page web, est très apprécié par les utilisateurs.

Car il n’interrompt pas la navigation, et permet de continuer à profiter du contenu affiché tout en gardant un oeil sur la pub.

Autre avantage de la bannière display : son interactivité.

Une publicité sur le web animée présente souvent un taux de conversion bien plus élevé qu’une simple pub statique.

Il existe plein d’outils différents pour créer une bannière display sur le web.

Je pense notamment à Bannersnack, un outil gratuit qui permet de créer une belle publicité en ligne.

La bannière est donc un excellent moyen de faire de la publicité sur le web, de façon efficace et rentable.

La publicité en ligne en habillage

C’est un format de pub sur le web assez connu également, bien qu’un peu moins utilisé que le précédent.

La publicité dite en habillage consiste à remplir l’arrière plan d’une page web avec de la pub.

C’est un format qui est surtout utilisé dans le cadre d’un événement spécial.

Un nouveau produit qui sort, une refonte de site, ou pour toute autre occasion.

Le principal atout de ce type de publicité en ligne, c’est qu’il offre une excellente visibilité.

Car la pub est présente sur toute la page web, mais sans être intrusive non plus.

Tout comme avec la bannière display, l’utilisateur peut poursuivre sa navigation sans être gêné.

Cependant, il ne faut pas l’utiliser trop souvent.

Car c’est un type de publicité très marquant visuellement, qui peut vite occasionner de la fatigue publicitaire.

A réserver à l’événementiel donc.

Le popup, le plus controversé au niveau de l’expérience utilisateur

Ce type de publicité sur le web est très certainement celui qui suscite le plus le débat.

Vous connaissez tous la fameuse fenêtre popup, qui apparaît de façon intempestive lors de la navigation.

D’où le nom de popup (to pop = éclater, pousser comme un champignon).

Le problème, c’est que la publicité popup apparaît justement de façon trop intempestive.

Rien de plus désagréable pour l’utilisateur que d’être interrompu dans la navigation par une pub, qui arrive comme un cheveu sur la soupe en plein milieu de sa page web.

Très intrusive, cette publicité en ligne ne récolte donc pas les faveurs des internautes.

Mais attention, elle n’a pas que des inconvénients non plus !

La publicité popup affiche en effet un taux de conversion très intéressant.

Il est même cinq fois plus élevé dans le cadre d’une participation à un jeu par exemple.

La publicité en interstitiel peut également être considérée comme un popup.

La différence, c’est que la fenêtre popup ne prend pas toute la page web.

Contrairement à l’interstitiel, qui la masque entièrement, et souvent sans possibilité de la fermer.

Si vous souhaitez utiliser ce type de pub sur le web, soignez donc votre message.

Car le taux de conversion de ce dispositif ne sera avantageux que si vous proposez un contenu intéressant.

Les campagnes payantes de publicité sur le web

Avec la monétisation des sites web, les campagnes de publicité payantes se sont considérablement développées.

Si bien qu’aujourd’hui, on en trouve partout.

L’exemple le plus connu reste Google Ads, le système de publicité sponsorisée proposé par Google.

En gros, un site web qui souhaite gagner en visibilité peut créer une campagne publicitaire payante.

Généralement facturée sous forme de coût par clic, la campagne Adwords affiche un excellent taux de conversion.

Car les publicités sponsorisées apparaissent toujours tout en haut des pages de résultats de Google (SERP pour les intimes).

Ce qui permet également de générer beaucoup de trafic sur un site web.

Mais c’est une opération qui peut vite s’avérer contraignante au niveau du budget.

C’est pourquoi beaucoup de jeunes entreprises ne peuvent pas se le permettre.

Si votre but est d’améliorer le référencement de votre site web, il vous faudra plutôt réfléchir à une stratégie mêlant sea et seo.

Mais si vous souhaitez booster vos ventes en ligne, ou que vous avez un budget dédié à la publicité, alors c’est une bonne solution.

Ce type de publicité sur le web est également très répandu sur les réseaux sociaux.

L’impact des réseaux sociaux sur la pub sur le web

Aujourd’hui, les réseaux sociaux ont pris tellement d’ampleur qu’ils sont très utilisés pour faire de la pub sur le web.

Qu’il s’agisse de Youtube, Instagram ou Facebook, c’est un formidable canal de communication 2.0.

Les utilisateurs sont très friands des réseaux sociaux.

Selon une étude, on y passe en moyenne 6 heures par mois rien que sur Facebook !

Il est donc normal que la publicité en ligne s’appuie désormais sur ce canal de diffusion.

L’avantage des réseaux sociaux, c’est qu’on peut y faire de la publicité gratuite.

Pas besoin d’investir dans une campagne Facebook payante pour se faire remarquer par exemple.

En revanche, il faut tenir compte des différents algorithmes, qui varient selon les réseaux utilisés.

Par ailleurs, ces algorithmes sont de moins en moins favorables à la publicité pro.

Il faut donc miser sur une stratégie de marketing de contenu solide, afin d’obtenir un taux de conversion intéressant.

L’emailing, vraie publicité en ligne ou pas ?

L’email est un canal très utilisé pour la publicité sur le web.

Toutefois, il fait un peu figure d’hybride dans cet article.

Car quand on parle de publicité en ligne, on pense généralement à de la pub directement sur un site web.

Stricto sensu, la campagne d’emailing marketing ne serait donc pas de la publicité sur le web à proprement parler.

C’est plutôt un support publicitaire dématérialisé.

Mais étant donné son taux de conversion avantageux, je pense qu’il peut trouver sa place dans cet article.

L’emailing marketing est en effet un bon moyen de faire de la publicité en ligne sans se ruiner.

Un simple logiciel suffit pour automatiser l’envoi de nombreux emails.

Et l’avantage, c’est que l’emailing marketing peut répondre à de nombreux besoins.

Prospection en vue de l’acquisition de leads, relance ou cross selling dans le cas d’un site e-commerce, ou encore fidélisation.

Toutefois, l’emailing présente un taux d’ouverture réduit.

Car beaucoup d’emails publicitaires ne parviennent pas à passer le filtre anti-spam des messageries.

Veillez donc à soigner le contenu de vos emails, et à personnaliser au maximum votre message.

Ici, je ne vous ai parlé que des types de publicité sur le web les plus connus et utilisés.

Mais pour optimiser votre taux de conversion, n’hésitez pas à varier les supports le plus possible.

Laisser un commentaire