Référencement Bing : 5 conseils pour bien référencer son site web

Le référencement Bing est très souvent oublié, au profit du géant Google.

Mais ce concurrent développé par Microsoft a pourtant un sacré potentiel.

Et bien évidemment, les critères de seo Bing ne sont pas tout à fait les mêmes que ceux de Google.

Voici donc quelques informations importantes à connaître pour améliorer son référencement sur Bing.

Quelques infos sur Bing

Bing est un moteur de recherche créé par Microsoft, et lancé sur le marché le 3 juin 2009.

Il est le descendant direct de MSN search, qui lui a été lancé en 1998.

Concurrent direct de Google, Bing a donc fêté ses dix ans il y a tout juste deux jours.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le référencement Bing n’est clairement pas au coeur des débats.

Face aux écrasants 89% de part de marché glanés par Google, on pourrait penser que Bing ne fait guère le poids.

Mais il reste quand-même 11%, dont 9% en France, à exploiter.

Bing représente donc un marché de plusieurs millions d’internautes, ce qui n’est pas négligeable.

Il faut également noter que Bing est un moteur de recherche bien moins concurrentiel.

La plupart des sites travaillant leur seo sur Google, il est plus facile de se faire une place au soleil sur Bing.

De plus, Microsoft applique une stratégie bien particulière pour gonfler les parts de marché de son moteur de recherche.

Bing est en effet le moteur de recherche par défaut de tous les appareils fonctionnant sous Windows.

De plus, il faut savoir que Yahoo est également propulsé par Bing.

Optimiser un site pour le seo Bing revient donc à l’optimiser aussi pour Yahoo.

Autre avantage de travailler son référencement Bing : Siri utilise également Bing comme moteur de recherche par défaut.

Et quand on connaît la proportion d’appareils fonctionnant sous IOS, on comprend mieux les enjeux.

Bref, les retombées du référencement Bing ne doivent pas être sous-estimées.

Mais les critères n’étant pas les mêmes que sur Google, le seo Bing va demander quelques efforts d’adaptation.

Une stratégie de mots clés différente

C’est la première différence majeure avec Google.

Là où le leader du référencement apprécie un langage parlé, Bing ne s’embarrasse pas autant.

Google privilégie en effet des mots clés qui s’intègrent de façon naturelle à un contenu.

La syntaxe, l’orthographe et la grammaire sont donc des critères importants à respecter.

Mais pour ce qui est du référencement Bing, l’approche sera un peu différente.

Car Bing préfère des mots clés plus directs, axés sur du seo pur.

Il ne considérera pas forcément mieux un mot clé qui respecte la syntaxe, ou qui s’harmonise au contenu.

Et même s’il est tout de même important de concilier lisibilité et seo, une intégration moins naturelle ne sera pas pénalisée par Bing.

En revanche, il faut impérativement intégrer les mots clés visés dans les éléments importants pour le seo Bing.

Il s’agit notamment des titres, sous-titres, et de la méta-description.

Ces éléments sont en effet très importants pour Bing, peut-être plus que pour Google.

Des contenus plus riches pour améliorer le référencement Bing

Le contenu est important pour Google, mais il l’est au moins tout autant pour le référencement Bing.

En revanche, les leviers d’action seront un peu différents.

Comme la longueur optimale des contenus par exemple.

D’après les experts seo, Bing aurait une nette préférence pour les contenus plus longs, d’au moins 350 mots.

C’est une manière de s’assurer que les sites “vides” ne seront pas logés à la même enseigne que ceux qui jouent le jeu.

De même, Bing privilégie les contenus très qualitatifs et à forte valeur ajoutée, plutôt que la quantité.

Veillez aussi à hiérarchiser clairement vos contenus.

Votre référencement Bing sera amélioré par un texte riche de plusieurs sous-titres, rendant la lecture fluide et cohérente.

Seo Bing : attention aux url

Un autre détail à propos duquel Bing est plus pointilleux que son concurrent direct.

Le référencement Bing est en effet fortement conditionné par le format et le contenu des url.

Dans un souci d’harmoniser ux et seo, Bing préfère une url la plus simple possible.

Car il considère qu’une url courte et clairement formulée est plus simple à mémoriser pour l’utilisateur.

De même, les url contenant exactement le mot clé visé sont privilégiées sur Bing.

Il suffit d’un bref comparatif de serp entre les deux moteurs de recherche pour s’en rendre compte.

Sur Bing, les cinq premiers résultats contiennent tous le même mot clé.

Alors que sur Google, les pages indexées par Bing sont beaucoup moins bien positionnées.

L’optimisation des url est donc un critère très important pour le seo Bing.

Les backlinks, quantité plutôt que qualité ?

On le savait déjà : seo et linking sont intimement liés et interdépendants.

Mais sur Bing, il semblerait que ce soit plutôt la quantité qui compte.

D’après les guidelines officielles à l’attention des webmasters, les liens entrants témoignent en effet de la notoriété d’un site web.

En conséquence, il vaudrait mieux en avoir beaucoup, quitte à ce qu’ils soient moyens en terme de qualité.

Attention toutefois à ne pas multiplier les backlinks douteux, qui seront tout autant pénalisés par Bing.

La cohérence par rapport à la thématique et le PageRank du site d’où provient le lien ont aussi leur importance.

De même, toujours selon les recommandations aux webmasters, la génération de liens automatiques sera également pénalisée.

En revanche, il semble qu’il n’existe pas d’algorithme de pénalisation semblable à Penguin sur Bing.

Référencement Bing : l’importance des réseaux sociaux

C’est probablement la différence la plus notable entre Google et Bing.

Là où l’activité des réseaux sociaux liés à un site web ne compte pas du tout pour le premier, elle est prise en compte par l’autre.

Le trafic généré par les réseaux sociaux semble en effet être un critère important pour le référencement Bing.

Il ne faut donc pas hésiter à établir une solide stratégie social media pour l’améliorer.

Renforcez votre présence sur les différents réseaux sociaux, et encouragez les partages de vos contenus.

Votre seo Bing s’améliorera de façon proportionnelle à votre visibilité et à l’engagement de votre communauté sociale.

Pour conclure, retenez bien que l’idéal reste de travailler à la fois le référencement Bing et le référencement Google.

Si vous arrivez à optimiser votre site pour les deux moteurs de recherche, vous serez le roi du pétrole.

Laisser un commentaire