Refonte de site : le guide pratique

Dans un contexte aussi concurrentiel que le web, la refonte de site s’impose comme une évidence.

Aujourd’hui tout va plus vite, et le digital évolue à vitesse grand V.

Il faut donc se mettre à la page pour espérer rester dans le game.

D’où l’intérêt de procéder à une petite refonte de temps en temps.

Et la bonne nouvelle, c’est qu’on peut très bien le faire soi-même.

Mais attention, il faut avoir de solides connaissances en la matière.

Voici un petit guide pratique de la refonte de site, pour redonner un petit coup de jeune à votre site web.

Pourquoi faire une refonte de site ?

La refonte de site intervient souvent pour les mêmes raisons.

La plupart du temps, c’est simplement parce que le site en question est devenu obsolète.

Internet évolue très rapidement, et de nombreuses innovations voient régulièrement le jour.

Les exigences des internautes évoluent conjointement, et ces derniers sont de plus en plus exigeants.

C’est pourquoi un site web trop daté et vieillot nécessite une refonte.

Car plus un site est ancien, moins il est performant : lenteur de chargement, thème trop lourd, fonctionnalités limitées, etc.

Des problèmes de sécurité peuvent aussi donner lieu à une refonte de site.

L’absence de certificat SSL pour un site e-commerce est rédhibitoire par exemple.

Or, certains sites trop anciens ne permettent pas d’installer un tel certificat.

La refonte de site Internet peut également intervenir pour renouveler l’identité visuelle d’une entreprise.

C’est notamment le cas quand une marque souhaite changer de logo ou de charte graphique par exemple.

Dans ce cas, il sera indispensable de redonner au site une cohérence visuelle.

Par ailleurs, la refonte de site web peut s’avérer très utile au niveau du référencement de ce dernier.

Les algorithmes de Google changeant régulièrement, des mises à jour fréquentes s’imposent à ce niveau-là.

Il peut s’agir d’un problème de contenu, de performances techniques ou de netlinking.

Quoi qu’il en soit, un site web non optimisé et qui ne génère aucun trafic est un site inutile.

Une refonte de site permet alors de repartir sur des bases saines.

Quelle refonte pour quel site Internet ?

On fait généralement une distinction entre deux types de refonte de site.

La refonte purement visuelle d’un côté, et la refonte structurelle de l’autre.

Dans le cas d’un site totalement obsolète, on opérera bien sûr une refonte à la fois visuelle et structurelle.

Comme son nom l’indique, la refonte de site Internet visuelle porte essentiellement sur l’aspect du site.

Ici, il s’agira donc de modifier le design de site web, pour un plus moderne par exemple.

Quelques modifications de l’arborescence pourront éventuellement être apportées, mais de façon très superficielle.

C’est la refonte de site à privilégier quand on change de logo ou d’identité visuelle.

Quant à la refonte structurelle, elle modifie profondément l’architecture du site.

Elle passe la plupart du temps par un changement de CMS, ainsi que par un profond remaniement de l’arborescence.

Le contenu sera retravaillé, et de nouvelles fonctionnalités pourront être ajoutées.

Le type de refonte dépendra donc des besoins et de l’état initial du site.

Il faudra pour ça en réaliser un audit exhaustif avant de procéder à la refonte.

Le développement, première étape de la refonte

Cette première étape consiste à retravailler l’architecture du site web.

La plupart des refontes de site Internet commencent par un changement de logiciel CMS.

Et les choix ne manquent pas en la matière.

WordPress est certainement le plus connu, et sans doute le plus utilisé aussi.

Pour un site e-commerce, on lui préférera toutefois Prestashop ou Magento.

Cette étape de la refonte de site consistera également à modifier l’arborescence du site.

Certaines pages seront supprimées, et d’autres pourront être créées en même temps que de nouvelles fonctionnalités.

En outre, il faudra penser à remanier plus ou moins le menu de navigation, afin d’améliorer l’ergonomie du site.

C’est aussi à ce moment-là que l’aspect visuel du site web pourra être repensé.

Une fois que le site sera de nouveau optimisé pour la navigation, on pourra passer au contenu.

Remanier le contenu

La mise à jour du contenu est essentielle dans la refonte de site.

Et ça commence par un sacré tri dans les contenus déjà existants.

Images, articles de blog, vidéos…

Tout doit y passer, et rien ne doit échapper à votre radar.

Pas de scrupules, n’hésitez pas à épurer un maximum votre site web pour lui donner un coup de jeune.

Une fois que vous aurez fait le tri, il ne vous restera plus qu’à intégrer les nouveaux contenus.

Concentrez-vous essentiellement sur les contenus éditoriaux de votre site.

Relisez-les plusieurs fois si besoin, et veillez à les classer dans la bonne catégorie.

Ainsi, vous optimiserez l’expérience utilisateur, et faciliterez le travail de Google.

Car oui, Google a aussi son mot à dire dans la refonte de site web.

Le seo au coeur de la refonte de site Internet

Difficile de parler de refonte de site sans parler du référencement de ce dernier.

Le seo est une problématique majeure de ces dernières années.

Un site qui n’est pas bien positionné dans Google ne génère pas de trafic.

Et un site qui ne génère pas de trafic est tout, sauf rentable.

La refonte de site Web devra donc intégrer l’optimisation seo.

Ça passe notamment par l’intégration de mots clés aux bons endroits, surtout dans les titres.

Il faut également constituer un maillage interne entre les différentes pages du site.

De même, les url de chaque page doivent être propres et bien optimisées pour le référencement.

Et surtout, n’oubliez pas de suivre un plan de redirection rigoureux.

Veillez à ce que vos liens internes ne redirigent pas vers des pages non trouvées.

Attention aussi à faire des redirections de chaque page de votre site web.

À défaut, Google ne pourra pas indexer correctement votre site.

Vous pouvez choisir entre deux types de redirection.

La redirection 302 est temporaire, et permet de conserver les bénéfices seo de l’ancien site en attendant de terminer le nouveau.

Vous pouvez par exemple rediriger vos pages vers la page d’accueil de votre nouveau site.

Sinon, optez pour la redirection permanente, appelée redirection 301.

Assurez-vous toutefois que les anciennes pages sont renvoyées vers des pages approchantes.

Pour conclure, il est bon de rappeler que la refonte de site doit être faite sérieusement.

Si vous n’avez pas le temps, l’envie ou les moyens techniques, mieux vaut donc faire appel à un professionnel.

Laisser un commentaire