Relancer un prospect efficacement en trois étapes

On ne sait jamais trop quand ni comment relancer un prospect.

Ce n’est pas toujours facile de trouver le juste équilibre entre simple relance et harcèlement.

D’autant plus que les limites du spam sont propres à chacun.

Un prospect pourra ainsi avoir le sentiment d’être harcelé au bout de deux mails, quand un autre ne sera pas choqué.

Je vous explique dans cet article comment relancer un prospect correctement et efficacement.

Identifier les prospects qualifiés

La première chose à savoir avant de relancer un prospect, c’est s’il en vaut vraiment la peine.

Il existe en effet différents types de prospects, et tous n’ont pas le même potentiel de conversion.

Vous devez donc mettre en place une solide stratégie de lead management en amont.

Attribuez un score à vos leads dès l’acquisition, afin de savoir quels prospects valent le coup d’être relancés.

Vous pouvez pour cela utiliser la méthode BANT, et étudier votre tunnel de conversion pour suivre la progression du prospect.

Cette stratégie va vous permettre de hiérarchiser vos prospects, et de définir qui relancer.

Il est bien évident que vous n’allez pas perdre votre temps et votre argent à relancer un prospect froid.

Concentrez plutôt vos efforts à relancer les prospects les plus qualifiés.

Une fois identifié, sachez aussi trouver le bon moment pour relancer un prospect.

Relancer un prospect au bon moment

Il est difficile de répondre à cette question tant les avis divergent en la matière.

Comme je vous le disais en introduction, relancer un prospect est délicat.

Il faut savoir trouver le bon moment pour faire mouche sans forcer.

Si vous relancez trop tôt, le prospect n’aura pas acquis la maturité nécessaire pour finaliser la conversion.

Et si vous relancez trop tard, il risque fort d’abandonner en chemin car votre offre lui sera sortie de la tête.

Le bon moment pour relancer un prospect, c’est donc suffisamment tôt pour que l’offre soit encore fraîche.

Mais pas trop non plus, au risque sinon de passer pour un harceleur en puissance.

Le schéma classique consiste à relancer une première fois par mail deux jours après la prise de contact.

Et si rien ne bouge, on peut répéter l’opération deux ou trois fois, à raison d’une fois tous les deux jours.

Bien relancer un prospect par mail

Relancer un prospect se fait la plupart du temps par mail.

C’est le meilleur moyen de faire mûrir le projet sans trop agresser vos leads.

Votre mail de relance doit être bref, et rappeler l’offre dont il est question.

N’oubliez pas non plus d’expliquer à votre prospect l’objet de votre relance, afin qu’il le comprenne bien.

Et bien sûr, pas de mail de relance sans un bon call to action qui se respecte.

Placez-le toujours à la fin de votre mail, juste avant la conclusion.

Relancer un prospect peut être une tâche chronophage et ingrate.

Pour gagner du temps, vous pouvez donc vous servir du logiciel de marketing automation Active Campaign.

Ce logiciel permet notamment d’automatiser l’envoi d’emails de relance à vos prospects.

Ainsi, vous gagnez du temps sur cette partie-là et pouvez vous consacrer à autre chose.

Laisser un commentaire