SEO et linking : amis pour la vie

Dans la jungle du référencement de site internet, SEO et linking apparaissent comme étroitement liés.

Bien que certains détracteurs la considèrent comme has been, il n’en reste pas moins que la pratique fait les beaux jours des sites web depuis plus de vingt ans.

Qu’il soit interne ou externe, le linking s’inscrit dans toute bonne stratégie de référencement.

Mais en quoi consiste-t-il au juste ?

Il convient tout d’abord de différencier la stratégie de linking externe, de la stratégie de linking interne.

SEO et linking externe, une relation fusionnelle

La relation entre SEO et linking se décompose donc en deux stratégies, interne et externe.

Commençons d’abord par définir ce qu’est le linking externe.

Le linking

Le linking externe est une pratique qui consiste à créer des liens pointant vers votre site sur des sites externes.

En pratique, il s’agit de publier sur un site externe des contenus contenant un lien pointant vers votre site.

Pourquoi une telle pratique ?

Pour ça, il faut déjà comprendre l’importance d’un lien en SEO.

En matière de référencement, un lien équivaut un peu à un vote.

En gros, plus le nombre de liens pointant vers un site est important, plus le contenu du site en question est considéré comme pertinent par Google.

A terme, une bonne stratégie de linking externe vous aidera donc à faire remonter votre site dans les SERP.

Bien sûr, il faut faire attention à la qualité des sites sur lesquels on publie les liens.

Mais ça, je vous en parlerai plus bas.

Le PBN en linking externe

On appelle PBN, ou private blog network, un réseau de sites dédiés uniquement à la mise en place d’une stratégie de linking externe.

Il s’agit d’acheter des noms de domaines pour pouvoir y publier des contenus contenant les liens vers le site que l’on veut pousser.

Mais là encore, pas question d’acheter n’importe quels noms de domaine !

Car la qualité du site externe sur lequel sera publié le lien influera directement sur la réussite de votre stratégie.

Les bonnes pratiques à adopter en linking externe

Pour réussir sa stratégie SEO et linking externe, il convient d’adopter certaines pratiques de base.

Et notamment au niveau des sites externes sur lesquels sont publiés les contenus avec les liens.

  • Au niveau du PBN

Pour commencer, vous devez penser à ne pas publier tous vos liens sur le même nom de domaine, afin de ne pas éveiller les soupçons de Google.

Pour la même raison, vous devez aussi varier les adresses IP des sites externes.

Pensez également à choisir des noms de domaine dont la thématique est en rapport avec celle des liens que vous publiez.

  • Au niveau du contenu

Pour les contenus contenant les liens qui pointent vers votre site, vous devez également prendre certaines précautions.

Pensez par exemple à varier les ancres sur lesquelles sont positionnés vos liens.

Car si vous choisissez tout le temps les mêmes ancres, Google pourrait prendre ça comme une tentative de suroptimisation, et pénaliser votre site en conséquence.

  • Au niveau des liens

C’est une petite subtilité à laquelle peu de gens pensent, mais qui fait pourtant toute la différence.

Pour ne pas attirer l’attention des radars de Google, pensez à glisser de temps en temps une petite balise nofollow sur vos liens.

De cette façon, vous détournerez quelque peu l’attention de Google, qui n’y verra que du feu.

Ce qu’il ne faut pas faire

Toujours dans le but de ne pas éveiller les soupçons de Google, attention à ne pas publier trop de liens en trop peu de temps.

Si par exemple vous publiez dix liens en une journée, il est évident que vous serez pénalisé.

Bien sûr, vous devez à tout prix éviter le contenu dupliqué, ou duplicate content.

C’est la pire erreur à commettre en SEO, et que beaucoup d’apprentis entrepreneurs commettent pourtant.

Le contenu dupliqué est fortement pénalisé par Google, qui peut aller jusqu’à désindexer carrément votre site.

Autrement dit, celui-ci n’apparaîtra tout bonnement plus dans les SERP.

Veillez également à ce qu’aucun lien d’origine douteuse ne pointe vers votre site web.

Car Google le considérera comme non pertinent, et le pénalisera d’office.

N’hésitez pas à utiliser l’outil Majestic SEO pour vérifier régulièrement que votre site n’est pas pollué.

L’importance du maillage interne

Maintenant que vous avez compris l’importance du linking externe, passons à ce qu’on appelle le maillage interne.

SEO et linking interne sont également interdépendants.

Cette fois, plus question de PBN : c’est au niveau de votre propre site que vous allez agir.

Vous reprendrez bien un petit jus ?

Pour résumer simplement ce concept un peu barbare, essayez de visualiser ça en baignoires.

Vous avez une baignoire principale, qui représente votre site, et qui en contient tout le jus.

Puis imaginez plein d’autres petites baignoires à côté, qui représentent les pages de votre site.

Le maillage interne consiste à propager le jus de la baignoire principale vers les plus petites, qui recevront ainsi chacune un peu du jus de la principale.

C’est bon, vous avez compris l’idée ?

Alors passons à deux stratégies majeures de maillage interne.

Le cocon sémantique

Il est difficile de parler de SEO sans évoquer le fameux cocon sémantique, du non moins fameux Laurent Bourrelly.

En gros, l’objectif est de créer un maillage entre les différentes pages de votre site web.

De cette façon, vous allez créer une structure qui sera plus facilement interprétable par Google.

Attention toutefois à ne pas faire ça n’importe comment !

Dans le cadre d’une stratégie de cocon sémantique, vous devez veillez à ce que les ancres contenant vos liens soient toujours pertinentes par rapport au contenu.

Idéalement, les ancres sur lesquelles vous placez vos liens internes doivent être identiques au mot-clé de l’article poussé.

Pour s’assurer d’être toujours pertinent dans sa stratégie de cocon sémantique, le mieux est d’insérer des liens après rédaction.

De cette façon, ce sont vos liens qui s’adaptent au contenu, et pas l’inverse.

Ainsi, vous obtiendrez la pertinence recherchée par Google.

Le siloing, késako ?

Autre stratégie de SEO et linking interne, un peu plus compliquée que le cocon sémantique à mettre en oeuvre.

Cette fois-ci, visualisez un silo à grain comme on en voit dans les exploitations agricoles.

Le but du siloing, c’est de réaliser une structure de maillage vertical, exactement à la façon d’un silo à grains.

Pour ça, les liens internes insérés dans vos contenus doivent impérativement porter sur la même thématique que l’article en question.

C’est le respect de cette condition qui créera le maillage vertical nécessaire à la stratégie dite en silo.

A noter que cette stratégie est souvent payante quand il s’agit de petits sites web, qui traitent de la même thématique.

Si vous avez un site plus important, avec des thématiques plus variées, c’est le cocon sémantique qui s’avérera plus puissant.

Vous avez maintenant les bases du linking pour améliorer le positionnement de votre site web.

Bien sûr, tout le monde ne peut pas travailler le linking externe.

Si c’est votre cas, un maillage interne bien réalisé vous permettra d’obtenir des résultats satisfaisants malgré tout.

Laisser un commentaire