E-commerce mobile : pourquoi et comment se lancer

L’e-commerce mobile, également appelé m-commerce, ne cesse de prendre de l’ampleur ces derniers temps.

De plus en plus d’acheteurs choisissent en effet d’effectuer leurs achats via leur smartphone ou leur tablette.

À tel point que les achats sur smartphone ont augmenté de 41,9 % en 2019 d’après une étude Retailmenot.

Les prévisions pour 2020 dans ce domaine sont donc plus qu’au beau fixe.

Mais l’e-commerce mobile engendre des préoccupations différentes.

Profil des acheteurs, taux d’abandon de panier, montant d’achat moyen…

Autant d’indicateurs clés qui diffèrent en fonction du support e-commerce.

Voici donc quelques conseils de bases pour se lancer sereinement dans le m-commerce.

Pourquoi se lancer dans l’e-commerce mobile ?

Ce n’est un secret pour personne : les gens utilisent de plus en plus le mobile pour surfer sur Internet.

Le bilan annuel 2019 de la FEVAD parle notamment de 39 % d’acheteurs sur mobile.

Mais la conversion n’est pas le seul point stratégique de l’e-commerce mobile.

Toujours selon la FEVAD, 56 % des gens ont en effet utilisé leur smartphone pour se renseigner avant l’achat.

Bref, le smartphone est plus que jamais un canal à privilégier pour augmenter ses ventes en ligne.

La démocratisation de ce support n’est toutefois pas la seule raison de se lancer dans l’e-commerce mobile.

Il faut également évoquer l’argument seo, non négligeable en 2020.

Google privilégie en effet les sites offrant une version mobile à leurs utilisateurs.

Ces derniers sont ainsi indexés en priorité par le moteur de recherche.

Il n’y a donc plus vraiment de question à se poser à propos de l’e-commerce mobile.

D’autant plus qu’il y a de nombreuses possibilités pour créer un site e-commerce mobile performant.

Responsive ou adaptative design ?

Ceux qui ne souhaitent pas créer un site dédié au mobile peuvent tout à fait adapter leur boutique desktop.

C’est notamment la solution à privilégier pour ceux qui réalisent peu de ventes via mobile.

Attention toutefois à respecter un dénominateur commun : l’expérience utilisateur.

L’acheteur mobile est en effet très exigeant, voire capricieux.

Impulsif, il accepte très mal la perte de temps et le manque de fluidité dans la navigation mobile.

Il faut donc veiller à lui offrir l’expérience la plus agréable possible.

On utilisera pour cela au choix le responsive design, ou l’adaptative design.

Si le premier est connu de tous, c’est beaucoup moins le cas du second.

C’est pourtant lui qui doit primer sur un site e-commerce mobile.

Mais quelle est la différence entre un design responsif et adaptatif ?

Pour faire simple, le responsive est un design unique qui s’adapte à tous les supports.

L’avantage est un gain de temps, puisqu’il n’est pas nécessaire de développer plusieurs designs différents.

De plus, la plupart des logiciels e-commerce, comme Shopify, proposent des templates optimisés pour l’e-commerce mobile.

En revanche, il faut savoir que cette solution n’est pas la meilleure en terme d’expérience utilisateur.

Si le site s’affichera quel que soit le support, le design ne sera pas le même en fonction de la taille de l’écran.

L’utilisateur risque de donc de ne pas retrouver les mêmes éléments d’une version à une autre.

De même, le temps de chargement du site m-commerce sera forcément plus long.

C’est pourquoi de plus en plus d’enseignes se tournent vers l’adaptative design.

Ici, il s’agit de développer design différent pour chaque support.

Quel que soit le support, le site e-commerce mobile adaptera donc son affichage à la taille de l’écran.

Il est également possible d’adapter les fonctionnalités proposées en fonction de la version qui s’affiche.

Notez d’ailleurs que Shopify propose quelques thèmes pensés pour l’adaptative design.

Si cette solution est la meilleure en terme d’ux, sa mise en place nécessite de solides compétences et beaucoup de temps.

Entre responsive et adaptative design, il n’y a donc pas vraiment de bonne ou de mauvaise solution.

Tout dépend en effet de la taille de la boutique, et surtout des habitudes de navigation des utilisateurs.

Deux critères en fonction desquels il sera peut-être plus judicieux de créer un site m-commerce distinct.

Créer un site e-commerce mobile dédié : bonne idée ?

Peu de gens savent qu’il existe plusieurs alternatives pour créer un site m-commerce.

En l’occurrence, il est possible de créer une boutique en ligne entièrement dédiée à une utilisation sur mobile.

Celle-ci est alors généralement déclinée en deux versions : desktop d’un côté, et mobile de l’autre.

On se retrouve donc avec deux boutiques distinctes, ayant une url différente.

Le gros avantage de cette solution, c’est la possibilité de créer un site e-commerce mobile totalement optimisé.

Plus besoin de se casser la tête entre responsive ou adaptative design.

Le site m-commerce possède en effet un design 100 % pensé pour le mobile.

Vous l’aurez compris, il n’y a pas d’à peu près avec le site e-commerce mobile dédié.

Il faut toutefois garder à l’esprit que le site m-commerce est totalement différent du site e-commerce classique.

Il faut donc prendre en compte le temps et le coût inhérents au développement de deux boutiques distinctes.

Autant vous dire qu’il faut être sacrément patient pour le faire soi-même, ou avoir un bon budget le cas échéant.

En outre, pensez aux mises à jour et aux refontes de site éventuelles, qui doivent être faites deux fois.

De plus, une refonte totale du site desktop suppose de remanier intégralement le site e-commerce mobile.

Encore une activité chronophage, qu’il faut prendre en considération au moment du choix.

Alors comment savoir si un tel choix est bien judicieux ?

Il suffit tout simplement de sonder son audience, afin de connaître ses habitudes de navigation.

N’hésitez pas à utiliser les outils de tracking à votre disposition, afin de déterminer la proportion d’achats mobiles.

Prenez aussi en compte le taux d’abandon de panier en fonction du support.

Notez que ces outils de tracking sont proposés par Shopify.

Toutes ces indications vous permettront de savoir si cela vaut le coup de créer un site m-commerce spécifique.

Quel que soit votre choix, n’oubliez pas de soigner le design et les performances de votre site e-commerce mobile.

Vitesse de chargement et design fluide et élégant seront déterminants pour la réussite d’un site m-commerce.

Mais ce ne sont pas les seuls éléments à privilégier.

La confiance au coeur de l’e-commerce mobile

Si les acheteurs utilisent de plus en plus le mobile pour leurs achats en ligne, ils ne sont pas plus confiants pour autant.

La confiance est en effet un frein majeur à l’achat sur Internet, et ce, quelle que soit la tranche d’âge.

On oublie donc le clivage entre les seniors et les jeunes, au profit d’une vision plus globale.

L’institut Baymard a d’ailleurs estimé à 17 % le taux d’abandon de panier en raison d’un manque de confiance.

Beaucoup de gens se méfient en effet de la façon dont sont traitées leurs données personnelles sur smartphone.

D’autres études vont même plus loin, en affirmant qu’un acheteur sur deux évite d’acheter via mobile pour cette raison.

En matière d’e-commerce mobile, il y a donc une seule règle : rassurer l’acheteur.

Afficher le logo de paiement sécurisé sur la page paiement est par exemple indispensable.

De même, pensez à proposer plusieurs moyens de paiement différents aux acheteurs.

Et la carte bancaire n’est pas le moyen de paiement privilégié par l’acheteur mobile.

Sur mobile, le but est en effet de simplifier au maximum le processus d’achat.

Et si beaucoup de gens aiment avoir le choix, la plupart d’entre eux privilégient Paypal.

En plus d’être parfaitement sécurisé et d’inspirer confiance, ce mode de paiement simplifie considérablement la transaction.

Permettre à l’acheteur de se connecter avec son compte Paypal pour réaliser la transaction est notamment un gage de réussite.

Pour conclure, retenez que diversité, sécurité et expérience utilisateur sont les maîtres mots de l’e-commerce mobile.

Et pour ceux qui ne sont pas encore passés au site m-commerce, il est plus que temps de s’y convertir !

Laisser un commentaire