Intégrer le cross média à sa stratégie marketing

Depuis quelques temps déjà, le cross média fait beaucoup parler de lui.

Et l’essor du marketing digital n’y est sans doute pas pour rien.

Face aux nouveaux comportements des consommateurs, il a fallu repenser l’ensemble des stratégies marketing.

La publicité sur Internet obéit désormais à de nouvelles règles, auxquelles il faut s’adapter.

Le cross média permet de contourner certaines difficultés posées par ces nouvelles règles.

Voici tout ce que vous devez savoir sur le cross média, et comment l’intégrer à votre marketing au quotidien.

Qu’est-ce qu’une stratégie cross média ?

Le cross média est une pratique consistant à communiquer sur plusieurs canaux.

Jusqu’ici, pas de grande différence avec une simple stratégie multicanal me direz-vous.

En réalité, le cross média se distingue par une petite subtilité.

C’est en effet une stratégie qui joue sur la complémentarité des différents médias utilités.

Le cross média s’inscrit dans une logique de cohérence et de continuité des supports.

Il ne s’agit pas seulement d’accroître sa visibilité, mais de donner un fil conducteur au public.

Cette stratégie a pour but de déployer une communication sur différents médias autour d’un média central.

On utilisera donc un média principal, sur lequel renverront les autres médias.

Le cross média permet d’améliorer l’expérience client, en augmentant l’interactivité du message.

Celui-ci sera ainsi mieux mémorisé, et marquera davantage les esprits qu’une diffusion simple.

Il permet également d’accroître la visibilité des campagnes de pub, en élargissant la diffusion de l’information.

C’est la raison pour laquelle il faudra choisir des supports présentant un fort potentiel d’interactivité et de viralité.

L’exemple le plus simple de cross média reste celui d’une publicité print qui renvoie vers le site web de l’annonceur.

Je parie que maintenant vous allez voir du cross média partout !

Quelle différence avec la stratégie plurimédia ?

On a souvent tendance à confondre la stratégie cross média avec la stratégie plurimédia.

Si ces deux pratiques se rejoignent, elles sont pourtant bien distinctes.

Il est vrai qu’elles s’appuient toutes les deux sur plusieurs médias différents pour communiquer.

Mais l’objectif recherché n’est pas exactement le même.

Une stratégie plurimédia va plutôt s’inscrire dans une logique de visibilité.

On parle de logique de couverture, car le but est de diffuser un maximum l’information au moyen de plusieurs médias.

Mais le plurimédia ne va jamais chercher de cohérence ni d’interaction entre chacun d’eux.

Et c’est justement la différence majeure avec le cross média.

Une stratégie cross média va plutôt rechercher une logique d’interactivité avec la cible.

Il ne s’agit pas de couvrir plus, mais de mettre en relation les différents médias utilisés.

Elle joue donc sur ce qui fait la complémentarité des supports pour harmoniser le message.

En cela, la stratégie cross média est plus riche que la stratégie plurimédia.

Mais alors comment passer de la théorie à la pratique ?

Le bon vieux QR code est déjà un bon début.

Le QR code au coeur du cross média

Vous avez tous déjà vu un QR code au moins une fois dans votre vie.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce type d’outil, voici de quoi éclairer votre lanterne.

Un QR code (quick response code) est un code barre en deux dimensions, contrairement au code barre classique horizontal.

Il se compose de plusieurs modules noirs, qui sont disposés sur un carré blanc.

Les informations transmises dépendent de la disposition des modules sur le carré.

Son format de codage en deux dimensions permet d’y intégrer beaucoup plus d’informations qu’un code barre classique.

Et bien sûr, son principal avantage réside dans la possibilité de pouvoir le lire via smartphone ou tablette.

Il suffit en effet de télécharger une appli dédiée pour pouvoir scanner les QR codes directement sur mobile.

C’est l’exemple typique de cross média, qui offre un maximum d’interactivité.

Autre avantage du QR code : il peut se glisser absolument partout, sur n’importe quel type de support.

Il supportera tout aussi bien une impression papier qu’un format numérique.

De par son interactivité et sa facilité d’utilisation, le QR code est très apprécié des consommateurs.

Les compagnies aériennes en sont aussi particulièrement friandes pour éditer les billets d’avion.

C’est également un bon moyen de contourner la censure.

Une campagne publicitaire jugée contraire aux bonnes moeurs pourra ainsi être visible via un QR code.

Il suffit à l’utilisateur de le scanner pour voir apparaître l’intégralité de la campagne.

En bref, le QR code est l’avenir du cross média.

Le print pour promouvoir le digital

Le débat entre publicité print et web fait tellement rage qu’on en oublie parfois l’utilité de l’affichage classique.

La publicité print est certes de plus en plus délaissée, mais elle n’en est pas moins utile.

Et on peut sans problème l’intégrer à une stratégie cross média.

Pour reprendre l’exemple du QR code, on peut tout à fait en imprimer un sur un flyer.

Mais le simple fait de mentionner l’adresse d’un site web sur une publicité papier est aussi du cross média.

Ceci dit, ce genre d’exemple reste un peu simpliste, et ne présente que peu de potentiel d’interactivité et de viralité.

L’idée directrice du cross média est vraiment de marquer les esprits pour faciliter la mémorisation du message.

Il faut donc sortir du lot, et se démarquer un maximum de la concurrence.

On peut par exemple effectuer un sondage au format digital directement intégré à une campagne print.

Comme une affiche publicitaire sur laquelle on viendrait placer un écran, afin de voter sur Internet.

Le support print est donc au service du digital, et constitue une excellente stratégie cross média.

Intégrer l’événementiel à une stratégie cross média

Le marketing événementiel peut parfaitement s’harmoniser avec une stratégie cross média.

On peut en effet profiter d’événements spéciaux pour faire le lien avec les supports digitaux.

Le sondage digital avec pub print, dont je viens de parler, en est d’ailleurs un exemple.

Vous pouvez aussi organiser des activités spéciales sur les salons, avec des gadgets qui renvoient vers le digital.

Cette option permet de conjuguer les avantages des deux stratégies.

À savoir le potentiel de viralité, l’interactivité et la cohérence de la diffusion.

Le cross média est bien parti pour être l’avenir du marketing.

Il faut donc composer avec cette nouvelle donnée, et l’utiliser à son avantage.

Laisser un commentaire