T-commerce : tient-on le nouvel e-commerce ?

0 Partages

Après l’e-commerce et le m-commerce, place maintenant au t-commerce.

Encore un acronyme 2.0 pour désigner le commerce en ligne me direz-vous.

Je vous répondrai que c’est un peu plus compliqué que cela.

Depuis quelques années, le t-commerce prend de plus en plus d’ampleur dans le monde.

Mais cette notion reste malgré tout assez floue pour bon nombre de français.

Je vous révèle donc sans plus tarder les dessous du t-commerce.

Qu’est-ce que le t-commerce ?

Le t-commerce est un concept très flou, car finalement assez peu connu.

Né outre-Atlantique il y a déjà quelques temps, le t-commerce désigne le commerce via les téléviseurs.

Par extension, certains pensent que le t désigne les tablettes, mais cette interprétation reste très marginale.

L’e-commerce via les tablettes est en effet englobé dans le m-commerce, ou e-commerce mobile.

Je vais donc me cantonner au shopping via les télévisions connectées.

Concrètement, cela signifie que l’heureux détenteur d’une TV connectée peut faire des achats par son biais.

C’est à Samsung, célèbre marque de téléviseurs ultra HD, que l’on doit les prémices du t-commerce.

C’est elle qui a la première intégré en 2012 des applications à ses téléviseurs, permettant de faire des achats en ligne.

Du côté des vendeurs, c’est la marque de prêt à porter H&M qui a pris les devants du t-commerce.

L’enseigne a en effet mis en vente un t-shirt à shopper via les téléviseurs lors du Super Bowl 2014.

Depuis, le t-commerce s’est considérablement développé sur le continent Américain.

La France est en revanche toujours à la traîne sur ce concept, qui en est encore à ses balbutiements.

Mais les habitudes de consommation des français en matière de télévision laissent penser que cela pourrait vite changer.

Pourquoi tabler sur le t-commerce ?

Au premier abord, le t-commerce a de quoi intriguer.

Après tout, n’avons-nous pas assez des pc, smartphones et tablettes pour faire nos achats en ligne ?

Il semblerait que non, puisque le shopping débarque aussi sur nos télés.

Et au vu de l’émergence des téléviseurs connectés qui envahissent nos foyers, cela n’a rien de bien étonnant.

De plus en plus de gens possèdent en effet une TV connectée à Internet, grâce à laquelle ils peuvent naviguer sur le web.

Il était donc déjà possible de naviguer sur Youtube, Netflix et autres applications sur son téléviseur.

Le t-commerce propose d’aller plus loin, en proposant aux gens de faire leurs achats via la TV connectée.

Mais connaissant la réticence des français envers les nouvelles technologies, comment espérer que la sauce prenne ?

Tout simplement parce que ces mêmes français ont passé en moyenne 4 h 29 sur leur télévision en mars 2020.

Certains diront que cet usage intensif  est dû aux mesures de confinement qui ont touché la France au même moment.

Cela serait plausible, si cette durée moyenne n’avait pas été à peine inférieure en mars 2019, avec 3 h 50.

C’est en tout cas ce qu’a révélé une étude Médiamat basée sur les comportements des français en matière de TV.

4 h 29 d’écoute globale de la télévision donc, pendant lesquels les utilisateurs pourraient faire leurs achats.

Et s’ils les faisaient directement sur leur téléviseur au lieu de prendre leur ordinateur ou leur smartphone ?

C’est peut-être l’avenir qui se dessine en France.

Le t-commerce en France, un marché prometteur ?

Le t-commerce est une idée lumineuse, qui fait déjà des émules aux États-Unis.

Mais cette pratique peut-elle émerger en France et rencontrer le même succès ?

Pour le moment, force est de constater que le shopping via une TV connectée n’est pas encore très répandu.

La faute à des marques à la traîne, qui privilégient l’e-commerce mobile dans leur stratégie de vente.

Le t-commerce nécessite en effet de mettre au point des applications dédiées pour le support télé.

Cela suppose d’y consacrer du temps et de l’argent, pour un ROI certainement très faible au début.

Il est donc logique que les enseignes de vente en ligne ne se soient pas encore intéressées au t-commerce.

Mais l’usage des téléviseurs connectés ne cesse de prendre de l’ampleur en France.

D’après un baromètre CSA, 94 % des français sont en effet équipés d’un téléviseur.

Parmi eux, environ 33 % possèdent un téléviseur connecté à Internet (smart TV).

Une preuve de plus que le t-commerce est promis à un bien bel avenir en France.

À surveiller de près donc, et même de très près dans les prochaines années.

0 Partages

Laisser un commentaire