Tai Lopez : success story d’un blogueur e-fluent

Quand on parle d’entrepreneurs à succès, on pense tout de suite aux grands de ce monde.

Jeff Bezos, Bill Gates, Mark Zuckerberg, pour ne citer que les plus connus.

Mais il y en a plein d’autres qui gagneraient à être plus connus.

C’est notamment le cas de Tai Lopez, un jeune entrepreneur américain.

Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il est pourtant incontournable dans le domaine du business sur internet.

Car Tai Lopez est le symbole même de la réussite à partir de rien.

J’ai donc choisi de vous raconter la success story de cet entrepreneur qui bat tous les records d’influence.

Qui est Tai Lopez ?

Force est de constater que Tai Lopez est un homme plein de mystère.

Car s’il n’hésite pas à s’afficher publiquement dès que l’occasion se présente, on sait peu de choses sur sa vie en réalité.

On sait juste qu’il est né le 11 avril 1977, vraisemblablement dans l’Etat de Californie.

Et qu’il a été élevé par sa mère et son grand-père, sous l’impulsion de qui il se lancera dans le business.

Peu loquace, Tai Lopez parle cependant beaucoup de ce grand-père, qu’il définit comme son premier mentor.

Très doué pour le storytelling, il raconte comment ce dernier l’a initié à la culture de la réussite.

Alors qu’il est âgé de 16 ans, le jeune Tai montre déjà une curiosité certaine pour tout ce qui concerne le business.

Mais se sentant démuni face à l’immensité de la chose, il décide d’écrire une lettre à son cher grand-père.

Il le questionne sur la vie en général, et sur comment la réussir.

Et ce cher pépé Lopez, en bon mentor qu’il est, lui répond qu’il n’y a pas de formule miracle.

Qu’il faut simplement se bouger, et surtout, trouver un guide spirituel pour l’aider dans sa réussite.

Pour parachever cette réponse pour le moins énigmatique, il fait parvenir à son petit-fils un colis contenant 11 livres de tous horizons.

Il lui recommande alors de commencer par lire tout ça, en lui assurant que le reste viendrait plus tard.

Tai Lopez aime raconter que c’est de là que lui est venue sa passion pour la lecture.

Lui qui se targue de lire désormais un livre par jour.

Voilà, en substance, ce qu’on sait des débuts de Tai Lopez.

La suite, on la connait beaucoup mieux.

Normal, étant donné que c’est lui-même qui met en scène chaque instant de sa vie de businessman à succès.

Un succès bâti “from scratch”

La vie d’entrepreneur à succès, ce n’est visiblement pas inné pour Tai Lopez.

Car sa réussite, il l’a bâtie “from scratch”, c’est-à-dire en partant de rien.

Il assure avoir tout appris par lui-même, le nez plongé dans les livres dès que l’occasion se présente.

Lecteur assidu, ses intérêts très éclectiques vont de Freud à Gandhi, en passant par Darwin ou Confucius.

Tai Lopez est depuis toujours animé par l’envie brûlante de faire de sa vie une réussite totale.

Mais même si aujourd’hui sa réussite ne fait plus aucun doute, Tai Lopez n’a pas toujours connu le succès.

Bien qu’intelligent et cultivé, il laisse très vite tomber les études, estimant qu’il n’est pas fait pour ça.

La rigidité et le formalisme de l’université auront rapidement eu raison de sa motivation.

Cet échec cuisant sera d’ailleurs à l’origine de l’école alternative qu’il a lui-même créée, il y a quelques années de ça.

Curieux de tout, il part à l’aventure à travers le monde, et visitera près de 90 pays.

Après avoir travaillé auprès des lépreux en Inde, il rentre aux Etats-Unis, où il vivra deux ans dans une communauté Amish.

Puis il repart en vadrouille en Nouvelle-Zélande, où il fera une rencontre décisive.

C’est en effet dans une ferme perdue au fin fond du pays, qu’il rencontrera son premier mentor.

Il est alors âgé de 19 ans.

Un autodidacte doué pour les affaires

A part cette lettre et ce paquet de livres donnés par son grand-père, Tai Lopez est un autodidacte.

Au fil de ses voyages, il rencontre des gens qui lui apprennent les ficelles du métier, chacun à leur façon.

Sans diplôme, Tai Lopez affiche cependant très tôt un sens des affaires déconcertant.

Son succès, il raconte l’avoir bâti alors qu’il dormait encore sur le canapé de sa mère, avec seulement 47 dollars sur son compte.

Il se forme tantôt seul avec ses livres, tantôt auprès de ses différents maîtres à penser.

Et surtout, il flaire très rapidement le bon filon que représentent les médias sociaux.

C’est d’ailleurs sur ça qu’il a construit son empire.

Quelques chiffres clés

Qui dit influenceur de renom dit chiffres clés.

Car Tai Lopez, c’est avant tout un monstre des médias sociaux.

Et je préfère vous prévenir : les chiffres que je vais vous sortir vont probablement vous donner le vertige.

Tai Lopez, c’est d’abord une chaîne Youtube à succès, qui compte plus d’un million d’abonnés.

C’est un support privilégié, qu’il utilise pour se mettre en scène.

Mais c’est aussi plus d’un million de followers sur Twitter, et plus de trois millions sur Instagram.

Et attention les yeux, Tai Lopez est suivi par plus de six millions de fans sur Facebook !

On a rarement vu ça pour un entrepreneur “lambda”.

Quand je dis lambda, je ne parle bien sûr pas des Zuckerberg et autres.

Mais peu de blogueurs peuvent se vanter d’afficher autant de followers tous médias confondus.

La réussite comme mode de vie

La devise (enfin, une des devises) de Tai Lopez est la suivante : “the more you learn, the more you earn”.

Ce qui veut dire littéralement “plus vous apprenez, plus vous gagnez”.

Cette maxime est une référence à peine dissimulée à sa passion pour la lecture.

Le blogueur ne perd d’ailleurs pas une occasion de faire étalage de sa fastueuse bibliothèque.

Il se met en effet régulièrement en scène devant tous ses bouquins au fil de ses vidéos Youtube.

Et on peut dire que c’est une excellente habitude de grand entrepreneur.

Mais outre la lecture, Tai Lopez érige la réussite en véritable mode de vie.

Les valeurs qu’il prône sont somme toute très simples, et s’articulent autour d’un seul et même principe.

A savoir que la réussite se cultive au quotidien, au prix de sacrifices réguliers.

Mais également qu’il faut travailler très dur pour obtenir ce qu’on veut.

Tai Lopez encourage aussi ceux qui veulent réussir à se trouver un mentor, tout comme il l’a fait quand il avait 19 ans.

Et bien sûr, à toujours avoir une longueur d’avance, notamment par le biais de la lecture et de l’anticipation.

Cette philosophie de vie, Tai Lopez la dispense à qui veut l’entendre, à travers ses nombreuses conférences et vidéos.

Une personnalité controversée

Comme toute personne qui réussit, Tai Lopez doit faire face à de nombreux détracteurs.

Tantôt génie tantôt gourou, le businessman fascine autant qu’il dérange.

Certains le voient comme un entrepreneur à succès, qui a réussi par lui-même en partant de rien.

Et d’autres le considèrent comme un escroc.

Car au fond, le business de Tai Lopez est assez obscur.

A l’instar de beaucoup d’entrepreneurs aujourd’hui, il est difficile de savoir réellement de quoi il vit.

Ses revenus sont donc régulièrement pointés du doigt par ceux qui le jalousent.

Mais outre ce brouillard qu’il laisse volontairement planer sur son business, c’est le discours de Tai Lopez qui en irrite plus d’un.

Il ne cesse en effet de répéter qu’on n’a rien sans rien, et qu’on ne peut réussir que si on le veut vraiment.

Un discours honorable, et tout à fait vrai qui plus est.

Mais c’est aussi un discours qui agace, dans un contexte économique tendu.

Bref, en 20 ans de carrière, Tai Lopez ne s’est pas fait que des amis.

Mais, imperturbable, il garde le cap et continue de donner ses conseils de réussite à ceux qui le suivent dans le monde entier.

Et on peut dire que l’art de convaincre, ça le connaît.

Les grandes lignes du business made in Tai Lopez

En bon américain, Tai Lopez est très doué pour faire le show à l’américaine.

Il fait partie de ce qu’on appelle les speakers, ces personnalités quasiment élevées au rang de gourou au pays de l’oncle Sam.

Il utilise régulièrement Youtube pour mettre en scène son train de vie, qu’il rappelle avoir acquis au prix d’un travail acharné.

Sa vidéo la plus célèbre le montre dans son garage, affichant fièrement sa toute nouvelle Lamborghini.

Il explique brièvement comment il a pu se payer pareil bijou, évoquant encore et toujours la réussite comme philosophie.

Autre marqueur de l’american way of life : Tai Lopez n’hésite pas à intégrer du sexy à ses vidéos.

Ses abonnés ont ainsi l’occasion d’admirer de jeunes femmes en tenue légère, qu’il invite parfois à s’exprimer au fil de ses vidéos.

Bref, Tai Lopez est un blogueur atypique, qui communique essentiellement sur sa vie, plus que sur son business en lui-même.

La formation 67 steps, pilier de la stratégie de Tai Lopez

C’est la toute première formation que Tai Lopez a mise au point.

Elle est majoritairement inspirée de sa propre vie, et des enseignements qu’il a tiré de ses voyages et de ses rencontres.

Avec cette formation, il se propose de devenir le mentor personnel de chacun de ses disciples.

Fort de son expérience, il est animé par l’envie de transmettre tout le savoir qu’il a accumulé au cours de sa vie.

Cette formation, comme son nom l’indique, comprend 67 étapes.

Ces étapes prennent la forme de 67 vidéos, d’une durée de 30 à 60 minutes chacune.

Le format est destiné à permettre à l’élève de regarder une vidéo par jour.

Tai Lopez promet ainsi une formation complète en un peu plus de deux mois.

Car il estime que c’est le temps nécessaire pour apprendre les grandes lignes d’un business qui rapporte.

Ces vidéos balayent à peu près tous les domaines de compétences du blogueur, sur lesquels il a bâti son empire.

Des réseaux sociaux à la finance, en passant par la lecture, tout y passe.

Pour convaincre plus de monde de suivre sa formation, que vous pouvez retrouver ici, il y offre 3 jours d’accès gratuit.

Tai Lopez revendique actuellement plus de 200 000 membres actifs sur sa formation.

Un franc succès, qui a poussé l’entrepreneur à succès à développer cet aspect de son business.

Les autres œuvres de Tai Lopez

Au lancement de sa formation phare 67 steps, Tai Lopez ne s’attendait sans doute pas à un tel succès.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le succès fut au rendez-vous.

C’est donc en toute logique qu’il a décidé d’en vendre d’autres.

Ses formations, il les dispense de nombreuses façons différentes.

Outre les vidéos Youtube, il est aussi particulièrement friand du format podcast.

Grand adepte de la lecture, Tai Lopez recommande également des livres à lire pour étoffer sa culture.

Là encore, ce côté de son business est placé sous le signe de la diversité.

Toujours en mettant à profit son expérience, il dispense des formations dans tous les domaines de réussite qui le concernent personnellement.

Que ce soit la finance, le marketing, ou d’autres domaines moins conventionnels.

Il explique notamment comment gagner beaucoup d’argent grâce à AirBnb.

Business mentorship, l’alternative à l’université

Comme je vous l’ai dit plus haut, Tai Lopez a abandonné ses études très jeune.

Une absence de diplôme qui ne l’a pas empêché de réussir sa vie.

De cette brève période estudiantine, il a gardé un profond dégoût du cursus universitaire américain classique.

Il a donc décidé de proposer une alternative à la fac, afin d’aider les jeunes entrepreneurs débrouillards comme lui à se réaliser.

Le but est de permettre à ceux qui, comme lui, ne se sentent pas à leur place au sein d’une université.

Cette formation est censée réunir le meilleur de l’université traditionnelle, et celui de la formation autodidacte.

Le tout, sans les inconvénients de la fac, qu’il considère comme chronophage et trop cloisonnée.

Voilà, en substance, tout ce que vous devez savoir sur Tai Lopez.

Et qu’on adhère ou pas à ses idées, on est bien obligé de reconnaître son incontestable réussite.

Ce qui est sûr, c’est qu’il incarne parfaitement sa devise “the more you learn, the more you earn”.

En tout cas, sur le papier.

Laisser un commentaire