Tout savoir sur le taux de transformation en vente en ligne

0 Partages

Le taux de transformation est un indicateur clé de performance en e-commerce.

Il permet en effet de se faire une idée de la bonne santé et du succès d’une boutique en ligne.

Mais si l’e-commerce rencontre un franc succès, le taux de transformation n’est pas toujours au rendez-vous.

De plus en plus de petits vendeurs sont à la traîne face aux géants de l’industrie de la vente en ligne.

Il est certain que Jean-Jacques, modeste vendeur de salons de jardin à Villeneuve sur Lot, ne fait guère le poids face à Amazon.

Mais Jean-Jacques peut toutefois obtenir un meilleur taux de transformation que Jeff Bezos.

Voici donc tout ce qu’il faut savoir sur le taux de transformation en vente e-commerce.

Qu’est-ce que le taux de transformation ?

Taux de transformation : le terme a de quoi effrayer, mais il cache pourtant un concept très simple.

Il s’agit en effet tout simplement du nombre de ventes réalisées par un magasin physique ou une boutique en ligne.

Le taux de transformation vente était essentiellement utilisé dans le cadre de la vente physique.

Mais l’e-commerce pesant de plus en plus, le concept s’est peu à peu élargi à la vente en ligne.

Le taux de transformation est essentiel pour connaître l’attractivité d’un magasin, physique ou digital.

Il permet également d’identifier les freins et obstacles à l’achat rencontrés par les visiteurs.

Ainsi, un taux de transformation élevé signifie que le point de vente est très attractif.

A contrario, un taux bas révèle des failles dans le système, qui empêche les visiteurs d’acheter.

Mais encore faut-il savoir calculer le taux de transformation en vente en ligne.

Comment calculer le taux de transformation vente ?

Le taux de transformation en vente en ligne est très simple à calculer.

Il suffit tout simplement de diviser le nombre de transactions réalisées par le nombre total de visiteurs.

On multiplie ensuite le résultat obtenu par 100, afin d’obtenir un pourcentage.

Ce taux de transformation est bien évidemment calculé sur une période définie : un jour, une semaine, un mois, etc.

Prenons par exemple un point de vente qui accueille 1000 visiteurs par jour, avec 150 transactions réalisés.

Son taux de transformation est de : (150 / 1000) x 100 = 15 %.

Autre exemple, avec un point de vente qui réalise 2000 transactions avec 5000 visiteurs par jour.

Il obtient un taux de transformation de : (2000 / 5000) x 100 = 40 %.

Pour un magasin physique, le calcul du taux de transformation nécessite un comptage précis du nombre de clients qui viennent dans le magasin.

Il est donc plus difficile à calculer, voire impossible dans les grands magasins qui accueillent énormément de monde.

Pour une boutique en ligne, il s’agira du nombre d’internautes qui visitent le site.

Taux de transformation ou taux de conversion vente en ligne ?

Il existe une confusion entre le taux de transformation et le taux de conversion.

En réalité, les deux termes désignent exactement la même chose en e-commerce et magasin physique.

Il s’agit effectivement du nombre de ventes réalisées par rapport au nombre de visiteurs sur une période donnée.

Alors pourquoi utilise-t-on toujours les deux termes pour parler de la même chose ?

Cela tient au fait que le taux de transformation peut aussi s’appliquer aux sites vitrines, non marchands.

On peut en effet en savoir plus sur la rentabilité d’un site vitrine grâce au taux de transformation de celui-ci.

Cela peut notamment désigner le nombre de prospects obtenus sur le nombre total de visiteurs du site.

Citons par exemple le nombre de gens qui s’inscrivent à une newsletter ou qui téléchargent un e-book.

Ainsi, on parlera plutôt de taux de transformation sur un site non marchand, et de taux de conversion sur un site marchand.

Retenez toutefois que chacun de ces deux termes est parfaitement valable, que l’on parle de l’un ou de l’autre.

Voyons à présent comment améliorer son taux de transformation en vente en ligne.

Et cela tient essentiellement à deux facteurs : la livraison et le paiement.

Paiement et livraison au coeur du taux de transformation en vente en ligne

Le taux de transformation correspond à l’étape ultime du tunnel de conversion, ou tunnel de vente.

Or, il faut savoir que plus le visiteur avance dans le tunnel, et plus le risque d’abandon de panier est élevé.

Autrement dit, il est plus facile d’attirer des visiteurs sur le site que de les convertir, c’est-à-dire les faire acheter.

Dès lors, il est essentiel de travailler sur la fin du tunnel de conversion pour améliorer son taux de transformation en vente en ligne.

Et les dernières étapes du tunnel de conversion sont la livraison et le paiement.

Ce sont en effet des étapes ô combien sensibles, qui donnent souvent lieu à des abandons de panier.

Il faut donc travailler sur ces étapes, afin d’améliorer le taux de transformation d’une boutique en ligne.

La livraison, et surtout les frais de livraison, doivent notamment être totalement transparents.

On veillera ainsi à proposer plusieurs modes de livraison, car l’acheteur e-commerce aime avoir le choix.

On évitera également de rajouter des frais de livraison “surprises” au dernier moment.

Rien de pire en effet pour un acheteur que de voir le montant de son panier augmenter juste avant le paiement.

Le mieux est donc de l’informer le plus tôt possible des frais de livraison.

Quant au paiement, il s’agit de l’étape la plus cruciale du tunnel de conversion.

L’essentiel est donc de proposer plusieurs moyens de paiement au client.

Le manque de modes de paiement est en effet à l’origine de nombreux abandons de panier.

Pour améliorer son taux de transformation en vente en ligne, il faut toujours laisser le choix à l’acheteur.

Il est également judicieux d’ajouter des éléments de réassurance pour donner confiance.

Afficher l’icône de chaque moyen de paiement proposé, ainsi qu’une icône de paiement sécurisé, constituent ainsi un minimum.

Cela passe par une page de paiement optimisée, grâce à un logiciel spécialement dédié à cela comme ThriveCart par exemple (une intégration avec Shopify en native via API existe).


Bien évidemment, le taux de transformation en vente en ligne dépend de nombreux autres facteurs.

Chaque étape du tunnel de vente doit en effet être soigneusement optimisée.

Mais retenez que ces deux étapes sont les plus importantes pour un bon taux de transformation vente.

0 Partages

Laisser un commentaire