Teasing marketing : 5 questions pour le maîtriser

Aujourd’hui, le consommateur est bombardé de messages publicitaires en permanence.

Et le phénomène est encore accentué par internet, qui facilite la diffusion de messages de masse.

Mais force d’être sollicité de toutes parts, le consommateur finit par ne plus faire attention à rien.

Diviser son intérêt commence alors à devenir compliqué, et il arrive rapidement à saturation.

Il est donc devenu essentiel de changer de méthode pour diffuser un message.

Et c’est là que le teasing marketing prend tout son sens.

C’est une méthode dont vous avez sûrement entendu parler.

Vous l’avez peut-être même utilisée dans le cadre de votre business.

Pour ceux qui sont à côté de la plaque, votre serviteur est là pour éclairer votre lanterne.

Le teasing marketing, c’est quoi ?

Le teasing marketing est une technique qui consiste à jouer sur le mystère, pour attiser la curiosité de l’utilisateur.

L’anglicisme “teaser” signifie d’ailleurs “avant-goût” en français.

Il prend la forme d’une campagne teasing, qui se décompose généralement en plusieurs phases, que je vous détaillerai plus bas.

Quand il est bien maîtrisé, le teasing permet de renforcer l’attention que l’utilisateur porte au message.

De cette façon, il l’aide à mieux mémoriser le message en question.

Et mine de rien, des campagnes teasing, on en voit tous les jours.

Le teasing marketing est absolument partout !

L’exemple le plus connu que j’ai à vous donner reste le fameux teaser de film, de série ou encore de jeu vidéo.

Dans le cas d’une série par exemple, le teasing marketing permet de donner un avant-goût de la nouvelle saison à l’utilisateur.

Mais aussi de le faire patienter jusqu’à la sortie, en dévoilant juste ce qu’il faut de la suite de la série.

Ainsi, l’utilisateur aura d’autant plus envie de regarder la nouvelle saison, et retiendra bien mieux la date de sortie annoncée dans la campagne teasing.

Quand et pourquoi utiliser le teasing marketing ?

Dans l’immense majorité des cas, on utilise le teasing marketing pour faire la promotion d’un nouveau produit ou service.

Car on peut jouer sur la nouveauté et l’exclusivité pour éveiller la curiosité des utilisateurs.

Mais dans l’absolu, sachez que rien ne vous y oblige.

Vous pouvez tout à fait utiliser le teasing marketing à n’importe quelle autre occasion.

Et dans ce cadre-là, on peut lancer la campagne teasing bien en amont de la sortie du produit en question.

En général, ça se fait même sur plusieurs jours, voire sur plusieurs semaines.

Il faut toutefois choisir avec la plus grande attention le moment de diffusion de la campagne.

Trop tôt, l’utilisateur risque de se lasser d’attendre.

Et donc, d’oublier rapidement de quoi il est question.

Mais trop tard, l’effet de surprise sera moindre, et la révélation virera au pétard mouillé.

Quelles sont les différentes phases d’une campagne teasing ?

Concernant la création d’une campagne teasing marketing, deux écoles s’affrontent.

D’un côté, ceux qui ne jurent que par une campagne en un seul message.

Et de l’autre, ceux qui préfèrent étaler le teasing dans le temps.

Force est de constater qu’aucune méthode ne fonctionne plus qu’une autre.

Cela dépendra surtout du type de message véhiculé par le teasing marketing.

Certains messages peuvent être diffusés en une courte vidéo.

C’est notamment le cas d’un événement bref, ou dont l’importance est relative.

Et dans ce cas, la révélation finale sera faite en même temps que le reste.

D’autres campagnes teasing peuvent en revanche durer plusieurs jours.

C’est généralement le cas pour un lancement de produit très attendu par les utilisateurs.

Et dans ce cas, la révélation finale peut se faire attendre pendant longtemps.

Pour reprendre l’exemple du cinéma, les studios préparent généralement de nombreux teasers différents.

Chacun étant diffusé à intervalles réguliers, afin de faire monter le suspens en puissance.

Quoi qu’il en soit, il est impératif de bien soigner le message qu’on veut véhiculer dans la campagne teasing.

Quels critères d’un bon message ?

Tout le succès du teasing marketing repose sur une parfaite alchimie entre mystère et révélation.

Autrement dit, il faut réussir à en dévoiler suffisamment pour étancher la soif de découverte de l’utilisateur.

Mais aussi et surtout, pour lui donner envie de patienter jusqu’à la découverte de la révélation finale.

Et dans le même temps, il faut parvenir à ne pas trop en dire, afin de ne pas faire retomber la mayonnaise.

Le message doit donc être particulièrement bien ficelé du début à la fin.

Ce qui passe notamment par un message d’accroche qui va donner envie d’en découvrir davantage.

Un truc bien “putalic” en gros.

Vous savez, quand vous lisez un titre d’article qui dit “le deuxième point va vous épater” ?

Hé bien c’est du teasing marketing dans toute sa splendeur !

Le secret d’une bonne campagne teasing, c’est de réserver les détails les plus croustillants pour la fin du message.

Car si vous en dévoilez trop dès le départ, les utilisateurs ne ressentiront pas le besoin d’attendre la révélation finale.

Comment choisir le bon canal de diffusion ?

Dans le cadre du teasing marketing, le canal de diffusion revêt une importance capitale.

Il est en effet primordial de connaître les habitudes de consommation de votre audience, afin de maximiser la visibilité de vos campagnes teasing.

Beaucoup de grandes entreprises n’hésitent pas à diffuser de nombreux spots publicitaires différents en guise de teasers.

Forcément, elles peuvent se le payer.

Mais n’allez pas croire que le teasing marketing est réservé à une élite, loin de là !

Grâce à des astuces de publicité pour petite entreprise, les PME peuvent tout à fait mettre en place une campagne teasing efficace, et à moindre coût.

Et pour ça, les réseaux sociaux sont encore et toujours au coeur de l’action.

Leur potentiel de viralité permet en effet de s’assurer une forte visibilité pour la diffusion d’une campagne teasing.

Les formats photo et vidéo sont particulièrement adaptés à une diffusion sur les médias sociaux.

De plus, utiliser ce canal de diffusion permet de mesurer avec précision les résultats du dispositif de teasing marketing.

En observant les réactions, les partages, et tout autre forme d’engagement, on peut en effet savoir si une campagne a bien fonctionné.

Le plus important dans le teasing marketing, c’est de trouver le bon équilibre.

Veillez à ne pas trop en dévoiler pour garder le mystère, mais à en dévoiler suffisamment pour capter l’intérêt de l’utilisateur.

Laisser un commentaire