Augmenter ses ventes en ligne : technique de vente infaillible

https://www.youtube.com/watch?v=bxAqxDbTj1g

 

Regarder augmenter ses ventes en ligne : technique de vente infaillible sur YouTube

Les logiciels dont je parle dans la vidéo :

Si vous passez par mon lien pour obtenir l’un des logiciels cités ci-dessus, je vous offre en guise de remerciement un Pack de bonus exclusifs d’une valeur de 435€ qui comprends :

  1. Un guide en Français pour la création d’un tunnel de vente VSL s’appuyant sur la structure perfect webinar de Russell Brunson
  2. Un cours sur la création de landing page à haut taux de conversion
  3. Un code pour simuler le nombre de visiteur sur une page
  4. Un code pour signifier aux visiteurs que des ventes s’effectuent actuellement
  5. Un code pour signifier aux visiteurs quand a eu lieu la dernière vente

Envoyez-moi simplement un email à richard@marketinghaters.com après la période d’essai.

Retranscription texte :

Salut les haters !

J’espère que vous allez mal !

Et aujourd’hui mes très cher haters on va parler d’une technique marketing assez mal connue, peu et souvent mal utilisée par les entrepreneurs, j’ai nommé : le stress marketing !

Parce que lorsque l’on parle de stress marketing, la plupart des gens pense immédiatement à l’aspect timing, à cet aspect de perte soudaine du « bon plan » suggérée par l’offre commerciale.

Comme si pour créer un effet de stress chez un prospect et le pousser à l’acte d’achat un simple timer suffisait.

C’EST FAUX !

Et c’est d’ailleurs en partant de cette fausse croyance que des logiciels comme thrive ultimatum ou deadline funnels ont vu le jour.

Il suffit de regarder leur argument marketing principal pour s’en apercevoir :

« Découvrez comment en ajoutant la peur de manquer à votre marketing cela boostera votre taux de conversion comme rien d’autres »

Ou :

« Ajoutez l’urgence à vos tunnels marketing et vendez plus en moins de temps »

Ouais, bon, comment dire…

Vu comme ça, c’est vrai que ça donne envie.

Surtout si l’on a la croyance que le timer peut à lui seul booster nos ventes.

Malheureusement, les entreprises qui éditent ces logiciels se cache bien de vous dire la vérité sur le réel fonctionnement de ces timers.

Et la vérité, jeunes haters, c’est que pour que ces timers soient réellement efficaces, ceux-ci doivent être absolument accompagnés d’un bon copyrigting.

Mais attention, pas n’importe quel copryrigting.

Un copyrighing dit « d’attraction ».

Parce que oui, le marketing c’est de la séduction pur et dur.

Si vous connaissez les mécanismes de l’attraction, vous comprendrez pourquoi et comment utiliser les timers dans votre marketing.

D’ailleurs, soit dit en passant, mon premier business porte sur la séduction, donc je sais un minimum de quoi je parle.

Alors loin de moi l’idée de vous donner un cours de séduction, je vais simplement vous faire un rapide résumé du fonctionnement de l’attraction pour que vous puissiez vous aussi l’adapter à vos pages ou vidéos de ventes.

Donc pour faire simple, l’attraction se décompose en 3 phases formant à elles-seules un ascenseur émotionnel :

  • La phase dite d’« initialisation »
  • La phase dite de « gain de valeur » et
  • La phase dite de « perte de valeur »

Les deux dernières phases se répétant par la suite au moins une fois dans la page ou vidéo de vente afin de créer davantage d’attraction.

Alors ne perdons pas un instant et décortiquons une à une ces phases.

La phase d’initialisation tout d’abord peut être comparée à la première impression.

Comme lors d’une première rencontre, si l’information envoyé à votre prospect ne lui génère aucunes émotions positives et ne répond pas à ce qu’il recherche, vous pouvez être sûr que celui-ci quittera votre page en moyenne au bout d’une dizaine seconde.

Dans le cas contraire, si vous lui envoyez rapidement une information utile et émotionnellement positive grâce par exemple à un design et à un titre accrocheur, alors vous pouvez être sûr qu’il restera sur votre page pour en savoir plus.

A ce moment là, le prospect rentre en phase 2, en phase de « gain de valeur » donc.

A ce stade, vous allez devoir tout faire pour lui montrer que le produit possède une très grande valeur.

Tellement grande qu’il peut répondre parfaitement à ses besoins.

Besoins qui, soit dit en passant, font tous références à 3 grands besoins primaires que sont :

  • Le besoin de reproduction
  • Le besoin de survie
  • Le besoin de bien être

En séduction, on pourrait comparer cette phase à la phase de DHV ou démonstration de haute valeur.

En passant, plus vous arriverez à donner de la valeur à votre produit ou service, plus forte sera la chute et l’attraction générée lorsque viendra la « perte de valeur ».

Donc de ce fait, plus vous réussirez à démontrer à votre prospect que les caractéristiques de votre produit répond en tout point à ce dont il a besoin pour sortir de l’état négatif dans lequel il est actuellement plus vous ferez monter en lui le désir de l’obtenir.

Et c’est seulement à partir du moment où votre prospect aura pris conscience que votre produit est le seul à pouvoir le faire sortir de son état actuel et qu’il le désir par-dessus tout que vous pourrez commencer à injecter des éléments de stress marketing, pas avant.

Parce que oui, le stress n’est ni plus ni moins que la peur de la perte potentielle d’une information de grande valeur, c’est-à-dire une information pouvant augmenter considérablement notre valeur de reproduction, de survie ou de bien-être.

Ainsi, si votre prospect ne sait pas que votre produit est d’une grande valeur pour lui, même avec le meilleur stress marketing possible, il vous sera quasiment impossible de lui faire adopter un comportement d’achat.

Donc pour résumer, si vous voulez pousser un prospect à acheter votre produit, démontrez-lui qu’il peut l’amener dans un état de survie, de reproduction ou de bien-être bien plus positif qu’il ne l’est actuellement pour ensuite lui faire comprendre que votre produit ou l’offre irrésistible qui lui est associé est sur le point d’être retiré définitivement.

Et cette démarche, comme nous l’avons vu en début de vidéo, peut-être reproduite plus d’une fois dans une page ou vidéo de vente pour créer un véritable ascenseur émotionnel dans le cerveau de votre prospect et donc davantage d’attraction.

C’est pour cela que la plupart des pages ou vidéos de ventes se décomposent de la manière suivante :

  • Headline et design percutants pour la phase d’ « initialisation »
  • Avantages du produit, bénéfices sur vous-même et éléments de preuves sociales liés au stress marketing pour la phase de « gain de valeur »
  • Offre irrésistible accompagnée de stress marketing comme un timer pour la phase de « perte de valeur »
  • Caractéristiques du produit avec pour chacune le bénéfice apportée plus d’autres éléments de preuve sociales comme les témoignages pour la phase de « gain de valeur »
  • Reprise de l’offre irrésistible accompagnée de stress marketing pour la phase de « perte de valeur »

Maintenant, comprenez bien que ceci n’est que le squelette d’une page ou vidéo de vente.

A vous derrière d’y ajouter le bon copyrighting et les bons éléments de stress marketing.

D’ailleurs, dans une prochaine vidéo, je vous montrerez tous ces éléments de stress marketing que vous pouvez incorporer à vos pages ou vidéos de vente pour accroître significativement vos ventes.

Laisser un commentaire