Trouver le nom parfait pour sa chaîne YouTube : 4 étapes clés

Regarder trouver le nom parfait pour sa chaîne YouTube : 4 étapes clés sur YouTube

Retranscription texte :

Salut les haters ! J’espère que vous allez mal ? heum heum, que vous allez mal

Et aujourd’hui mes très chers et tendres haters on va voir ensemble comment trouver le nom parfait pour votre future chaîne Youtube !

Parce-que oui, le nom de votre chaîne faisant partie intégrante de votre branding il advient que celle-ci véhicule donc également des informations ayant un impact sur l’impression générale qu’une personne se fera de vous et donc, par conséquent, de votre entreprise.

Du coup, trouver un nom qui à la fois vous corresponde, vous différencie de la masse et soit parfaitement assimilable par le cerveau de votre public est juste CAPITAL !

Enfin, sauf si vous voulez que le nom de votre chaîne porte votre nom et prénom. Mais dans ce cas là, et pas un autre, je vous invite à prendre gentiment la porte et à vous abandonner à la chaîne. Merci.

Par contre, dans le cas contraire, je vous encourage d’une, à regarder la vidéo jusqu’au bout et de deux à télécharger tout se suite mon guide gratuit sur Youtube dans lequel je vous dévoile tous mes meilleurs hacks pour obtenir plus d’abonnés et d’argent grâce à votre chaîne.

Et pour ce faire, il vous suffit simplement de cliquer sur le lien qui vient juste apparaître en haut à droite de la vidéo ou dans celui présent dans la description

Ceci étant dit, revenons-en à notre problématique de nom de chaîne.

Comment en trouver un… parfait ?

Tu m’as appelé ?

Non.

Ok.

Alors ne vais pas passer par 36 chemins.

La meilleure solution pour trouver un nom à votre chaîne est de tout simplement brainstormer dessus !

Tout comme vous pourriez le faire pour trouver un nom de marque ou un nom d’entreprise quoi.

D’ailleurs, pour la petite histoire,  la première fois où j’ai voulu trouver un nom d’entreprise c’était à mon école d’ingénieur.

Et de souvenance on a du mettre plus d’un mois à trouver le nom parfait avec mon associé de l’époque.

Je vous jure, on était au bord de l’implosion. On était prêt à tout casser.

Mais bon, tout ça c’est de l’histoire ancienne et aujourd’hui ce n’est plus 1 mois que je mets pour trouver un nom pour un projet ou un produit mais moins d’une heure réparti sur plus ou moins une semaine.

Quel génie ce richou !

Ah, merci merci…

C’est donc avec la plus grande joie et le plus grand honneur que j’ai décidé aujourd’hui de partager avec vous mon process de recherche de nom.

CADEAU !

Alors comment est-ce que je fais concrètement ?

Eh bien c’est assez simple finalement et ça se décompose en 4 étapes, pas une de plus pas une de moins.

  1. Et la première d’entre elles, contrairement à ce que la plupart des abrutis font, ne consiste pas à directement poser les idées de nom qui me viennent à l’esprit mais plutôt d’écrire tous les mots ayant un rapport avec le projet que je souhaite développer. Synonymes compris donc. L’objectif de cette étape étant d’avoir entre les mains un amas de mots clés me permettant de trouver des mots de plus en plus précis et pouvant définir mon projet à l’instant T et T+1. Par exemple, j’ai créé un mini site d’affiliation sur lequel je propose les meilleurs livres, audio et formations sur la séduction, le développement personnel et l’entrepreneuriat. L’objectif de ce site étant de mettre en avant le meilleur contenu possible pour faire évoluer positivement les gens, les aider à atteindre leur objectif, leur limite sur le plan de la survie, de la reproduction et du bien être. Ce que j’ai donc fait c’est de poser tous les mots se rapportant à ce désir avant de me demander le lien qui pouvait exister entre tous ces mots. Et ce lien, ce n’était ni plus ni moins que le côté sans fin, sans limite de la perfection.
  2. Ceci dit, et une fois cette étape de recherche finalisée, rien n’est encore joué. En effet, vous allez devoir à présent éliminer tous les mots que vous n’aimez pas spécialement pour ne garder que ceux qui vous font vibrer, avec qui vous souhaitez vraiment travailler. Une étape forte en chocolat et en émotions dont les plus téméraires sortiront vivants. Et merde, il a rechuté. Chier !
  3. Ensuite, vient donc notre troisième étape. Le mec sait compter bravo… étape pouvant être un chouillat plus compliquée que les précédentes puisque elle va tenter de regrouper tous les mots sélectionnés en un ou deux groupes maximum. C’est-à-dire en un ou deux mots clés. Vous vous en doutez, pour marketinghaters je me suis pas mal foulé puisque ces deux mots clés ont été marketing et haters. Mais pour mon site d’affiliation, cela a été un peu plus long et compliqué à trouver car il m’a fallu faire pas mal de recherches sur Google avant de découvrir qu’il existait un nom qui pouvait définir parfaitement cet aspect sans limite, sans fin, infini de l’être parfait : Ananta, un serpent dans la mythologie hindouiste. Soit dit en passant, c’est à quelque chose prêt ce qui s’est passé pour Google puisque celui-ci provient de Googol, un nombre mathématique très élevé et représentant parfaitement ce concept d’information infinie que pouvait offrir le moteur de recherche. Alors certes, cette 3ème étape peut prendre un peu plus de temps que les autres mais, si elle est bien réalisée, permet de raccourcir la durée d’exécution de l’étape 4.
  4. Étape 4 qui est ni plus ni moins que notre dernière étape, celle où vous allez devoir valider une bonne fois pour toute le nom de votre chaîne. Parce que bon, si j’avais décidé d’appeler mes projets marketing, haters ou ananta cela aurait manqué cruellement d’originalité puisque ces mots sont bien trop génériques pour marquer une  différenciation. Au contraire, ce que vous devez faire ici, c’est d’utiliser vos ou votre mot clé préalablement trouvé pour créer un nom de chaîne ou de marque que personne n’a jamais encore utilisé et qui, de préférence, sonne bien à l’oreille. Par exemple, pour Marketing Haters il m’a simplement fallu définir l’ordre des mots et à choisir le pluriel pour le mot hater pour valider le nom alors qu’avec zananta c’était simplement le Z, pour la référence au serpent et à son sifflement, qui m’a fallu rajouter.

Donc voilà mes haterzzzzzz, maintenant que vous savez comment trouver un nom parfait pour votre chaine YouTube et vos projets de manière générale, ne vous reste plus qu’à passer à l’action.

Et juste un dernier petit conseil avant de se quitter : si les idées ne vous viennent pas, ne stresser surtout pas et préférez laisser couler. Libérez vous l’esprit et revenez-y quand l’inspiration reviendra.

Cela ne sert à rien de forcer les choses, c’est souvent dans le lâcher prise que l’on trouve le plus facilement les meilleures idées.

Laisser un commentaire