Startup : comment trouver son marché ?

Trouver son marché quand on est une startup, ce n’est pas toujours une partie de plaisir.

Quand on débute dans un domaine, on est souvent obligé de tâtonner pour trouver ce qui va fonctionner.

Et on a beau avoir trouvé l’idée business du siècle, ça ne suffit pas toujours.

Encore faut-il trouver le marché adéquat.

Voici quelques conseils pour trouver son marché rapidement quand on est une startup.

Startup : marché de masse ou de niche ?

C’est la première question à se poser quand on veut trouver son marché en tant que startup.

Doit-on cibler un marché de masse ou un marché de niche ?

Bien sûr, les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Le marché de masse est un marché qui cible un très grand nombre de consommateurs.

Le produit est alors destiné à toucher une population la plus large possible, sans rechercher à s’adapter aux besoins spécifiques du consommateur.

Les ordinateurs portables ou les voitures sont des exemples de marchés de masse.

L’avantage de ce type de marché, c’est qu’il touche une large majorité de consommateurs.

Son inconvénient, c’est qu’il est généralement très tendu et très concurrentiel.

Et donc, difficile à pénétrer pour une jeune startup qui cherche à se lancer.

Quant au marché de niche, c’est l’exact opposé.

En réalité, ce n’est pas vraiment un marché à proprement parler, mais plutôt un segment précis d’un marché de masse.

On appelle marché de niche un marché qui vise un tout petit segment de population.

A ce titre, le produit ou service proposé est très spécifique.

Il offre en effet des réponses précises à des besoins précis exprimés par les consommateurs.

Les entreprises qui arrivent à percer sur ce type de marché sont donc considérées comme des références du secteur.

Contrairement au marché de masse, le marché de niche ne supporte que très peu de concurrence.

En revanche, il cible une population bien moins importante.

Le volume des ventes est donc généralement plus limité.

A la lumière de ces éléments, il serait donc plus judicieux de s’orienter vers une niche pour une startup qui essaie de trouver son marché.

Définir un persona

Trouver son marché, ça suppose avant tout de bien connaître les comportements des consommateurs ciblés.

Il faut savoir exactement à qui peut s’adresser le produit ou service, et à quels besoins il peut répondre.

Et pour ça, rien de mieux que la bonne vieille méthode persona.

Il s’agit en quelque sorte d’un portrait robot du consommateur type.

Pour le définir, on va se baser sur de nombreux critères.

Le but étant qu’il soit personnalisé le plus possible, afin de pouvoir mieux se projeter.

Ça commence notamment par lui donner un vrai profil.

Ce qui inclut un prénom, un âge, une profession, une situation personnelle, et un cadre de vie.

On va également s’intéresser à ses comportements d’achat.

Ses besoins, les problématiques qu’il rencontre au quotidien, ce qu’il recherche dans un produit ou service, etc.

Un bon persona doit donner l’impression qu’on le connaît depuis toujours.

Comme si c’était un pote de fac ou un collègue de boulot très proche.

Et pour arriver à ce résultat, il faut l’humaniser le plus possible.

Grâce à la méthode persona, trouver son marché est un peu plus facile.

Utiliser les réseaux sociaux pour trouver son marché

Pour trouver son marché, il faut donc bien connaître les consommateurs ciblés.

Et quoi de mieux que les réseaux sociaux pour analyser leurs comportements ?

C’est un support de communication privilégié par une large population, tous âges et catégories confondus.

Vous pouvez notamment vous en servir pour réaliser des sondages auprès de votre cible.

C’est notamment ce qu’a fait la marque Danette, en demandant aux gens de voter pour le prochain parfum de crème dessert.

Et même si Danone est très loin de la startup, le principe reste le même.

N’hésitez pas à consulter les avis laissés par les utilisateurs chez vos concurrents par exemple.

Cela vous permettra de mieux cerner les besoins de votre cible.

Et la bonne nouvelle, c’est qu’il existe des tas de réseaux sociaux qui peuvent aider à trouver son marché.

Facebook reste le réseau social récréatif le plus généraliste qui existe à l’heure actuelle.

A ce titre, il permet de toucher énormément de monde.

Si vous souhaitez cibler une clientèle plus jeune, Snapchat et Instagram font très bien le job.

Et ceux qui visent plutôt le B2B trouveront leur compte dans LinkedIn, la référence des réseaux sociaux professionnels.

Faire de la veille concurrentielle

Après tout, il n’y a pas de mal à zieuter un peu ce qui se fait chez la concurrence non ?

Surtout si ça peut aider à trouver son marché plus facilement.

Pour ça, vous devez bien évidemment trouver des concurrents directs.

C’est-à-dire qui vendent le même type de produit ou service que vous.

De cette façon, vous pourrez comprendre les attentes des consommateurs.

Vous en saurez plus sur les freins qui peuvent les empêcher d’acheter les produits de vos concurrents.

Et donc, les vôtres.

Vous pourrez aussi identifier les erreurs éventuelles à ne pas reproduire.

Bref, la veille concurrentielle, c’est un excellent moyen de trouver son marché.

Evidemment, ça peut être un peu plus compliqué si vous avez choisi de cibler un marché de niche.

Etant donné que le principe même de la niche, c’est d’être très peu concurrentielle.

Pour trouver son marché quand on est une startup, il ne faut rien négliger.

Car dans un contexte aussi tendu, le moindre petit détail a son importance.

Et surtout, il ne faut pas hésiter à bien prendre son temps, au risque sinon de finir droit dans le mur.

Laisser un commentaire