Trouver davantage de prospects ultra qualifiés sur internet

Regarder Trouver plus de prospects ultra qualifiés sur internet : 4 stratégies efficaces sur YouTube

Salut les haters ! J’espère que vous allez toujours aussi mal ?

Et dans la vidéo d’aujourd’hui mes très chers haters on va voir ensemble comment trouver des prospects ultras qualifiés.

Des prospects à deux doigts, et non un, de se faire pervertir en devenant client.

Car vous le savez mes haters, générer des prospects est la solution la plus efficace pour une entreprise de trouver de nouveaux acheteurs potentiels et donc générer plus de vente.

Et cela l’est d’autant plus lorsque ces prospects sont qualifiés.

Parce que oui, entre un visiteur qui montre son intérêt pour un produit/service par simple curiosité et un autre qui le montre parce qu’il désir plus que tout résoudre un véritable problème, bien plus d’ailleurs que de se taper Dicaprio ou Ratajkowski, il y a un gap.

Que dis-je, c’est un gap ? C’est une péninsule !

Bref, si l’entrepreneur ne prend pas en considération cette aspect-là dans sa stratégie d’acquisition de leads, son retour sur investissement peu en pâtir, voire pire, il peut se retrouver à la rue, Sans Clients Fixes.

C’est pourquoi vous ne devez pas seulement penser en termes de génération de prospects mais surtout en termes de génération de prospects qualifiés prêts à assouvir leur pulsion en passant à l’acte d’achat.

Parce que oui, derrière mon derrière et ce désir d’obtenir des leads qualifiés, se cache finalement un désir plus profond, celui de trouver de nouveaux pigeons, de nouveaux acheteurs.

Partant de là, on voit beaucoup d’entreprises avoir comme stratégie de génération de prospects :

  • L’achat de leads;
  • L’achat de fichiers clients;
  • Le scrapping d’adresse emails.

Bien qu’acheter des leads ou en scrapper puissent potentiellement rapporter sur le court terme, il n’en demeure pas moins que ces stratégies ont plusieurs inconvénients :

  • Il faut s’y connaitre un minimum en technique ;
  • Il faut tomber sur un vendeur de rêve sérieux, heu, qu’est-ce que je raconte, moi, un vendeur de leads sérieux ;
  • Il est impossible de connaître avec exactitude la nature des informations de contacts. C’est-à-dire :
    • Si elles sont oui ou non à jour ;
    • Si elles sont oui ou non du spam ;
    • Si elles s’adressent oui ou non à votre niche ou votre marché.

Et d’autres inconvénients arrivent avec cette stratégie :

  • Les entreprises qui envoient, en B2C, des emails ou des sms aux contacts qu’elles ont récupérés sans leur consentement peuvent se voir infliger de lourdes sanctions, surtout depuis l’arrivée du nouveau règlement général sur la protection des données (RGPD).
  • Les entreprises qui achètent ces fichiers de contacts ou les scrappent peuvent voir leurs emails tomber dans la boîte spam du destinataire. L’entreprise y perd donc de l’argent, du temps, de l’énergie et en réputation vis-à-vis des fournisseurs d’emails type Gmail, Yahoo, Hotmail, Orange etc.
  • L’entreprise peut se voir bannir du prestataire emailing par lequel elle passe pour envoyer ses emails.

Cette stratégie de génération de prospects n’est donc pas celle que je recommanderais car elle ne permet pas :

  • D’obtenir un taux de prospects qualifié élevé.

Ni même :

  • D’avoir un ROI intéressant sur le long terme.

Et ceci sans parler des risques qu’encourent l’entreprise…

Donc non, non non non !

Ce que je vous conseille plutôt c’est de tenter d’obtenir :

  • Des prospects qui ont accepté que vous les endormiez avec votre copywriting ;
  • Des prospects qui ont un réel besoin et qui sont prêt à le résoudre en vidant leur bourse dans vos produits et service ;
  • Des prospects prêts à dépenser de nouveau leur argent chez vous dans plusieurs mois ;

Alors certes, avec cette stratégie vous serez peut-être moins gagnant sur le court terme que la stratégie précédente, mais vous le serez d’autant plus sur le long terme tout en évitant de vous faire rattraper par la patrouille.

Parce que oui, avec cette stratégie de génération de prospects un peu plus white, vous allez pouvoir transformer immédiatement des prospects chauds en acheteurs et transformer une partie des autres qui le sont un peu moins sous quelques jours, semaines ou mois.

L’objectif, vous l’aurez compris, étant de capturer des prospects qui soient les plus chauds bouillants possibles pour que la transformation prenne le moins de temps, d’énergie et d’argent possible.

Et pour ce faire, vous allez devoir avant tout chose disposer :

  • D’un logiciel capable de capturer ces prospects.
  • D’un logiciel d’emailing capable de les stocker et les traiter, de gros fils de P*** bien sûr ! 😀

Alors j’ai déjà parlé dans de précédentes vidéos de mes logiciels préférés de ce côté-là.

Pour ceux que ça intéresse, sachez que je vous les ai également listés dans mon guide « cash machine » que vous retrouverez en cliquant sur petit point « i » qui vient d’apparaitre en haut à droite de l’écran ou sur le lien présent dans la description.

Ceci étant dit et une fois le logiciel de capture de mail configuré et intégré avec le logiciel d’emailing, place à la pêche aux prospects qualifiés.

Obtenir des prospects qualifiés grâce à une page d’atterrissage et un « bait » spécifique

Alors pour obtenir des prospects qualifiés mes très chers haters, vous allez devoir dans un premier temps créer une page d’atterrissage, appelé « landing page » répondant à un besoin bien spécifique du prospect que vous ciblez.

L’objectif étant de lui offrir, en échange de son moyen de contact, une information, appelée « bait », pouvant l’aider sur une partie de sa problématique actuelle, pour derrière lui vendre un produit/service répondant à l’ensemble ou une autre partie de sa problématique.

Vous voyez un peu l’idée ? Personne, bon vu que personne ne répond, je vais vous donner un petit exemple.

Donc, par exemple, si vous ciblez par une publicité, un article de blog ou une vidéo les personnes qui possèdent un chien, vous pourriez très bien leur offrir un guide ou une checklist qui leur apprendra X conseils pour que leur chien leur obéisse au doigt et à l’œil.

De cette manière, vous augmentez automatiquement vos probabilités d’obtenir des prospects qualifiés prêt à acheter des produits ou service en rapport avec le dressage.

Plutôt cool non ?

Non, y a-t-il quelqu’un ?

Sélectionner la bonne cible pour trouver des prospects qualifiés

Ok, alors une fois votre page d’atterrissage et votre « bait » créé, vous allez devoir drainer du trafic dessus.

Mais attention ! Pas n’importe quel trafic, du trafic qualifié, de haut standing.

Du trafic qui hésiterez pas à se torcher les fesses à coup de billets 500.

Mais oui, vous savez, le type de trafic qui a un certain pouvoir d’achat et qui a l’habitude d’acheter sur internet ?

Eh bien c’est ce type de trafic qu’il faut aller chercher.

Et là, tout dépend de la source par laquelle il arrive.

S’il vient des moteurs de recherche par exemple, alors vous allez devoir songer à écrire des articles dont le sujet peut drainer un trafic d’acheteurs potentiels.

Par exemple, j’ai des articles sur mon site de séduction qui s’adressent à un publique d’ados prépubères.

Même si mon « bait » convertit plutôt bien, je sais que les personnes qui le téléchargent n’achèteront jamais mes produits par manque de moyen financier et contrôle parental.

C’est bien tristounet tout ça mais c’est la vie, que voulez-vous ?

Du thé, du café ? Les deux ?

Et c’est le même principe qui s’applique si vous faites de la publicité via une régie publicitaire.

Si vous souhaitez que les personnes qui télécharge votre « bait » ne soit pas que de pauvres curieux assistés de la France, prenez du temps pour sélectionner bien votre cible.

Vraiment, faites-le pour vous, pas pour moi.

Par exemple, visez :

  • Les personnes ayant montré un intérêt pour la thématique de votre « bait » ;
  • Celles ayant plus de 23 ans ;
  • Celles ayant le statut d’employées.

Afin de vous permettre d’augmenter vos probabilités d’acquérir des prospects qualifiés.

La suite…

Le retargeting pour obtenir plus de prospects qualifiés

Maintenant, et comme nous l’avons vu précédemment, il se peut qu’une certaine partie du trafic qui arrive sur votre page d’atterrissage ne se procure malheureusement pas votre « bait ».

Pour ceux-là, et je vais être sérieux un moment, un conseil : trackez-les jusqu’au dernier et faite leur la misère jusqu’à les mettre à sec.

Faites-leur comprendre que vous n’êtes pas un petit plaisantin.

Faites-leur comprendre que c’est une question de vie ou de mort pour eux !

Je ne plaisante pas mes haters, et vous savez quand je ne plaisante pas mes haters et là je ne plaisante pas.

Ne tombez pas dans le piège de penser qu’ils n’achèteront jamais rien chez vous.

Vraiment, ne pensez jamais ça.

Sinon je viens chez vous et je vous bute !

Il y a tellement de paramètres qui entre en jeux et qui peuvent interrompre une personne dans son action qu’il est important, voire crucial de les tracker en les reciblant via du « retargeting ».

Parce que oui, s’ils ne se sont pas procuré votre « bait », c’est très certainement que vous êtes bête ! Mais pas que !

Il se peut également que votre message n’a pas su les connecter avec leur besoin.

Dans ce cas, reciblez-les en changeant tout simplement le message.

Et si cela ne fonctionne toujours pas, suicidez-vous ou alors,

Ah, si peut-être que vous pourriez leur proposer un autre « bait » ayant un lien avec l’ancien « bait ».

Pour l’exemple des personnes qui possèdent un chien, vous pourriez par exemple leur proposer un « bait » leur fournissant une liste d’aliments à privilégier pour que leur chien reste en bonne santé.

De cette manière, vous récupérerez une partie des prospects qualifiés que vous n’avez pas su capter la première fois.

Avec une page d’atterrissage bien construite, un « bait » bien spécifique, une cible bien choisie et un retargeting intelligent, vous avez toutes les cartes en main pour capter du prospect qualifié prêt à devenir de véritables acheteurs compulsifs.

Laisser un commentaire